Histoires d'inceste Histoires de sexe français

Homme d'entreprise fessé par une femme.. – Chapitre 1

Homme d'entreprise fessé par une femme.. - Chapitre 1



Je ne sais pas pourquoi ce témoignage m’est revenu en tête..

C’est un homme que j’ai connu, qui m’a une fois avoué adorer la fessée et à qui j’avais demandé de me raconter la première fois où il s’était fait fesser..

——————————————-

J’étais tranquillement assis à mon bureau, je travaillais. J’étais fier d’avoir réussi à 45 ans à créer ma propre entreprise et de gérer mes propres employés. J’avais mis un costume gris Armani, une chemise et cravate assortie.. Je me souviens de la couleur du costume comme à vrai dire de la couleur de mon boxer car lorsqu’elle m’avait fessé, je les avais regardés, à mes cheville, penché que j’étais à me tortiller..

C’était une journée comme les autres. Mais quand elle est arrivée telle une furie dans mon bureau, tout a été boulversé.

C’était en réalité une cliente insatisfaite qui avait appelé et rappelé pour faire ses réclamations sans succès.. Elle été intelligente. Elle sut arriver jusqu’à moi. A la voir ainsi crier comme une furie et pour éviter de faire un quelconque scandale, je dis à la secrétaire que j’avais que je prenais les choses sous contrôle et que je ne voulais recevoir personne ni aucun appel jusqu’à ce qu’elle parte..

Elle fulminait de rage. J’ai essayé de la calmer.. De m’excuser au nom de l’entreprise mais rien n’y faisait. Je la voyais toujours qui tremblait.. Je vins vers elle, je pris ses mains dans les miennes. Elle était belle.. Une peau halée, un joli ensemble veste et jupe.. Elle détacha ses mains des miennes très vite. J’avais agis sans m’en rendre compte pour essayer de la calmer mais ça avait eu l’air d’encore plus la mettre en colère..

Elle glissa alors sa main vers mon pantalon en moins de temps qu’il me fallu pour réaliser ce qu’elle me faisait. Ouvrit la fermeture éclair et baissa mon pantalon. J’allais essayer de lui échapper quand elle me tira par la cuisse pour me faire basculer.. Et je fus sur elle, allongé presque, au travers de ses genoux.

"AHHH!" Je n’en revenais pas. Le coup était vif, ferme, mais surtout surprenant. Mais..? Que faisait-elle? Comment osait-elle??

"Que..? Que faites-vous..??" "AHH!"

"Taisez-vous! " Dit-elle. "Voulez-vous que votre secrétaire arrive et vous trouve dans cet état?? " Elle avait raison. Quelle honte! Me retrouver ainsi allongé sur une cliente entrain de me fesser! Car oui c’était ce qu’elle faisait ! Elle administrait sans ciller coup après coup à mon fessier..

J’essayais encore de lutter, de me tortiller mais elle s’y était bien prise pour me coincer.. Je fulminais et en même temps.. Je devais avouer que je sentais que mon sexe grossissait, gonflait, se gorgeait de plaisir alors que je me faisais rougir les fesses par cette femme..

"Mais..? Pourquoi? Pourquoi moi? Pourquoi me fesser? Et de surplus ici dans mon bureau? " Lui ai-je demandé.

"Ce n’était pas prémédité Monsieur.. J’ai juste eu cette envie irrépréssible et je pense à sentir votre bosse contre ma cuisse que vous ne détestez pas tant cela.. "

Je rougis de honte à cette remarque.. Elle tenait vraiment à m’humilier celle là !! J’avais mentalement accepté le fait que je me faisais fesser et que j’aimais cela et je m’étais retrouvé à docilement me laisser faire.. A un moment donné les coups commencèrent à devenir moins appuyés comme si elle décélérait.. Puis elle s’arrêta.

Elle glissa sa main vers mon boxer et me demanda si elle pouvait le baisser.. Je baissais les yeux et lui dis " Oui…." . Elle l’abaissa pour contempler son oeuvre.. Mes fesses devaient vraiment être toutes rouges car maintenant que le tout retombait doucement, elles étaient vraiment cuisantes.. Douloureuses et toutes chaudes.. Elle se mit à les malaxer doucement.. Puis quand je poussais un soupir d’aise.. Elle me remit mon boxer en place et remonta mon pantalon avant de me faire me relever et de me retenir pour ne pas tomber parce que mes jambes étaient toutes en coton.

"Je.. Je ne comprends rien. Je suis sous le choc.." Dis-je.

"Je ne comprends pas non plus tout mais ce que je sais c’est que nous avons tous deux pris plaisir à cette fessée que vous avez eu.. "

"Ah oui? " Dis-je alors qu’un sourire étonné se dessinait sur mes lèvres..

Elle glissa sa main sous sa jupe et je vis un bout de tissu en dentelle blanche glisser entre ses jambes.. Elle le prit et me le glissa dans la poche de mon pantalon puis prit un stylo et écrivit son numéro sur mon poignet avant de s’excuser, de déposer un baiser au bord de mes lèvres et de partir.. Me laissant pantelant..

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire