Histoires d'inceste Histoires de sexe noir Histoires érotiques au travail

Chloé, ma belle-soeur – Chapitre 12

Chloé, ma belle-soeur - Chapitre 12



A la demande de certains de mes lecteurs, je reprends mes récits dont le sujet principal est « Chloé ma belle-sur ». Jai longtemps hésité au vue des notes partagées entre Pours et Contres ne sachant trop quelles étaient les raisons des gens qui navaient pas aimé. En effet dans le Forum Erotique, je nai trouvé que des éloges et aucune critique. Difficile pour moi, auteur, dans ces conditions, de bien cerner mon lectorat.

La suite des histoires de Chloé se prolongera sous forme de chroniques, chacune devenant une histoire complète, que jécrirai au fil du temps. Je laisserai celles-ci dans la rubrique « Trash » qui, donne plus de libertés pour lécriture même si certains des récits ne correspondent pas tout à fait à cette catégorie. Au lecteur de faire la différence

Jengage les nouveaux à aller consulter tous mes précédents écrits afin de de se tremper dans le milieu de lhistoire et découvrir les différents protagonistes.

1ère Chronique : LE BANQUET DES LIBERTINS

La réputation de Chloé se fait au fil du temps, ses clients, toujours très contents de ses prestations, se chargent de sa publicité

Un jour elle reçoit un coup de téléphone dun homme qui agit au nom dun groupe dune vingtaine de libertins, hommes et femmes entre quarante et soixante-dix ans, qui organise son banquet annuel dans une propriété en Normandie. Lhomme, qui se fait appeler Maxime, lui explique quau dessert elle sera offerte en cadeau à tous les participants. Elle devra se soumettre à tous leurs caprices en excluant toutes formes de violences physiques ou dégradantes comme la scato. Elle sera le jouet de tous, hommes ou femmes et cela pendant toute la nuit et la journée suivante. Ce sera la reine de leur banquet

Elle recevra la somme de 50.000 pour sa prestation et pourra se faire accompagner dune personne garante de sa sécurité. Les membres de cette association sont tous négatifs au test HIV. En conséquence, Chloé devra présenter un certificat récent lors de son arrivée car tous les rapports sexuels auront lieu sans préservatif. Chloé lui répond quelle va réfléchir et quil aura sa réponse le lendemain.

Inutile de vous dire que lorsque Chloé nous annonce la nouvelle, Sophie et moi nous bondissons de joie. Il nest pas question de rater une telle occasion et nous lui faisons vite comprendre quelle doit accepter. Ce quelle nous accorde immédiatement.

Pour la remercier, en deux temps, trois mouvements nous la déshabillons et faisons de même. Je me mets derrière elle et je presse mon sexe, déjà en érection entre ses fesses je limagine déjà soumise à tous ces lubriques. Sophie sagenouille devant elle, lui écarte les jambes et passe son index entre les lèvres de son sexe. Elle dégage son clitoris et approche sa bouche qui entame une succion de celui-ci comme seules les femmes savent le faire. Chloé gémit. Je veux quelle soit heureuse et jaccentue son désir en empaumant ses seins que je presse doucement. Dans le même mouvement, mes pouces et mes index se saisissent de ses tétons quils font rouler lentement. La plupart des femmes arrivent à jouir uniquement sur de telles actions, cest le cas de Chloé qui en quelques minutes de ce traitement hurle son bonheur, vite secouée par un orgasme qui la laisse pantelante.

Nous ne lui laissons aucun répit. Je la soulève en me penchant en arrière et dune seule poussée je fais pénétrer ma verge dans sa chatte bouillante. Je la repose au sol et tout en lempalant je lentraine vers le canapé sur lequel je la positionne à genoux la tête tournée vers le dossier. Sophie se glisse entre ses cuisses, puis vient lécher la base de mon sexe ainsi que mes couilles, puis le clitoris de sa sur. Ma bite sort de sa cramouille va dans la bouche de Sophie et pénètre à nouveau Chloé. Mes deux femmes poussent des cris de jouissance qui me mettent en transe Sophie peut avoir un orgasme uniquement avec mon sexe dans sa bouche tellement elle aime me sucer. Mes mouvements de va-et-vient se font de plus en plus rapides et, dès que je sens que Chloé finit, je menfonce dans la gorge accueillante de Sophie et jéjacule. Elle avale tout. On sécroule tous les trois ivres de bonheur.

Maxime, homme dune quarantaine dannées, bien de sa personne, à qui Chloé a donné son accord, lui donne tous les détails pour se rendre en Normandie. Il nous attend à laccueil de la propriété au jour et à lheure prévus. Il nous présente la salle de banquet encore vide à cette heure, les convives narriveront que dans deux heures, puis nous emmène à la chambre où Chloé devra se préparer longuement : lavement approfondi et lubrification pour les rapports anaux, nettoyage accompagné dun désinfectant mis dans une poire vaginale pour son sexe. Une fois ses ablutions terminées, elle devra se présenter, nue, à loffice quelques pièces plus loin dès les premiers arrivants. Elle y sera « accommodée en dessert pour les invités » !

Maxime précise que ce sera une surprise conforme aux engagements quil a pris. Il lui remet enfin une enveloppe contenant le reliquat de la somme due pour sa prestation.

A tout à lheure !

Près dune heure se passe. Chloé voyant des voitures arriver, ce dirige comme prévu vers loffice où un maitre dhôtel laccueille. Elle est dans la plus stricte nudité. On lui demande de se coucher sur le dos sur une table roulante un peu particulière. Sur lun des côtés, il y a comme deux pans inclinés ressemblants à des gouttières sur lesquels elle doit positionner ses jambes. Son bassin se trouve au bord de la table et sa tête repose sur un coussin placé sur une tablette inclinable installée à lopposé.

Les gouttières, grâce à un jeu de vérins, sont écartées et Chloé se retrouve écartelée, sexe béant et anus disponibles. Elle est libre de ses mouvements et, comme le spécifie le maitre dhôtel, peut se lever à tout moment à son gré ou au gré des invités qui lui demanderont.

Les pâtissiers interviennent alors et coulent de manière artistique du chocolat tiède sur tout son corps, alternant le noir et le blanc en insistant sur les parties sensibles : seins, pubis et lintérieur des cuisses. On enfonce dans son cul une grosse carotte en sucre plus que réaliste et dans son vagin une banane épluchée, toujours en sucre, dont les peaux décollées forment une corolle autour de son sexe. Les pointes de ses seins, légèrement étirées, sont revêtues de deux cerises en sucre candie dun rouge très vif faisant penser à des nez de clowns. Le tableau est parachevé en parsemant un coulis de fraise sur ses jambes, ses pieds, ses seins, son mont de Vénus qui est, de plus, surmonté par une montagne de crème Chantilly

Je demande à Chloé si ça va car je lai vue se crisper plusieurs fois ?

Oui cest même trop bon car javoue que le traitement effectué sur mon corps ma fait frôler la jouissance plusieurs fois. Jai hâte que la fête commence car je sais maintenant à quelle sauce cest un euphémisme je vais être mangée !

Cest ce moment que choisi Maxime pour faire son entrée. Il semble satisfait du « dessert » quil va offrir à ses hôtes. Il fait un signe et le chariot, pris en main par quatre mitrons, est emmené vers la salle de banquet où les convives, déjà bien imbibés, laccueillent sous leurs vivats. Lorgie a déjà commencé. Des femmes, à genoux, embouchent le sexe de leur partenaire du moment, dautres se font enculer, deux dentre elles se gouinent. Tout ce petit monde arrête ses activités dès lentrée de Chloé.

Maxime sadresse à eux en ces termes :

Mes chers amis, voici le moment du dessert. Chloé ici présente est à vous jusquà demain. Vous pourrez, avec elle, aller jusquau bout de vos désirs les plus fous en respectant nos règles : pas de violence, pas de scato, pas duro. Néanmoins, avant toute chose, vous devrez dabord déguster votre dessert et faire en sorte quelle soit propre comme un « sou neuf » à la fin de lopération ! Vous ne pourrez utiliser que vos langues, vos mains ou des petites cuillères. Cest alors que son corps sera mis entièrement à votre disposition. Tous ses orifices seront accessibles : chatte, bouche, anus. Elle est bi, donc mesdames profitez-en ! Que la fête commence !

Tout le monde sagglutine autour de Chloé et prend possession de son corps. Des langues entament le léchage de ses jambes et de ses pieds, des bouches se sont emparées des cerises érigées sur ses tétons et dégustent le chocolat qui ruisselle sur ses seins, la main dun homme sempare de la banane en sucre plantée dans son sexe et la plante dans le cul de sa partenaire la plus proche après lavoir sucée. On fait couler du champagne sur son ventre, des femmes viennent le boire au seuil de sa chatte. Il ny a plus de crème Chantilly sur son mont de Vénus, toute avalée La carotte en sucre est enlevée de son trou du cul et chacun se la transmet pour la sucer comme quand on se passe un joint Maxime, lorganisateur nest pas en reste, faute de pouvoir baiser Chloé pour linstant, il encule sa partenaire une femme dune soixantaine dannées, bien conservée, qui tête lun des seins de Chloé.

Sous ces différentes actions, Chloé nous le racontera plus tard venant compléter ma propre vue de lopération je nétais quobservateur elle enchaine orgasme sur orgasme tant son plaisir est immense. Toutes ses parties sensibles ont été sollicitées : son clitoris mâchouillé, sucé, ses tétons tordus, aspirés, son ventre léché, ses orteils embouchés. Un festival de plaisirs

En à peine trois quarts dheures son corps a été entièrement nettoyé par cette assemblée lubrique. On la laisse se reposer quelques temps, puis on incline la planchette qui soutient sa tête pour que sa bouche soit plus facilement accessible et Maxime donne le signal tant attendu.

Les hommes sont tellement excités quen quelques minutes ils viennent inonder de foutre la gorge et le sexe de Chloé, dautres se faisant branler pour finir sur ses seins. Une femme remplace un homme dans sa bouche et se fait lécher profondément.

On fait lever Chloé de la table et deux hommes fortement membrés la prennent en sandwich. Ils alternent dans son cul et dans sa chatte lui faisant pousser des cris, voir des hurlements de bonheur, tellement les pénétrations sont profondes mais fortement jouissives. Ils éjaculent et laissent la place à dautres.

Un homme sallonge sur un matelas, il lenconne, un autre vient la sodomiser, une femme se met à cheval sur sa tête et se fait brouter le minou. On alterne. La femme prend la place de Chloé qui se fait lécher par elle.

Lorgie bat son plein. Ce ne sont que gémissements, ahanements, cris en tout genre. Les hommes, sous Viagra, sont inépuisables pour le plaisir de leurs compagnes du moment. Chloé, reine de la soirée très sollicitée, subit les assauts de tous les hommes présents sans exception. Une si belle jeune fille ça ne se rate pas, surtout quand on a soixante-dix ans et quon peut se faire lécher le cul même si on a de la difficulté à bander. Dailleurs Chloé, compte-tenu de son expérience, sait très bien sy prendre avec eux. Elle arrive toujours à leur faire avoir une érection même si ça prend du temps surtout quelle se laisse sodomiser un fantasme à cet âge peu facile à réaliser. Il faut dire quil y a cinquante ans les femmes nétaient pas aussi sexuellement actives et quen « bonne épouse » elles ne se laissaient pas enculer.

Parsemé de quelques moments de repos, Chloé est prise pendant plus de 24 heures dans toutes les positions imaginables sa pratique de la gym et du yoga lui permet toutes les fantaisies Elle est gougnottée, prise en gorge profonde, doublement pénétrée analement et vaginalement. Elle lèche des culs, des bites, des foufounes à nen plus finir. Elle est couverte de sperme mais heureuse de sa performance. Maxime aussi qui lui précise quil fera encore appel à elle et communiquera son téléphone à ses amis.

Pendant tout ce temps, je nai fait quassister et je nai pas du tout participé. Jai les bourses pleines !! Les hommes sont épuisés mais il reste deux femmes qui, semble-t-il, nont pas eu leur compte Alors que nous nous apprêtions à quitter la propriété Chloé et moi, elles mentrainent vers une chambre pour bénéficier de mes faveurs. Je fais signe à Chloé de patienter et je les suis.

Lune, Isabelle, se met à genoux par terre et se met en position de prière, les fesses bien relevées. Lautre, Elsa, vient à cheval au-dessus de la première et sallonge sur son dos. Dans cette figure, leurs sexes et leurs anus se retrouvent dans une même ligne verticale. Je me déshabille. Ma queue de 25 cm est bien raide et fait siffler dadmiration les deux quarantenaires. Apparemment elles ne sont pas habituées à de tels calibres

Japproche ma bite du sexe dIsabelle et je la pénètre dun seul coup. Elle nattendait que cela et pousse un cri de bienvenue Je démarre alors une sarabande infernale : mon chibre va prendre connaissance avec tous leurs trous. Je passe de la chatte dIsabelle à son trou du cul, je sors et je fais connaissance du vagin dElsa, puis de son anus étroit. Je retourne dans la chatte dIsabelle Elles crient leur jouissance jusquà leur orgasme final que je parachève en éjaculant dans la bouche dElsa.

Je les laisse satisfaites après avoir pris leurs numéros de téléphone respectifs. Elles mont lair dune belle affaire !!

Je rejoins Chloé et nous quittons la propriété.

FIN DU BANQUET DES LIBERTINS

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire