Histoires d'inceste Histoires de sexe à l'école Histoires érotiques au travail

johanna – Chapitre 1

johanna - Chapitre 1



Avant de commencer cette histoire, je vais vous présenter le personnage principal qui se nomme johanna.

C’est une jeune fille de 18 ans, blonde aux cheveux longs et bouclés, 1m72 pour 60kg et 90c de tour de poitrine. Elle porte un tee-shirt blanc avec un short en jean et des baskets blanches également. Il faut que je vous précise aussi qu’elle est passionnée par les chiens, surtout ceux qui ont une grosse queue, et une belle paire de couilles. Mais venons en au fait.

Par une belle journée d’été, johanna se balade dans la campagne. Elle arrive dans un bois isolé, au bord du sentier et poussée par la curiosité, elle entre. L’intérieur du bois est assez dégagé, le sol couvert de détritus et objets en tous genres. Au centre du bois, elle remarque un matelas un peu usé qui a été déposé, il y a peu de temps selon toute vraisemblance. Se retournant pour sortir, Johanna tombe nez à nez avec un dogue allemand. La surprise passée, elle le détaille sous toutes ses coutures. Elle remarque qu’il n’était pas agressif et surtout vit que c’était un mâle, il était de belle stature mesurant au moins 1m90 de la téte à la queue. Elle sentit une bouffée de chaleur l’envahir et en moins de 5 minutes, avait enlevée ses vêtements pour se faire baiser par ce bel apollon.

Complètement nue, Johanna se positionna sur le matelas en levrette et tapota sur ses fesses pour inviter le chien à la tringler.

Le grand dogue allemand sentant la mouille de johanna se mit à la lécher de partout, sa langue chaude et râpeuse passait entre ses cuisses, elle entrait au plus profond de sa chatte, boire sa cyprine et ressortait, pour errer sur ses belles fesses bien rondes, et finalement fouiller son anus. Au bout d’un quart d’heure de ce traitement, Johanna était au bord de l’évanouissement.

Elle sentait des décharges électriques parcourir sa colonne vertébrale, elle en était déjà à son troisième orgasme. Soudain le dogue stoppa ses léchouilles, et aussitôt après il monta sur Johanna, d’un seul coup de reins puissant, lui introduisit son sexe imposant dans son vagin. Johanna ne put retenir un cri de douleur mais elle laissa vite place au plaisir car le cabot savait y faire. Il la baisait à un rythme effréné, ses couilles gonflées de sève, tapant contre ses fesses dodues, sa bite sortant et rentrant à chaque fois de son con, dégoulinant de mouille de bave et de sperme. Elle haletait et bavait comme une chienne en chaleur, sous ses coups de butoir, qui lui procuraient orgasme sur orgasme. Au bout d’une demi heure le chien ralentit la cadence, johanna sentit son noeud gonfler et étirer ses chairs ainsi que sa bite. Elle se sentait remplie totalement, et jouissait sans retenue aucune, elle savourait cette délicieuse chaleur dans son bas ventre, procurée par l’éjaculation quasi continue de son bel amant. Elle se sentait remplie par des litres de sperme, et voyait son ventre gonfler à vue d’oeil, comme si elle était enceinte.

Pour la remercier de s’être bien vider les burnes, le beau dogue lui lécha le visage, et Johanna ouvrant sa bouche accueillit sa langue, et leur salive se mélangèrent, dans un baiser passionné.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire