Histoires d'inceste Histoires de sexe gratuites Histoires de sexe viol

Au cinéma avec mon frère – Chapitre 1

Au cinéma avec mon frère - Chapitre 1



Ma mère est, le vendredi et le samedi soir, le dimanche après-midi et le soir, ouvreuse dans un cinéma de banlieue, elle s’occupe de la salle principale et sa collègue et amie, du balcon.

Le vendredi soir nous allons mon frère et moi voir le film, il y a moins de monde, nous allons au balcon ou la copine de maman (Louise) nous connait bien.

J’ai vingt ans je m’appelle Sylvia, mon frère à dix-huit ans et s’appelle Olivier.

Louise nous installe au dernier rang où je retrouve mon copain et mon frère sa copine, au dernier rang nous sommes tranquilles et quoique nous fassions nous ne serons pas dérangés.

Nous ne sommes pas là pour voir le film et Louise le sait bien, les uns et les autres nous aimerions aller plus loin que la branlette ou la petite pipe, mais nous devons rentrer avec maman et un petit détour par la chambre de mon copain n’est pas possible.

Nous en profitons le lendemain, nous sommes tranquilles pendant que maman travaille.

Un vendredi soir mon copain et la copine de mon frère ne sont pas là, ils ont certainement préféré aller faire l’amour plutôt que de flirter, ce que je comprends bien et aimerais bien être à leur place.

Mon frère est moi nous nous retrouvons seuls au dernier rang, notre envie de flirter et de se faire caresser attendrons la semaine prochaine.

Je me serre contre mon frère puisque nous sommes seuls, mais je n’avais pas pensée que cela nous donnerait envie, ma petite culotte est trempée et mon frère bande à voir la bosse de son pantalon, alors tant pis si c’est mon frère je passe la main sur la bosse pour m’apercevoir qu’il est mieux monté que mon copain.

Mon frère est surpris par mon initiative, mais se laisse faire même qu’il commence à caresser ma poitrine, nos bouches ne tardent pas à se rencontrer, j’ouvre la bouche et sa langue entre dedans à la recherche de la mienne.

Sa main passe sous ma jupe, je me laisse faire, mon frère fait comme avec sa copine et moi comme avec mon copain.

Mon frère met la main dans ma culotte, caresse mon petit bouton et met un doigt dans ma chatte.

Je ne suis pas en reste en sortant sa grosse bite de son pantalon, je la prends dans ma main et la branle pour enfin qu’il jouisse dans ma main, je m’essuie avec un Kleenex (j’en ai amené quelques-uns).

Quelques minutes avant la fin du film, Louise vient nous prévenir pour que nous puissions être présentables comme elle le fait d’habitude.

Louise sait que nos copains ne sont pas là et que nous sommes frère et sur, j’espère qu’elle ne dira rien à maman.

Nous rentrons à la maison avec maman comme si rien ne s’était passé entre frère et sur.

Le samedi soir, maman s’étonne de ne pas nous voir sortir comme nous le faisons, nous voulons rester « soi-disant » à la maison regarder le film à la télé, alors que nous pensons mon frère et moi à continuer ce que nous avons commencé la veille, mais cette fois dans un lit.

A peine maman a fermé la porte que nous partons dans la chambre de mon frère, j’ai tellement envie de jouir et d’avoir une bite dans ma chatte comme j’ai tous les samedis, mon frère embrasse mon corps, mes seins qui deviennent durs et mes tétons biens raides, puis mon ventre pour finir dans ma fente où il suce mon bouton en écartant mes lèvres intimes, je l’aide comme je peux.

Mon copain ne m’a jamais fait cela, il est beaucoup trop rapide, la seule chose qui l’intéresse c’est de jouir autrement qu’avec ma main.

Je me donne entièrement à mon frère.

Le vendredi suivant, mon copain et la copine de mon frère sont au cinéma, mais nous faisons comme s’ils ne sont pas là en nous asseyant sur le même rang (c’est le dernier) mais mon frère et moi l’un à côté de l’autre en laissant une place entre eux et nous.

Le film commence, je flirte avec mon frère et je me laisse caresser, je passe la main sur son pantalon avant d’ouvrir sa braguette pour en extraire sa grosse queue en espérant bien pouvoir la sucer.

Mon copain et sa copine ne peuvent ignorer ce que nous faisons et quittent le cinéma pour nous laisser entre nous, un peu frustrés, mais ils vont s’en remettre en allant baiser. Nous rentrons avec maman pour qu’elle ne s’aperçoive de rien.

Le samedi soir nous sortons, allons en boite pour donner le change, mais nous regagnons vite la maison pour faire l’amour.

Louise s’est aperçue très vite de notre relation et en nous indiquant la fin du film et en éclairant avec sa lampe torche regarde la grosse bite de mon frère.

Les vendredis suivants, elle s’arrange pour placer mon frère en début de rangée, je n’ai pas compris tout de suite pourtant, mais quand elle est venue s’assoir près de lui, alors que j’ai sorti la bite de mon frère, qu’elle s’est jeté dessus pour la sucer la première avant que j’aie pu la prendre dans ma bouche.

Mon frère s’en est aperçu et se laisse sucer, il me prévient quand il va jouir et je lui dis de se laisser aller dans la bouche de Louise, si elle le suce c’est parce qu’elle aime avoir du foutre dans la bouche.

Ayant tout pris, Louise quitte le balcon sans avoir avalé le sperme de mon frère, je pense qu’elle va tout cracher dans les toilettes.

Au début de notre relation, je ne vais dans la chambre de mon frère que le samedi, je m’arrange pour rejoindre ma chambre avant le retour de maman, mais maintenant, les autres jours, j’attends que maman soit endormie pour le rejoindre.

Pratiquement tous les soirs, je vais rejoindre mon frère, j’ai tellement envie de faire l’amour et avoir sa grosse queue en moi.

Ce qui devait arriver arriva, un jour je me suis endormi dans les bras de mon frère, nous avons passé toute la nuit ensemble, au petit matin, alors que notre mère dormait encore, je me réveille et regagne ma chambre en espérant qu’elle ne s’en est pas aperçue.

Je me rendors et dans le début de matinée je vais rejoindre ma mère dans la cuisine pour le petit déjeuner alors que mon frère dort toujours, je vais savoir si ma mère nous a vu dormir dans les bras l’un de l’autre.

Au regard de maman je comprends qu’elle s’est aperçue que j’ai dormi avec mon frère.

Avant même que j’aie pu m’expliquer, elle me dit :

— Ce n’est pas bien ce que vous faites, cela s’appelle de l’inceste, mais je te comprends je sais par Louise que ton frère est tellement bien monté et que son sperme est bon puisqu’elle en met dans ma bouche toutes les semaines dans les toilettes. Surtout, ne dis rien à ton frère et protège-toi bien.

Le vendredi suivant, le film vient de commencer, une petite lampe s’approche de nous, je crois que c’est Louise qui vient comme d’habitude se remplir la bouche de sperme, mais à la silhouette je m’aperçois que c’est maman qui vient en mettant le doigt sur sa bouche pour que je ne dise rien à mon frère.

Elle s’assoit à côté de nous comme l’aurait fait Louise et prends dans sa bouche la bite de son fils.

J’attire vers moi mon frère le plus possible pour qu’il ne s’aperçoive pas que ce n’est pas Louise.

Comme d’habitude, mon frère se laisse aller dans la bouche réceptive et il me dit :

— Elle suce encore mieux que la semaine dernière, j’ai l’impression que ce n’est pas la même femme.

Maman avale toute la semence de son fils, me montre sa bouche toute vide puis s’en va pour regagner son poste sans que mon frère s’en soit aperçu.

Le vendredi suivant Louise nous installe au dernier rang comme elle le fait chaque semaine et peu de temps avant le début du film installe un autre couple sur le même rang avec un siège entre nous alors que le balcon est presque vide.

Nous ne serons pas tranquilles.

Quand la salle de cinéma est plongée dans l’obscurité, je m’aperçois que si Louise a installé ce couple au dernier rang, c’est pour qu’il soit tranquille lui aussi et quand Louise vient nous rejoindre, elle commence par sucer la bite de l’homme avant de sucer celle de mon frère.

Louise avale pour la première fois le sperme de mon frère et avant de partir, demande aux hommes de changer de place afin que mon frère soit à nouveau sucé par une autre bouche et que moi j’ai une nouvelle bite dans ma bouche.

Quelques minutes avant la fin du film, Louise nous dit d’aller chez le couple, que maman est prévenue et ne nous attendra pas.

Chez nos nouveaux amis, nous flirtons en nous caressant avant de passer aux choses sérieuses, la sonnerie de la porte retentit, c’est Louise qui arrive avec maman.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire