Histoires de sexe à l'école Histoires érotiques au travail

La partouze entre amis – Chapitre 3

La partouze entre amis - Chapitre 3



Mathilde releva sa tête vers nous avec un grand sourire.

« Elle veut une bite dans son petit cul ma salope? »

Elle a un petit rire gêné et elle rougit, son comportement de tout à lheure la met légèrement mal à laise, elle se mordille la lèvre inférieure et son regard reste très coquin.

Anaïs se munit du gode ceinture le plus gros, Laure prend le plus petit et on se met toutes allongées en travers sur le lit, Marie encule lentement Laure, elle a toujours eu un côté dominatrice. Laure encule Anaïs, Anaïs mencule, le gode est vraiment gros! Mais au bout de quelques minutes avec laide dun peu de vaseline, elle menfonce jusquau bout. Quand à moi je glisse ma bite dans la rondelle de Mathilde.

On sencule dans un lent balancement qui petit à petit saccélère. Jentends Laure gémir et Anaïs derrière moi est en extase:

« Vas-y ma chérie démonte moi lanus! » Hurle Laure entre deux gémissements.

« Oh oui que tas un bon cul espèce de petite salope de mec! » Anaïs semble bien aimer mes fesses!

Et ce gode qui senfonce de plus en plus vite en moi! Je nen peux plus!

Mathilde jouit à ce moment là, sa rondelle se resserre sur ma bite et jexpulse tout ce quil me reste! Mathilde lâche alors un jet de mouille énorme qui frappe contre le mur (à quelques centimètres du lit). Mathilde est sûrement une femme fontaine ou un truc dans le genre!

Anaïs jouit aussi, elle mencule jusquà la garde et reste enfoncé là. Je la sens trembler.

Moi qui suis entre elle et Mathilde, je vois mes cuisses se couvrir de mouille!

Quand tout le monde à retrouver son calme on sort les uns des autres et on contemple les dégâts: Les draps sont trempés! Les filles retirent leurs godes ceinture.

Anaïs récupère mon foutre dans le cul de Mathilde et nous crache dessus.

Jen reçois en plein visage tout comme mes copines. Anaïs laisse couler le reste sur ses gros seins. Je ne perds pas une seconde et me jette sur elle pour tout nettoyer. Je lèche ses mamelons tout dur enduis de sperme.

Après quelques minutes on sendort « toutes » trempé de sperme et de mouille dans ces draps plus quhumide. Anaïs dans mes bras, Mathilde la tête appuyer contre les seins dAnaïs. Ma tête entre les jambes de Laure, et Marie, les jambes entrelacer avec celle de Mathilde et ma bite contre ses lèvres.

Elles en avaient déjà fait sans moi mais cétait ma première partouze avec elleset sûrement pas la dernière!

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire