Histoires de baise Histoires de sexe viol Premières histoires de sexe

Juste un regard.. – Chapitre 1

Juste un regard.. - Chapitre 1



Je m’appelle Justine et, au moment où se passe lhistoire, je devais avoir 17 ans.

Tout se passe un 21 juin, le jour de la fête de la musique. Avec mes amies, nous décidons de fêter cette soirée en ville afin de retrouver plusieurs amis qui s’y trouvait déjà…

La soirée commence chez un ami qui avait un appartement en pleine ville où nous avons commencé à boire quelques bières pour passer le temps en attendant nos autres amis qui devaient nous rejoindre avant de partir en ville pour voir les stands de musique. nous commençons à boire une ou deux bières quand nous décidons d’aller acheter d’autres alcools pour que la soirée soit plus drôle…

Après quelques verres, une amie nous proposa de jouer à un jeu, le jeu " Action ou vérité", tout le monde accepta. Bien sûr, tout le monde savait que ce jeu allait déraper mais nous étions tous d’accord. Nous étions 3 garçons et 4 filles. Le jeu se passe avec plusieurs paris… Les miens étant de toucher les seins de ma meilleure amie, de l’embrasser à gros coups de langue et plusieurs autres dans ce genre-là. Pour l’instant, rien de bien méchant.

Plus tard, dans la soirée, avec quelques verres d’alcool engloutis, nous rejoignons nos amis en ville afin de terminer la soirée avec eux. La fête se fait sans trop d’incidents majeurs.

Et là, je croise un garçon qui me regarde avec insistance, me reluquant de haut en bas sans me lâcher une seule fois du regard. Je me retourne vers lui tellement son regard m’avait déconnectée du monde autour. Le garçon (que nous appellerons John ) continue son chemin sans aucun mot…

Quelques secondes plus tard, une main se pose sur mon épaule, je me retourne et je voit le visage parfait de John me regardant. Nous commençons à discuter et entre dans la conversation la fameuse question :’ Tu fais quoi après ?". Sans réfléchir une seule seconde, je lui répondis que je finissais la soirée avec lui sil le voulait, avec un regard malicieux qui voulait tout dire…

Il me dit qu’il veut commencer la soirée avec moi, maintenant, et qu’il m’emmène dans un endroit très sympa ; alors je me retourne vers mes amis pour leur dire que je les rejoindrais plus tard, et nous partîmes tout les deux vers je ne sais où.

Il m’emmena vers un bar mais, pour y aller, nous décidons de passer par de petites rues pour que la route soit moins longue. Au moment où je lui dis que je n’ai pas de petit ami, il fut pris d’une envie soudaine de m’embrasser, ce qu’il fit sans se faire prier.

Il mattrapa et me bloqua contre le mur afin de m’embrasser à pleine bouche dans un coin de ruelle, à moitié dans la lumière des lampadaires et à moitié dans le noir de la nuit.

Qu’est ce que c’est bon de se faire surprendre par quelqu’un quand vous êtes en train d’embrasser comme une folle dans un coin. Cela mexcitait beaucoup. John sentit bien que cela me plaisait, il passa donc sa main en bas de mon dos pour pouvoir toucher la cambrure que je donnais à mes fesses. Bien sûr, je faisais exprès de cambrer mon dos pour coller mes seins à son torse et pour qu’il sente que j’étais excitée.

A ce moment-là, il décida de passer sa main sous mon tee-shirt afin de caresser mon dos et, avec son autre main, il toucha mes seins par-dessus mon tee-shirt. Mes tétons commençaient à se durcir sous l’effet de ses mains. Rapidement, il décida d’enlever mon tee-shirt pour que je me retrouve en soutien-gorge devant lui ; cela m’excitait tellement que je l’aidai à retirer mon tee-shirt. Rapidement, pendant qu’une main me caressait les seins de plus ou plus violemment, il mit une main entre mes cuisses pour me toucher le sexe à travers mon jean qui commençait à être humide.

Très excitée, jenlevai mon soutien-gorge qui me dérangeait déjà trop ! Et John ouvrit la braguette de mon pantalon pour entrer sa main entre mon jean et ma culotte qui était désormais trempée de mouille ; il commença à toucher mon clitoris par dessus ma culotte et je sentis bien qu’une boule se formait sous son pantalon. Je voulus toucher sa bite, mais il me dit rapidement que, ce soir, il s’occupait de moi seulement. J’étais assez déçue de ne pas pouvoir le faire jouir sur moi mais, d’un autre côté, l’idée qu’il me fasse jouir me suffisait !

A force de toucher mon sexe avec ses doigts, je commençai à gémir à chaque toucher de mon clitoris ; John entra ses doigts dans ma culotte afin que je les sente mieux sur mon sexe. Il continua à toucher mon petit bouton et commença à rentrer un doigt à l’entrée de mon vagin, ce qui me fit crier doucement du fait de la surprise. Je lui glissai à l’oreille que j’adorais être doigtée à fond.

C’est alors qu’il entra un deuxième doigt dans mon sexe ; je criai encore ! Et là, commencèrent les va-et-vient de ses doigts tout au fond de mon vagin, doucement au début et de plus en plus vite ! Pendant ce temps, son autre main continuait de me toucher les tétons.

Afin de me faire encore plus de bien, John prit la peine de ramener une poubelle qui était à côté de nous pour m’y allonger dessus afin qu’il soit à hauteur de mon sexe. Je m’assis donc sur la poubelle pendant que John continuait à me doigter.

Mmmhhh, c’était tellement bon !

A force de rentrer ses doigts à l’intérieur de moi, je continuai à gémir de plus en plus fort. Je sentis tous mes muscles se raidir quand, soudain, je criai et je sentis l’orgasme arriver ! Je dis à John " Ça vient, ça vient ! " Alors, il continua encore plus fort à me doigter et à me toucher le clitoris en même temps. (Rien que d’y repenser ça me fait mouiller ma culotte). Et là, l’orgasme vint ! Un cri aigu sortit de ma bouche et John sentit qu’il fallait arrêter maintenant.

Je restai couchée quelques secondes pour me remettre de mes émotions, puis il m’assis sur la poubelle, m’embrassa dans le cou, sur les lèvres. Il me fit descendre de la poubelle, me laissa le temps de me rhabiller et me dit qu’il me ramenait vers mes amies.

Depuis, plus aucunes nouvelles de ce garçon, mais ce souvenir d’un orgasme avec un inconnu me remplit d’excitation à chaque fois que je croise un homme qui me plait dans la rue …

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire