Histoires de sexe Histoires de sexe lesbien Histoires érotiques de couples amateurs

Elle est très sensuelle – Chapitre 1

Elle est très sensuelle - Chapitre 1



Nous sommes un couple de trente-deux ans, d’origine britannique, nous avons trois enfants. Après dix ans de vie commune, nous nous entendons très bien sur tous les plans et notre entente sexuelle est parfaite. Malgré sa timidité et son caractère assez réservé, ma femme est très sensuelle. Il y a cinq mois, après la naissance de notre troisième enfant, elle m’a confié un jour qu’elle trouvait que son corps avait beaucoup changé, que ses seins étaient un peu tombants, ses mamelons trop gros, ses hanches trop larges et ses fesses trop grosses. Pour la rassurer, je lui ai avoué sincèrement que son corps me plaisait de plus en plus, ayant toujours eu un faible pour le corps des femmes épanoui par la maternité. Un jour, sur mes conseils, elle a mis une robe légère qui moulait bien ses formes, puis elle s’est regardée dans la glace et a reconnu que c’était très excitant, tout en restant décent. Puis un soir, le mois dernier, elle a accepté de mettre la même robe (après avoir hésité car elle est très timide) pour aller au restaurant.

La robe moulait parfaitement son gros bassin et on pouvait voir nettement les boutons de ses seins, qui sont très saillants. Pendant toute la soirée, je me sentais excité en regardant ma femme, et j’ai remarqué les regards des autres hommes, surtout celui du serveur. Au début, ma femme était gênée, mais petit à petit, elle s’est détendue, grâce au bon vin. A la fin nous étions les derniers clients, je me suis absenté pour aller aux toilettes, et quand je suis revenu, j’ai trouvé ma femme en train de discuter gentiment avec le serveur, qui nous offrit le digestif de la maison. Quand il s’est éloigné vers le bar, j’ai fait remarquer à ma femme qu’il n’avait pas arrêté de regarder sa poitrine. En rougissant, elle m’a avoué que cela l’avait un peu gênée et troublée. Pendant mon absence, en débarrassant la table, le serveur en avait profité pour frôler ses bras et ses épaules. Ces confidences m’ont beaucoup excité et, sur mon insistance, elle a reconnu que le serveur avait même appuyé son érection contre son dos, qu’elle s’était sentie toute drôle, et même un peu excitée quand il lui avait murmuré qu’avec une si belle robe, elle ne devrait pas mettre de soutien-gorge.

Les paroles de ma femme m’ont tellement bouleversé que je n’ai pu m’empêcher de passer ma main sous la table pour caresser son sexe sous sa robe, à travers son slip déjà tout mouillé. A ce moment-là, j’ai compris que les regards et les gestes d’un autre homme pouvaient l’exciter. Elle me murmura à l’oreille : « Je n’en peux plus, viens, rentrons… ». Je lui répondis, tout en continuant à caresser de plus en plus fort son sexe : « Je veux bien, mais pas avant que tu ailles aux toilettes retirer ton soutien-gorge, pour que le serveur puisse voir tes seins et tes gros mamelons… ». A ma grande satisfaction, elle s’est exécutée et quand elle est revenue, d’un pas un peu chancelant, j’ai vu qu’elle avait effectivement ôté son soutien-gorge. Les premiers boutons de sa robe étaient défaits. Quand elle s’est assise, j’ai senti l’odeur forte qui se dégage de ses aisselles lorsqu’elle est excitée. Je l’ai prise dans mes bras et elle m’a murmuré à l’oreille que le serveur l’avait suivie aux toilettes… C’était lui qui lui avait retiré son soutien-gorge, en l’embrassant sur la bouche.

Il lui avait fait caresser son pénis, et comme elle n’en pouvait plus, il l’avait prise debout contre le mur des toilettes. En me parlant, elle caressait sous la table mon sexe durci. Je n’ai pas pu m’empêcher de jouir quand je l’ai entendue dire que le pénis du serveur était plus gros que le mien et qu’il l’avait fait jouir deux fois avant d’éjaculer dans son vagin. Depuis, nous avons revu le serveur. Cela se passe chez nous ou chez lui, une fois par semaine environ. Je suis devenu voyeur et j’aime voir le serveur prendre ma femme. Celle-ci demeure une femme merveilleuse, mais elle ne peut plus se passer des caresses, des baisers et du sexe de notre nouvel ami…

Jean, 32 ans.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire