Histoires d'inceste Histoires de sexe lesbien Histoires érotiques

Baisée en club – Chapitre 1

Je mate une femme en train de se faire prendre par son chien - Chapitre 2



Cela fait six moi quil me gonfle avec ses demandes à la con. Il aimerait que je me fasse dominer par un groupe dhommes et quils me couvrent de leur sperme !!! Il est malade !! On nest pas dans un porno, mais dans la vraie vie bonhomme !! Il insiste tellement que jen fait des rêves !! Sa requête hante mes pensées, mais pas en bien, jen deviens barge avec ses assauts répétés !! Je narrive pas à le faire penser à autre choses.

Six moi, cest très long, il menace même de ne plus me toucher si je naccepte pas de le faire !! Mais on va ou là ?

Le temps passe, les demandes aussi, il se fait de plus en plus insistant, je craque et accepte de me rendre en club lors dune soirée spéciale gang-bang.

Je mhabille pour la circonstance, nous prenons la route, mais je le préviens, ce nest pas parce que jaccepte de me rendre en club, que je fais accepter de me faire baiser comme une chienne !!! Il exquise un sourire, cela à pour don de me iriser les poils !!! A notre arrivée au club, celui-ci est remplis dhomme seuls et de couples, il ne semble pas dy avoir de femmes seules, elles doivent êtres comme moi et vivre avec un homme accros aux pornos !!

Nous commençons pas visiter le club, il y a une piscine, celle-ci est déjà remplie et visiblement certains ne veulent pas perdre de temps et commencent déjà à senvoyer en lair, il y a plusieurs chambres, mais une me fait peur, elle semble être destinée aux couples adeptes du SM. Le salop, il avait du renseigner avant et à décider de venir dans ce club pour me forcer à faire ce quil ma demandé.

La soirée file et les verres aussi, je me sent une peu saoule, jai la tête qui tourne un peu, mais lalcool ayant pour effet de me désinhiber, je le surprend à sortir le sexe du pantalon de mon homme, au bar, et commencer à le sucer, lalcool contrôle la part sombre de ma sexualité, je le suce comme une affamée qui naurait pas touché à une queue depuis des mois !!!

Il mattrape le bras et memmène dans la chambre SM, je ne me sent pas à laise dans cette pièce. Il y règne une ambiance malsaine, lodeur du cuivre emplie mes poumons et je naime pas cela. Il mattrape par les cheveux, me passe la tête dans le carcan présent face à moi, me met aussi les poignets dans les emplacement destinés à cet effet, je nai même pas le temps de réagir quil referme celui-ci, et me voici prise au piège. Il sort de la pièce, je suis la dans une position indécente, la jupe au bord de mon intimité, jai les jambes qui tremble, un nud me noue lestomac, je lui en veux de me laisser ainsi. Quest-il partis faire ?

Il reviens, mais nest pas seul

« Tu ne voulais pas, jai donc décidé de prendre les devants, il y avait ces quelques messieurs en bas qui ne demandait quà te baiser. Ils vont te prendre comme des fous !! Tu vas devenir leur petite chose, leur objet de plaisir »

Ses mots me font peurs, mais éveille aussi en moi le côté chienne que lalcool aide à réveiller !! La peur étant tout de même la sensation qui domine.

Il menlève ma jupe, mon string et me laisse ainsi nue, la chatte offerte à la vue de ces hommes, je suis terriblement gênée, mais je sens quand même une petite chaleur naitre dans mon bas ventre. Lun deux se rapproche de moi, il me claque le cul comme un fou, je crie de douleur, je me tortille pour essayer doublier cette douleur qui menvahie

« Tu nes pas là pour aimer mais pour subir petite pute, tu vas déguster, ton homme nous a dit de te prendre comme une chienne, tu aurais dû accepter dès le début sa demande, cela taurait évité de subir ce quil va tarriver »

Les mots que je viens dentendre me glacent le sang, je me met à pleurer.

Lun commence à me prendre mon intimité, sans prévenir, sans lubrifier, cela me fait mal, mais je ne tarde pas à mouiller terriblement, je sens son sexe taper au fond de ma chatte, cela fait mal mais la sensation est tout de même particulière et je dirais même jouissive.

La peur que je ressentais au début laisse peu à peu place au plaisir, la petite chienne enfouie au fond de moi refait surface, je ne contrôle plus mes envies, je me surprends même à tenter de menfoncer plus profondément sur son chibre de mâle acharné !! Je sens ses couilles battre contre mon clitoris, cela provoque en moi des spasmes de plaisir incontrôlables, mes jambes commencent à me lâcher.

Ils viennent à tour de rôles me baiser sans relâche, je suis là, bloqué dans ce carcan, livrée en pâture tel que mon homme le voulait, et je dois le dire, je prends du plaisir, un plaisir indescriptible, la chaleur envahie mon corps, je mabandonne totalement à leurs envies. Ils enfoncent leur queues dans ma bouche, une, deux, je suis là pour les combler, les satisfaire comme je le peux, et je fais le nécessaire pour que cette expérience reste gravée dans leur mémoires à tous !!

Certains insèrent des doigts sans me ménager dans mon cul, cela machève, je me transforme en morceau de gélatine, le plaisir coupe mes muscles et libère mes articulations, toute mon énergie se concentre sur mon sexe, ma bouche et mon cul, les endroits quils pénètrent avec hardeur !!

Les assauts répétés de leurs queue, de leurs mains dans mon corps me font planer, jadore cela, je me surprend même à leur demander dêtres plus brutaux avec moi, de ne pas se retenir. Mes mots ont pour effets de les déchainés, ils se transformes en machines à baise, je suis là juste pour leur servir de vide couilles, et jadore ça.

Soudain, plus rien !! Plus de queues, mais une sensation de pénétration intense, je comprends alors que lun dentre eux viens de me fister, sa main entière est en moi, jadore cette sensation, toute mon intimité sen trouve stimulée comme jamais. Il ny a pas une seule partie de ma chatte qui ne soit en contact avec sa main, je jouie comme jamais, je le couvre de plaisir, cela a pour effet de les remotivés.

Ils reprennent leurs assauts, me défonçant littéralement, jadore ce quils me font subir ! Je suis leur pantin de plaisir, leur chienne vide bourses. Au four et à mesure des coups de queues je jouie comme jamais, je sens mon plaisir se rependre le long de mes jambes, sétaler sous mes pieds Les sensations qui parcourent mon corps memmènent là où je ne suis jamais allée, une partie de moi que je ne soupçonnais pas, je suis sur une autre planète, je ne veux pas la quitter !!

Ils viennent au fur et à mesure me couvrir de leur plaisir, ma vue se trouble sous tous ces orgasmes, je suis au paradis des chiennes, je viens de découvrir une nouvelle facette de ma personnalité.

Après avoir reçus comme une soumise que jai acceptée dêtre ce soir, ils quittent la chambre, mon homme me détache, me laisse ici, assise sur le sol, dos contre le mus. Je reprends petit à petit mes esprits, et je réalise ce que je viens de faire.

Mon dieux, mais que mest-il passé par la tête ? Je nétais pas moi-même, jaurais dû accepter dès le début, durant tous ces mois jai refusé une expérience qui viens de faire de moi une autre femme

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire