Histoires d'inceste Histoires de sexe à l'école

Espionnage familial – Chapitre 1

Espionnage familial - Chapitre 1



Bonjour, je mappelle Alexandre, jai 20 ans.

Je vis à Paris avec ma mère et ma sur. Ma mère, 51 ans, est fraîchement divorcée. Elle est encore très bien conservée et jai remarqué quelle faisait tourner les yeux de beaucoup dhommes, dont beaucoup de jeunes. Ma sur a 22 ans et fait des études de médecine. Elle est aussi très jolie.

Revenons à ma mère, Catherine. Nous roulions dans sa voiture, elle conduisait. Jétais seule avec elle. La sonnerie de son téléphone a retenti dans la voiture via le bluetooth. Elle a répondu et une voix masculine sest fait entendre.

« Catherine chérie ?. Cest Eric »

« Oh Eric, je peux te rappeler sil te plaît ? » sest empressée de répondre ma mère.

« Rappelle moi vite petite coquine » a répondu le prénommé Eric.

Ma mère a aussitôt raccroché sans même répondre mais cétait trop tard, javais entendu Jétais un peu sous le choc quand même.

Suite à cela ma mère semblait gênée, et je comprenais pourquoi. Elle a tenté de me trouver une explication bidon en me disant que cétait un collègue homosexuel qui lui parlait tout le temps comme ça. Ma mère est architecte pour un gros cabinet. Je nai pas posé de questions et suis resté silencieux par la suite. Nous sommes rentrés dans le parking mais le temps de rentrer, javais pensé à une idée. Je suis redescendu et je suis allé acheté dans un magasin spécialisé deux micros et une caméra espions

Lorsque je suis rentré, jai demandé à ma mère les clés de la voiture pour aller chercher quelque chose à lintérieur. Elle ne ma pas demandé quoi. Je suis descendu et jai placé un des micros dans lhabitacle de la Mercedes. Nous avons passé ensuite la soirée normalement avec ma mère et ma sur. Je regardais ma mère. Je constatais effectivement quelle était encore bien gaulée. Blonde, yeux verts, une silhouette longue (1 m 75), des hanches solides, des fesses bien rebondies, et une poitrine très fière, un 95D, vérifié sur létiquette de ses soutifs.

Le lendemain matin, lorsque je me levais, ma mère était déjà prête. Une robe noire près du corps, des collants noirs (ou des bas?..) et des escarpins noirs. Elle finissait son café. Elle me fit un bisou avant de prendre son sac et de quitter lappartement. Je pris vite fait un café et me rendit dans ma chambre en verrouillant la porte à cause de ma sur qui était encore à la maison. Je mis en marche le récepteur du micro et mis mes écouteurs. Ça fonctionnait, jentendais les infos de la radio. Jentendis ensuite le bruit dun numéro composé via le téléphone et la sonnerie.

Une femme répondit, cétait sa copine Laure.

« Salut Laure, comment vas-tu ? »

« Salut Catherine, bien et toi ? »

« Oh tu sais quoi Laure ? Hier jétais en voiture avec Alex quand Eric ma appelée. Comme une conne jai répondu. Lorsque je me suis rendue compte que cétait lui, je lui ai tout de suite dit que je le rappellerai mais ce con na pas pu sempêcher de dire une connerie du style « rappelle vite petite coquine » avant que je ne lui raccroche au nez.

« Noooonn ?… »

« Si ! Tu penses bien que jétais hyper gênée devant Alexandre »

« Et quest ce que tu as dit à Alexandre ? »

« Pas grand-chose, juste que cétait un collègue homosexuel qui samusait à me dire ce genre de choses »

« Hi hi hi. Un collègue homosexuel ? Avec une grosse queue bien dure !!! Hi hi hi  ; »

« Hi hi hi … »

Ma mère et Laure se marraient comme des baleines.

« Bon Laure, on se rappelle ? Je tembrasse ma chérie. »

Bon pour moi maintenant cétait clair, Eric était celui qui couchait avec ma mère, visiblement.

Elle est arrivée au bureau, en proche banlieue sans avoir passé dautres coups de fil et sans en avoir reçu.

Le soir vers 18 h 30, jétais dans ma chambre, à lécoute, lorsque jai entendu à nouveau la radio et quasiment de suite un numéro composé. Ce coup ci cest un homme qui répond.

« Eric, cest moi »

« Bonsoir chère Catherine … »

« Il yavait mon fils dans la voiture hier

« Hi hi hi cest drôle… »

« Non ce nest pas drôle du tout. Quest ce quil va penser maintenant ? »

« Que sa mère est une femme normale et quelle se fait baiser comme les autres hi hi hi »

« Très drôle ! Et très classe ! »

« Bon dis moi chérie, comment es-tu habillée ? »

« Oh toi alors.. Je porte une robe noire, des bas noirs, des escarpins noirs et un manteau noir. Tout en noir quoi ! »

« Hummm. La veuve noire !…Porte-jarretelles ou bas auto-fixants ? »

« Porte-jarretelles aujourdhui ! »

« Jai la queue en feu.. »

« Déjà ??? »

« Oui Viens me rejoindre ! »

« Mais enfin Eric, je dois rentrer, mes enfants mattendent… »

« Tes enfants sont grands. Je te préviens, si tu ne viens pas, tu peux faire un trait sur ma bite !! »

« Bon, laisse moi 5 minutes, jappelle mon fils »

Ma mère raccrocha et dans la foulée jentendis en même temps le numéro composé dans la voiture et mon portable qui sonnait.

« Mon chéri, cest maman. Je vais aller dîner avec des collègues ce soir. Ne mattendez pas avec Céline. A ce soir ou à demain mon chéri ».

« Ok maman, bonne soirée. »

Jentendis ensuite à nouveau un numéro composé et le Eric qui repondit.

« ça yest cest fait, jai prévenu mon fils que javais un dîner avec des collègues.. »

« Oui, un dîner où tu vas manger très chaud. Hi hi hi. »

« Mais jespère bien. »

« Dépêche toi, je suis raide !!!! »

« Jarrive dans un quart dheure »

Vingt minutes après, la radio de la voiture séteignit.

Ce nest quà 23 h 30 que jai à nouveau entendu la radio.

Et à 23 h 50, jentendais les clés dans la porte de la maison…

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire