Histoires de sexe fétiche Histoires de sexe noir

Jolie Laetitia – Chapitre 2

Jolie Laetitia - Chapitre 2



Julie sagenouille entre les jambes de Laetitia et plonge sa tête sur son sexe. Dans un premier temps, sa langue se promène de lanus au mont de vénus en passant par le périnée, mais en évitant soigneusement le clitoris. Elle mordille les grandes lèvres proéminente de Laetitia, les aspire, les suce, les lèche. Laetitia se tortille de plus en plus sur le sofa elle pose les mains sur la tête de Julie pour la diriger vers son clitoris, mais celle-ci résiste et lui enlève les mains.

-Salope, tu fais durer le plaisir.

Julie continu imperturbablement son travail dexcitation maximum. Au bout de plusieurs minutes de ce traitement, Laetitia est au bord de la crise cardiaque, elle se tend, sarque boute pour présenter son clitoris aux lèvres de sa tortionnaire. Julie sent quelle est arrivée au maximum de lattente supportable par Laetitia et aspire dun coup le clitoris gonflé, prêt à exploser, en le titillant avec sa langue. Laetitia explose, ses jambes se resserrent sur le cou de Julie, ses fesses sont à vingt centimètre du sofa, son corps fait un arc et soulève en même temps Julie prisonnière de ses jambes.

-Oui, oui, je ne me rappelais plus, cette langue, quel merveille.

Laetitia retombe sur le sofa et libère la tête de Julie. Elle lui prend la tête et lattire vers elle. Elle pose ses lèvres sur celles de Julie.

-Jadore mon goût, mon odeur sur les lèvres dune fille.

Elle la plaque contre sa bouche et lui prodigue un somptueux baiser. Julie se laisse aller à ce plaisir divin, la langue de Laetitia titillant sa langue. Les filles se caressent, le calme est revenu. Julie se lève et regarde lheure.

-Il va bientôt être minuit, mon copain et son pote vont bientôt arriver.

-Dommage que tu doives partir, je commençais à être bien, ils ne peuvent pas rester ?

-On a quà leur demander, moi je ne demande pas mieux.

-Allons prendre une douche.

Les filles vont dans la salle de bain et se glissent sous une douche chaude et bienfaisante. Elles se savonnent en se caressant. Julie saccroupie devant Laetitia et pose ses lèvres sur son sexe. Cette fois-ci elle lui titille tout de suite le clitoris et lenvoie une quelques seconde au septième ciel. Laetitia la fait se lever et saccroupie devant Julie.

-Pour une fois, je vais te rendre ce que tu las donné.

Elle pose ses lèvres sur le sexe de Julie, sa langue fouille dans les plis des lèvres et se positionnent sur son clitoris. Julie se raidi, deux mains se posent sur ses fesses pour la plaquer contre cette bouche vorace. Elle résiste autant quelle peut à la montée du plaisir, mais dun seul coup se libère et explose dans un orgasme bruyant.

-Oui, oui, je jouie, je jouie, encore, encore.

La langue continu dexciter le clitoris jusquà ce que Julie se détende complètement.

-Merci Laetitia chérie.

-De rien, mais il ne faut pas croire que ça va devenir une habitude.

Les filles sortent de la douche et se sèchent quand on sonne à la porte.

-Cest eux, je vais ouvrir.

-Julie, je te rappelle que tu es nue.

-Ne ten fait pas, cest mon copain et son pote ma déjà baisé hier, ils connaissent mon corps.

-Quoi, tu baise a baisé avec le pote de ton copain et il a accepté.

-Cest même lui qui ma offerte à son pote, en remerciement de son hospitalité.

-Et tu as accepté ?

-Tu comprendras mieux quand tu laura vu.

Sur ces mots, elle se dirige vers la porte nue et encore humide. Elle ouvre la porte de lappartement et fait entrer son copain et son pote. Laetitia a suivi son amie enveloppée dans une serviette.

-Laetitia, je te présente André mon copain du moment et Michel son pote. Les garçons, je vous présente mon amante, Laetitia.

A leur vue, Laetitia est subjuguée, elle a devant elle deux top-modèle. Ils sont aussi beaux lun que lautre. Athlétiques, grands, visage à la Delon, regard de braise. Elle comprend pourquoi Julie a baisé avec Michel. Les garçons avancent vers elle, André se penche pour lui faire deux bises, mais en voulant poser sa main sur son épaule, Laetitia libère la serviette que choie par terre. Elle est nue devant des inconnus, beaux certes, mais des inconnus tout de même. Elle se penche pour ramasser sa serviette quand Michel lui attrape la main et la regarde dans les yeux.

-Tu es très belle comme ça, ce serait un crime de cacher un si beau corps.

Elle se redresse, le regarde droit dans les yeux.

-Ok, mais vous aussi, il ny a pas de raison que seules les filles soient nues.

André et Michel se regardent et commence à se déshabiller. Leurs vêtements rejoignent ceux de Julie et Laetitia dans lentrée et le couloir. Laetitia les observe et remarque le sexe gigantesque de Michel plus gros et long que celui dAndré qui pourtant nest pas en reste. Deux beaux mâles qui commencent à exciter Laetitia. Julie va vers Laetitia et lui pose un petit baiser sur les lèvres.

-Et si tu leur montrais ta chambre.

-Jai beaucoup mieux ici. Suivez-moi.

Elle se dirige vers le fond du couloir et ouvre une porte. Cest une grande pièce avec un immense lit rond au milieu. Tout autour, tout ce quil faut pour faire de la gymnastique.

-Cest ma salle de gym, mais elle ne sert pas quà ça et les instruments aussi.

Michel sapproche delle, Laetitia remarque que son sexe nest plus au repos, mais commence à se redresser.

-Tu me plais de plus en plus toi. Jai envie de te défoncer la chatte et le cul. André, tu viens maider.

Il saisit Laetitia par les bras et la tourne cul vers André.

-Tu commence par quoi ?

-Le cul, ça me parait un bon début, je te laisse le con. Maintient là comme ça.

Laetitia regarde Julie, elle ne semble pas affolée.

-Tu savais quils allaient faire ça hein ?

-Je men doutais fortement, mais comme je sais que tu aimes te faire mettre des deux côtés, je nai pas eu beaucoup de scrupules.

-Tu as raison, jaime me faire mettre par tous les trous, allons messieurs, commencez, vous pourrez constater que ce nest pas un viol, je dégouline, mes cuisses luisent. Julie ma chérie, prépares moi le fion.

Julie enduit la rondelle de Laetitia de gel et après lavoir bien sucé et mis en forme en enduit le sexe dAndré. La bite de Michel se dresse orgueilleuse devant lui, Laetitia est assez impressionnée par cet énorme bout de chair qui va lui transpercer le con. Michel lattire à elle, il la maintient debout, la saisi par les hanches, lui soulève une jambe de manière à amener son sexe à lentrée de la vulve de Laetitia. Elle se met sur la pointe de son pied restant au sol quand elle sent lénorme gland se présenter sur ses lèvres. Michel la fait descendre doucement sur son vit. Ses lèvres sécartent pour laisser le passage à cette bite conquérante. Soudain Laetitia sent le gland appuyer sur son col.

-Putain, il est au fond, tu me las mis jusqu’à fond salopard, maintenant, jen veux un dans le fion. Vas-y André.

André présente sa bite contre les fesses de Laetitia. Julie les écarte pour lui faciliter la tâche. Le gland arrive sur la rondelle de Laetitia, elle est parcourue dun frisson dans tout le corps.

-Fourres moi le bien profond.

André donne un violent coup de rein en avant, la verge senfonce dun coup dans le tube de Laetitia jusquaux couilles. Elle ressent une violente douleur qui la tétanise, mais André simmobilise et attend de sentir son fion se détendre, ce qui arrive assez vite tellement Laetitia a envie de se faire enculer et baiser en même temps.

-Allez-y mes salopards, baisez moi, enculez moi, je nattends que ça. Il ne me manque plus quune bite dans la bouche.

Les deux copains sactivent dans les entrailles de Laetitia. Celle-ci savoure de plus en plus ces deux bites qui sactivent pour lui donner du plaisir. Elle les sent se frotter contre sa paroi vaginale, ce qui lexcite terriblement.

-Oui mes chéris, allez-y, faites-vous plaisir, je veux sentir votre jus minonder le fion et le con. Que cest bon, continuez.

Laetitia sent monter le plaisir de plus en plus, elle sagrippe à Michel.

-Ca y est, je joui, je joui, videz-vous, videz-vous en moi, je veux sentir votre jus, HHHHHAAAAA, oui, oui.

Michel maintient Laetitia contre lui en accélérant ses va et vient, André accélère aussi et tous deux partent en même temps pour se vider dans le corps de Laetitia.

-Je vous sens, je vous sens, je sens votre jus me remplir, HHHAAA.

Laetitia finit pas se détendre, les hommes la libère de leurs bites et lallonge sur le sofa. Julie se précipite et se jette sur son sexe et son anus.

-A moi tout ce bon jus.

Elle la lèche, la suce, laspire, introduit sa langue dans sa vulve et sa rondelle encore souple. Sa langue batifole sur toute létendue du sexe et de lanus de Laetitia, à tel point que celle-ci sent monter en elle une nouvelle vague de plaisir.

-Oui ma chérie, lèches moi, suces moi, aspires moi le clito, mords moi les lèvres, je viens, jarrive, je joui HHHHHAAAAA.

Laetitia se raidi de nouveau et jouit en plaquant la tête de Julie contre son sexe.

Julie continue de lécher doucement Laetitia, quand elle la sent calmée elle la libère et viens se coucher à côté delle. Elle lui caresse les seins, lui pince les tétons pour les faire bander. Le corps de Laetitia réagit tout de suite, son bassin bouge doucement. Julie bascule pour se retrouver la tête sur le sexe de Laetitia. Elle la fait monter sur elle et sattaque de nouveau à sa chatte encore toute excitée de sa dernière jouissance.

-Tu es insatiable ma Julie, tu veux encore me faire jouir.

-Oui, mais par toutes tes ouvertures.

-A bon ? Je crois que je vais adorer.

-Peut-être pas tant que ça.

sandra_tressexybi@msn.com

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire