Histoires de baise Histoires de sexe sœur

Bourgeoise zoo – Chapitre 1

L'histoire de Muriel - Chapitre 16



Je me suis préparée avec ma tenue fétiche :mon tailleur noir avec jupe en dessous du genoux escarpins noirs avec dessous: ma guêpière noire culotte noire étroite et transparente et bien sur mes bas voiles a couture d’une grande marque ma peau est blanche. J’ai un beau fond de teint sur mon visage mes yeux verts sont surlignés d’une ombre violette hardante La touche finale étant bien sur un grand collier de perles blanches et des boucles d’oreilles assorties or et perles blanches avec mon inoubliable rouge à lèvres rouge carmin sur ma bouche parfaite.

Je prends ainsi ma voiture et me rend cette fin d’après midi vers un centre commercial Je dois passer tout d’abord dans le rayon accessoires AUTO : Un homme typé me regarde fixement MOI la grande BOURGEOISE encore VIERGE Je rougis donc et NONNN il porte sa main a sa braguette bien remplie visiblement . JE M’ENFUIS mes escarpins claquant au sol de ce rayon  ;et continue mes achats dans le rayon LINGERIE je tombes sur un porte jarrêtelles brodé noir craquant JE NE SAIS POURQUOI mais JE LE GLISSE dans mon tailleur noir féminin BCBG.

Je passe a la caisse tout se passe bien mais au moment de règler je vois arriver une responsable du magasin en tailleur strict qui me demande de la suivre ; je ne réponds pas pour dissimuler mon émoi j’aperçois derrière elle le maître chien du magasin avec un chien impressionnant; je la suis sans dire un mot. Elle me fait asseoir dans son bureau exigu au fond d’un couloir qui n’en finissait pas ’MADEMOISELLE NOS CAMERAS VOUS ONT SURPRISE au rayon lingerie ’Je fais signe de la tête que non elle me dis :’Accepter vous la fouille au corps ou j’appelle la police ? ’dans un grand sourire Elle s’approche de moi je comprends qu’elle est lesbienne et n’est pas a son coup d’essai Elle me fait mettre debout et bizarrement commence par me déposer un doux baisers sur les lèvres. Nos rouges a lèvres se mélangent délicatement, . Je suis troublée et rougis puis elle commence par caresser mes chevilles galbees de nylon noir et remonte mes jambes sous ma jupe noire elle arrive sur le haut de mes bas ses caresses se font longues et sensuelle je suis au ange

MAIS BRUTALEMENT, elle m’attache a un tuyau avec des menottes; je n’ ai pas eu le temps de réagir. ’ TU AS TOUT GAGNEE LA MA FAUSSE CHERIE ’ Je pleure un peu car j’ ai très peur désormais ’

Quelques larmes coulent de mes yeux maquillés.

ELLe claque la porte suis sur le sol soumise en tenue bourgeoise bcbg et le PIRE c’est que je viens de filer un de mes bas voile Je reste allongée ainsi 45 minutes sur le sol je prends conscience qu’il est 22 heures ce samedi et que le magasin va fermer bientot ses portes .

Tout a coup j’entends des bruits de pas lourds un homme en rangers ? Accompagnes de petits pas rapides. La lourde porte s’ouvre le vigile surgit mon coeur s’emballe de frayeur: puis je vois apparaitre son immense chien danois a poil court ;

TU AS FACHE MA PATRONNE me dit il ELLE M AS DIT DE MOCCUPER DE TOI. Et que Tu SERA MA PRIME DU MOIS. Laissez moi partir s il vous plait dis je Tu preferes la police me répondit je laisse devine le haut de mes bas noirs espérant négocier. C’est vrai ma salope que tu es bandantes mais je bande mou ma cherie désolé mais j aime voir , es tu d’accord ? OUI NON répondis je troublee attachee etsoumise. Bon on verra dit il je te laisse sous la garde de ’gladiatore’ mon grand Danois et le fais assoir en face de moi assis sur ses pattes arrieres moi au sol il est énorme la museliére enlèvee des grandes trainées de bave coulent au sol puis il claque la porte derriere lui Je suis seule avec ce monstre attachée au sol

NONNN il se lève et viens baver sur mon tailleur noir et ma jupe de longues trainees de bave y sont déjà visibles Il est calme alors je ne dis rien puis il retourne a saplace assis sur pattes arrieres a 1 mêtre de moi me regardant fixement. Tout a coup un dalles de plafond s’ouvre audessus de moi personne de visible jessaye de me detacher et change de position car mes attaches de mes bas me font mal j etais couche dessus Tiens il pleut ? ? je lève la tête

NONN je vois plusieurs verges qui s’ agitent dans le trou au plafond

NONNNN je recois une giglée en plein centre de ma jupe arrêtez les impacs ’arrêtent plus sur mes bas noirs escarpins veste de tailleur noir je n’ose plus lèver la tête suis souillee d’une dizaine de trainee blanches C EST REPUGNANT bande de cochon dis je j’entends souffler derriere la porte ce doit être le vigile q ui se rince l’?il puis la dalle se referme et plus de bruit

Attachée j essaye d enlèver les impacts de ces vicieux quand tout a coup le molosse paisible se lève sapproche de moi et lèche a grand coup de langue toutes ses trainées blanches Attendrie je souris NONNN un grand coup de langue m arrive sur le visage il m’a a moitie demaquillee avec toute sa bave tetanisee je ne reagis plus c’est la qu’il fourre son gros museau sous la jupe de mon tailleur etroit NONN il relève la tête violement sa tête prise dans ma jupe OHHH je me retrouve bousculee allongee sur le dos au sol MOI la bourgeoise vierge et sexy en tailleur BCBG

NONN dans ma chute ma jupe s’est relèvee : le haut de mes bas noirs voile et les attaches de m guépiere sont visibles et

NONNNN c’est maintenant à grands coup de langue baveuse que le molosse me lèche le haut de mes cuisses faisant vibrer les jarrretelles a chaque passage CELA ME TROUBLE enfin un male puissant et calin ;Je me laisse aller et fini par remonter ma jupe entierement dans un geste d’ abandon

OHHH il accelere ses coups et tout a coup lèche les quelques gouttes de mon plaisir a travers ma culotte noire transparente

OHHH il lui adresse trois coups de langue troubants je suis trempee et existée : j en bascule la tête en arriere de plaisir. Puis le molosse m ’emjambe étant toujours sur le dos offerte et passe son arriere train au dessus de mon visage

NONN une tige rose et pointue sort d un gros fourreau de poils et me passe le long du visage alors que des boules laides et hideuses me balayent le front jai envie de vomir mais suis completement retournee par le desir qu il a pour moi. Je craque et saisie son fourreau de poil il avance et en sort une tige longue pointue et renflee a la base de plus de 20 cm

HOOOUA quel engin. Puis il sort même une boule a la base de sa tige  ;;; BON AMUSEE LE REPOUSSE pour en arrêter la MAIS tout a coup la porte s’ouvre le vigile apparait

SALOPE TRAINEE je t’ai vu par la serrure tu vas voir  ;;; il me colle devant le visage la tige du molosse SUCE LE J ouvre ma bouche maquillee d une facon idiote par provocation ET me retrouve avec un glaive de chair contre la glotte je suis obligee de lurifier avec ma salive pour atténuer la brulure ca sent fort mais la pointe est douce elle sort de ma bouche pour que je puisse respirer et décide de donner des coups de langue sur l extremite de sa pointe

C EST BIEN CONTINUE BEAUTE dis le vigile Devant son compliment j accelere et un petit jet transparents m arrive sur la BOUCHE tu sais il gicle une demi heure cherie me dis le vigile AH je goutte OUI C EST BON dis je surprise PUTAIN alors tu vas voir dis le vigile impuissant en me collant dans la bouche son service trois pieces mou et entier dans la bouche ;en même temps il me mets a quatre pattes et retrousse ma jupe noire sur mes fesses il dechire ma culotte suis fesses a l air les jambes toujours gainees de mes bas voile couture le molosse m adresse un coup de langue la dessus et

NONN PAS CA le molosse me chevauche comme une chienne et je sens ses coups de butoir sur mes fesses heureusement il ne trouve pas ma vulve etroite me dis je Tout a coup le vigile plante un doigt humide dans mon anneau arriere et le travaille

NONNNNNN PAS PAR LA NONNNNN et il guide la tige effillee du molosse dans mon petit anneau arrière

HOUAAAA J ai mal ce sera donc mon premier amant anal Mais je suis submergee de jouissance

OUIIII Sa verge gonfle en moi il ne bouge plus il est coince en moi NONNN dis je le vigile me dis dans une demi heure tu seras libre cherie si tu le laisses se vider en toi

CA VA PAS NON,

j essaye de le retirer nous sommes collés. PENDANT 45 minutes je sens ses jets brulants qui jaillisent au fond de moi A chaque jets une onde de plaisir me transverve le corps Mais je dois pendant tout ce temps mastiquer le sexe mou du vigile qui finit par me gorger la bouche de sa puree epaisse et blanche dans un grand cri de male en rut EPUISEE COMBLEEE, REMPLIE

il me retire la tige du molosse la sortie est douloureuse et j emis un petit cri de femelle toujours a quatrès pattes ; puis un flot de semence sort de mon anneau de plaisir et coule le long de mes jarretlles la couture de mes bas noirs 15 deniers;

l’homme me détache je me relève fais tomber ma jupe sur le haut de mes bas et la Toute la semence coule sur mes chevilles galbees de noir et sur les talons de mes escarpins

MADAME vous etes libres

en réajustant son pantalon et m ouvre la porte Je sors l air hautaine en haussant les épaules après avoir réajusté mon tailleur noir macules de traces blanches ;et regarde une dernière fois la magnifique tige rose de mon premier amant ;qui m as comblée de bonheur

MERCI GLADIATOR

  dis je en réajustant mes bas voiles et sors du bureau en faisant cliqueter mes escarpins sur le sol comblée encore de son plaisir

[email protected] Com

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire