Histoires d'inceste Histoires de sexe français Histoires de sexe noir

Karine – Chapitre 40

Karine - Chapitre 40



Johanna avait profité de l’échange entre Karine et Stacy pour observer attentivement la rouquine. Elle avait trouvé ce qui avait changé chez elle depuis qu’elle s’était enfermé dans la salle de bain avec son chien.

— Excusez-moi, mais puis-je connaître votre age ?

— Bien sûr, je viens tout juste de fêter mes 27 ans

Karine proposa à la jeune femme de se tutoyer, c’était plus pratique pour tout le monde et elle se sentirai moins vieille comme ça. Stacy accepta et demanda aux jeunes femmes de l’attendre quelques instants.

— Putain Karine son rouge à lèvres !

— qu’est-ce qu’il a son rouge à lèvres  ?

— Elle en a plus ! C’est pour ça qu’il y avait pas de bruit dans la salle de bain !

— Quoi ?!

— Elle nous a reçu avec un rouge à lèvre super discret, après elle s’est enfermée avec son chien sans bruit dans la salle de bain et maintenant elle en a plus du tout !

— Tu crois pas qu’elle est parti pour faire une gâterie à son chien et revenir nous tenir la discutions quand même ?!

— Si ! Je suis sûre qu’elle est partie pour vider les couilles de Sultan avant qu’il lui saute dessus devant nous !

— Avec un physique pareil tu crois qu’elle ne se fait prendre que par des chiens ?!

— Je sais pas mais putain t’as vu la conversation que vous avez eue ?! J’avais du mal à suivre tellement c’était à double sens !

— C’est vrai que moi aussi j’en suis sûre mais on a pas de preuves et on peut pas lui demander de but en blanc si elle a dressé ses chiens à la monter

— OK, alors ce soir on essaie avec Max et si il est comme Sultan ça sera une preuve non ?

— Non, si ça se trouve c’est juste un ancien propriétaire qui les a dressé et elle ne les a que depuis un ou deux mois.

— Alors on fait quoi ?

— Je sais pas, rien pour le moment on verra demain quand on lui ramènera Max.

Stacy réapparut en compagnie d’un magnifique beauceron noir.

— Les filles, je vous présente Max, Max, voici les filles avec qui tu vas passer la nuit, J’espère que tu sauras couvrir leurs arrières en cas de besoin.

— J’espère aussi mais si il est aussi bien éduqué que Sultan, nous n’auront aucun problème à le laisser partager notre intimité.

Karine avait décider ne plus parler qu’en sous-entendu avec lintermittente

— Je vous préviens tout de suite, il a tendance à s’agiter énormément quand il découvre un nouvel endroit, il en devient parfois incontrôlable.

— Je suis une femme très accueillante, rassure-toi !

— Alors je vous le confie avec plaisir. Mon taxi ne va pas tarder, je vous raccompagne à l’entrée ?

— Inutile, nous connaissont le chemin. Max connaît-il le chemin pour rentrer en cas de besoin ?

— Bien sûr ma chère il saurait trouver un moyen de rentrer même en passant par une route qu’il n’a jamais pris.

— Alors nous allons bien prendre soin de lui.

Sur la route du retour, Karine et Johanna passèrent par le parc afin de ne croiser personne. Il était à présent 22h, la journée s’était déroulée sans accrocs et les deux jeunes femmes allaient bientôt découvrir un nouveau mâle pour les honorer.

— Tu sais que j’ai encore le sperme de Filou dans ma chatte ?!

— Et alors ?!

— On est enfin toutes les deux en même temps dans le parc, tu veux qu’on en profite ?

— Pourquoi pas ?! T’as de bonnes idées toi aussi des fois ! Viens, je vais te montrer le hangar où j’ai retrouvé Sultan, personne ne nous dérangera là-bas.

Karine prit Johanna par la main et la guida jusqu’à l’endroit où la jeune maman avait été prise par deux amants dont elle ne connaissait que l’anatomie de leurs sexes.

A suivre…

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire