Histoires de sexe Histoires de sexe lesbien Histoires de sexe viol

Flora – Chapitre 10

Flora - Chapitre 10



Chapitre 10 : Le piège se referme sur Martine.

Je sens des lèvres chaudes caresser doucement mon sexe qui commence lui aussi à se réveiller et je murmure.

Sylvie, tu en as pas encore assez !

J’entends un rire tout en réalisant que la tête de Sylvie est toujours appuyée sur ma poitrine. J’ouvre mes yeux et je sursaute.

Flora !

Flora me fait un clin d’il et gobe mon gland pour le sucer avant de lâcher mon sexe en pleine forme.

Dis donc… on dirait que tu t’es bien occupée de ma copine. Je sens la bonne odeur de sa chatte sur ta queue.

Elle absorbe encore une fois ma bite dans sa bouche avant de sourire diaboliquement et repousser la jambe de Sylvie qui était sur moi. Son regard dans le mien, elle pose sa langue entre les lèvres de la chatte de son amie et la glisse lentement du bas vers le haut.

Oooohhhhh… gémit Sylvie.

Flora relève sa tête un instant pour attraper ma queue dans sa main avant de replonger entre les cuisses de Sylvie pour lui faire encore des léchouilles. Sylvie recommence à gémir sous la langue de Flora qui remonte jusqu’à son clitoris pour l’aspirer dans sa bouche et faire tourner sa langue autour.

Ooohh Paul, ça fait du bien… gémit Sylvie avant que ses yeux ne s’ouvrent.

PAUL ?

Ses yeux s’agrandissent de surprise en voyant mon visage juste au-dessus du sien. Lorsque Flora aspire fortement son clito, Sylvie en a le souffle coupé et redresse sa tête.

FLORA ! ooooohhh, ouiiiii, suce le clito de ta copine !

Sylvie laisse sa tête retomber sur le lit alors que Flora intensifie ses efforts pour carrément bouffer la chatte de sa meilleure amie. J’embrasse Sylvie avant de glisser du lit et quelques secondes plus tard, Flora est nue de la taille aux jambes, à genoux, et les jambes écartées en position de levrette.

La tête tournée, elle me regarde quand je plonge ma bite dans son sexe déjà humide, puis elle replonge dans la chatte trempée de Sylvie. Chaque fois que je lui enfonce ma queue, je pousse un peu plus sa bouche sur le sexe de Sylvie qui gémit bruyamment à chaque coup de queue que je donne à Flora.

Quelques minutes passent et je lâche la hanche de Flora pour glisser une de mes mains sous son ventre pour chercher son clito que je trouve facilement, car il est long et très dur. Je le frotte et je le roule entre mes doigts tout en continuant de la baiser par-derrière.

Sylvie attrape la tête de Flora dans ses deux mains et la presse encore plus contre elle avant de s’écrier.

OOOhhh ! OUIIIIIIII, je jouis !

Sa jouissance déclenche celle de ma petite fille qui tremble de plaisir sous moi tout en en restant collée sur la chatte de sa copine qui crie de plaisir.

Ma bite succombe sous la pression considérablement accrue de la chatte de Flora et je jouis avec ces deux superbes salopes en crachant mon sperme au plus profond de la chatte de Flora.

Avec ma dernière giclée, je m’effondre sur le dos de Flora, forçant encore plus sa bouche dans la chatte débordante de jus de Sylvie. Un énorme frisson traverse le corps de Flora pendant que Sylvie grogne bruyamment en tentant de repousser le visage de son amie qui gémit dans sa chatte avec son nez qui frotte sur le clitoris hypersensible de Sylvie.

Finalement, Flora et moi, gémissant à l’unisson, nous tombons sur le côté, sans nous désunir comme si nous étions qu’un seul être. Sylvie, sa chatte libérée, s’écarte de nous pour reprendre son souffle et Flora se rétablit la première pour dire en gémissant.

Putain ! C’était… c’était…

Intense !

Sylvie, finissant sa phrase, étreint Flora et elles s’embrassent sur les lèvres avec leurs langues qui se cherchent fébrilement. Quand leur baiser plein de passion se termine, Sylvie dit :

Flora, tu peux manger ma chatte quand tu en as envie ! Mon Dieu, c’était bon !

Mieux que quand lorsque c’est moi qui le fais ?

Non Paul, vous êtes tous les deux d’incroyables bouffeurs de chatte ! Bon sang, puis-je emménager ici ?

Nous éclatons tous trois de rire avant d’entrer dans un enchevêtrement de corps pour que chacun de nous puisse embrasser les deux autres pendant de longues minutes. Puis Sylvie me pousse en criant.

Pousse ton cul ! Moi aussi, j’ai envie de croquer une belle chatte baveuse !

Ce qu’elle fait assez bruyamment pendant plusieurs minutes.

Je profite du spectacle, ma queue reprend une belle vigueur et Sylvie la regarde avec envie.

Repoussant Flora, elle lui dit :

J’adore ta langue, mais je veux la queue de Paul qui me nargue !

Elle saute carrément sur moi pour me chevaucher et s’empaler sur ma queue toute raide ne s’arrêtant pas avant d’avoir eu toute ma bite en elle.

OOOhhh, putain ! Qu’elle est bonne ! Vas-y Paul ! Baise-moi avec ta merveilleuse bite !

me dit-elle suppliante, alors que sa chatte va et vient lentement sur mon sexe jusqu’à ce qu’elle reste assise sur moi avec ma bite enfouie dans son tunnel d’amour.

Non ! C’est moi qui vais te baiser et quand j’aurais joui sur toi, je vais te sucer et avaler ton foutre… oh mon Dieu… oui je vais faire ça !

Sylvie se déchaîne sur moi, cognant son pubis sur le mien, sa petite chatte s’ouvrant complètement pour accueillir ma queue le plus loin possible, mon gland s’écrasant sur son col d’utérus, alors qu’elle me baise frénétiquement.

Je vois son visage se déformer quand elle sent les premiers spasmes de son orgasme qui monte dans son corps et elle explose.

OUIIIII ! JE JOUIIIISSSS ! AAAHHHHH, OUIIIIIIII…

Plusieurs contractions successives de son vagin compriment mon sexe et je serre mes dents pour ne pas jouir dans sa chatte.

Sylvie continue de rebondir sauvagement sur ma queue en gémissant sans arrêt jusqu’à ce que son corps commence enfin à ralentir et que sa tête s’affaisse contre ma poitrine.

Je soulève sa tête et je lui dis :

Eh, ce n’est pas le moment de t’évanouir ! Tu as une bite à sucer et du bon jus à avaler !

Sylvie me regarde avec un grand sourire et lentement, elle retire sa chatte bien baisée de ma queue pour s’agenouiller entre mes jambes. Puis, ses yeux dans les miens, elle prend lentement mon sexe dans sa bouche pour l’avaler jusqu’à sa base, dans un mouvement lent et continu, qui me fait gémir. Comme il n’y a pas longtemps que je viens de jouir dans la merveilleuse chatte de ma petite fille, je peux tenir encore un peu. An bout de 5 minutes, je m’amuse à la taquiner.

Dépêche-toi salope ! Tu m’as dit que tu me ferais jouir et que tu avalerais tout ! Allez, vas-y !

Elle lève ses yeux vers moi avec un peu de désespoir dans son regard et elle ravale complètement mon sexe avec mon gland dans sa gorge pour essayer de vider mes couilles.

Puis ses yeux de nouveau dans les miens, elle secoue frénétiquement ma queue avec ses deux mains en faisant tournoyer sa langue rapidement autour de mon gland entre ses lèvres qui l’aspire. Ensuite, elle enlève ses mains et enfonce son nez dans mon abdomen en serrant mes couilles d’une main.

Il est temps de me lâcher et elle doit le sentir, car ma bite se gonfle encore plus entre ses lèvres. Je saisis sa tête et maintiens son nez sur mes poils pubiens alors que mes quatre premiers jets de sperme se propulsent dans sa gorge. Puis je repousse sa tête en arrière pour ne laisser que mon gland entre ses lèvres et vider mes couilles dans sa bouche.

Les yeux brillants, grands ouverts, Sylvie avale tout ce que je lui donne jusqu’à ma dernière giclée de sperme avant que je lâche son visage.

Cette petite salope ne lâche pas ma bite pour autant et avec sa langue, elle lèche mon gland et mon sexe pour s’assurer qu’elle n’en a pas perdu une seule goutte.

Putain ! T’avais les couilles pleines ! Je me suis régalée !

me dit-elle en retirant sa bouche de ma bite bien tendue, tellement je suis excité par ses deux belles jeunes filles.

Regarde dans quel état tu me laisses ! Je ne vais pas pouvoir rester dans cet état-là !

Flora… tu peux faire quelque chose ? Moi j’ai mon compte !

dit Sylvie à ma petite fille qui caressait sa chatte en nous regardant

Bien sûr ! je vais m’occuper de ça !

répond Flora.

Je me lève et je lui présente ma bite pour qu’elle me suce.

Elle me sourit et caresse ma queue. Son corps nu sous mes yeux me rappelle énormément celui de sa mère lorsqu’elle avait son âge. Sa mère qui est de nouveau à moi et peut être plus encore salope qu’avant !

Serrant ma queue dans sa main, ma petite file me dit :

Jean, je suis tellement excitée que je veux que tu remplisses ma chatte avec ta grosse bite et que tu me baises encore.

En souriant, je glisse le long de son corps, m’arrêtant pour embrasser chacun de ses tétons pour la faire gémir de plaisir. Ma bite se presse contre sa chatte ouverte et la regardant dans les yeux, je lui murmure.

Tu es aussi gourmande de sexe que ta mère, aussi salope, je t’aime autant que je l’ai aimée.

Flora passe ses bras autour de mon cou et m’attire pour m’embrasser passionnément avant de dire dans mon oreille.

Oui mon Papy d’amour, aime-moi, baise-moi comme tu baisais maman.

D’un coup de reins, mon nud est déjà écrasé contre son col de l’utérus.

OUIIII, putain qu’elle est bonne !

Je baise ma petite salope pendant presque 10mn avant qu’elle se lâche en criant et en tremblant, ses mains agrippées à moi et ses doigts s’enfonçant dans mes bras.

Je roule sur le côté et Flora continue de me chevaucher sur un rythme tranquille tandis que Sylvie est sur ses genoux au-dessus de mon visage avec ma langue qui fait des merveilles sur son clitoris.

Quelques minutes plus tard, les corps des deux filles se raidirent en criant à l’unisson.

Ooooohhh… ouiiiii ! Je jouiiiisssss ! Putain ne t’arrête pas… BAISE-NOUS ENCOOORE ! Mon Dieu… c’est tellement bon de jouir si fort !

Avant de se figer, en entendant Martine crier.

SYLVIE ! FLO ! COMMENT POUVEZ-VOUS !

Elle reprend sa respiration pendant que les filles rougissantes se regardent puis se retournent vers l’intruse.

Je sais que vous êtes tous les deux adultes, mais vous pourriez coucher avec des garçons de votre âge !

Les filles ne savent quoi dire et moi, innocemment, je dis :

Martine ! Qu’est-ce que tu fais là ? Tu ne devais venir qu’à 7 heures.

Tu m’as dit 4 heures ! Salaud ! Tu baises ma fille, ta petite fille ! C’est un inceste !

A suivre

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire