Histoires d'inceste Histoires de baise Histoires gays

La rencontre de F et Maitre A – Chapitre 1

La rencontre de F et Maitre A - Chapitre 1



La Rencontre

Voilà c’est le grand soir ! Après un mois de discussions sur le net et quelques cams, elle va enfin le rencontrer en réel.

Au début, elle ne croyait pas à cette histoire. Elle avait commencée les dialogues pour se moquer plus ou moins de lui. Il l’avait contacté sur un site de rencontres pour adultes alors qu’elle était en couple. Attiré par les photos de F dévoilant des courbes exquises, ses petits seins fermes etant associes à un cul divin et un regard de fée. Au final, les échanges se sont enchainés, cet homme qu’elle croyait tordu était plutôt censé et son discours était parfaitement cohérent. Pire même, il commençait à l’exciter….

Mais revenons-en à ce soir. Elle est dans sa voiture accompagnée de sa meilleure amie et elle va voir pour la première fois celui qui est son Maître en virtuel. Cela se passera dans un lieu public où elle pourra l’observer avec son amie alors qu’il sera au travail. Elle arrive et il est là comme prévu. Il dégage une certaine puissance que les deux femmes ressentent et même s’il n’est pas un canon de beauté, son charme est indéniable. Quelques échanges de sms avec son Maître qui l’a repéré alors qu’elle est en discussion avec sa copine. Le début de soirée passe et il est l’heure pour lui de débaucher. Nouvel SMS :

«- Alors tu souhaites me voir de plus près ou nous en restons là ? »

Elle hésite et regarde son amie :

« -Oui je veux vous voir de plus près Maître. »

Voilà c’était fait ! Elle qui pensait ne jamais lui obéir, elle se prépare à finalement le rencontrer.

« -Dirige-toi vers l’entrée de l’autoroute. Là-bas il y a un parking de covoiturage. Gare ta voiture et laisse ton amie à l’intérieur. Je viendrai me garer à côté et tu viendras me rejoindre. Tu as compris ?

— Oui Maitre

— Si en rentrant dans ma voiture je te plais, tu poseras tes mains à plat sur tes cuisses paumes vers le haut, tu écarteras légèrement les jambes et tu baisseras le regard. Une fois ce choix fait tu deviendras officiellement ma Chienne. Tu le comprends ?

— Oui Maitre. »

Il finit et se prépare à rejoindre sa soumise. Elle n’est pas sa première soumise mais il a développé avec elle une relation particulière. Et la vision de cette femme ce soir en réel, ce délicieux petit corps de 1m56 et son regard qui l’a fait craquer,lui confirme son ressenti développé durant de long mois d’apprentissage. Il sait que cette première rencontre n’est jamais simple et même s’il reste confiant il espère qu’elle se mettra en posture sans le moindre mot quand elle entrera dans sa voiture.

Le voilà en route. Il repère la voiture de F et se gare pour lui envoyer le sms lui signifiant son arrivée.

Son téléphone sonne. Elle sait que c’est lui mais elle hésite !!! Elle est avec son amie et ne bouge pas comme tétanisée sur son siège. Après quelques secondes, elle se lève et sort de sa voiture pour entrer dans celle de son Maître. Elle jette un regard rapide vers lui et, dès ce premier regard, elle n’hésite pas une seconde et se met en place.

F est assise, cuisses entrouvertes, paumes des mains vers le haut et regard baissé.

« -Tu as fait ton choix je vois ?

-Oui Maitre, répond-elle d’une voie timide

-Tu deviens donc ma Chienne, tu seras ma Soumise et t’occupera d’accéder à mes demandes ? Je sais que tu aimes satisfaire. Tu apprendras à être parfaite et te dépasser. Compris ?

-Oui Maitre, je ferai de mon mieux.

-Tu as choisi une tenue pas forcément appropriée pour cette première rencontre. Un jean et ce pull. Même s’il fait froid, comment veux-tu que je me fasse une idée de la qualité de ta silhouette ma Chienne.

-Je sais Maître mais je suis frileuse. J’ai pris soin de mettre un string et ai retiré mon soutien-gorge comme vous me l’avez demandé avant de partir.

-Ouvre ton jean et baisse-le à mi-cuisse puis remet toi en place sans mouvement. »

Elle obéit machinalement. Depuis qu’elle est dans la voiture, et malgré le stress, elle se sent parfaitement bien. Elle a oublié que J, sa meilleure amie, est dans la voiture juste à côté.

« -Voilà déjà un meilleur aperçu. Voyons si je te fais de l’effet »

Il glisse un doigt sur la fente de F. Le string est déjà trempé et il sent clairement la mouille de F traversée le tissu.

«- Parfait petite Pute. Toi qui pensais que j’étais un tordu, regarde-toi la chatte ouverte et trempée ! Tu as changé d’avis ?

— Oui Maitre, j’avais totalement tort. »

Après lui avoir massé la chatte quelques secondes, il décide d’ouvrir son jean et sortir sa queue. Il commence à bander et avec les activités de la journée sa queue est odorante. Il sait que F n’avale pas et qu’elle n’aime pas les fortes odeurs.

« -Tu sens ma queue ?

-Oui Maitre

-Elle te donne envie ?

-Oui Maitre

-Alors tu vas venir là sucer. Mais dès aujourd’hui tu vas me prouver que tu es mienne. Tu n’as jamais avalé c’est ça ?

-Oui Maitre, je ne peux pas je vomirais surement ! Mon mec a toujours voulu mais je n’ai jamais réussi.

-Parfait, tu feras ton galop d’essai ce soir. Viens sucer salope ! »

Elle ne pense même pas à la demande de son Maître. La seule chose qui l’importe est de satisfaire son Maître. Elle espère qu’il trouvera qu’elle suce correctement mais très vite son Maître là rappelle à l’ordre.

« -N’utilise pas tes mains petite pute. Ta bouche suffira et suce moi bien comme une salope. »

Elle s’applique pour glisser le long du membre de son Maître qui gonfle et s’épaissi. Quand elle le lâche elle a des difficultés à le reprendre en bouche sans les mains dans cette voiture. Cela déplait à son Maitre qui la relevé par les cheveux pour lui infliger sa première gifle. Elle le regarde honteuse :

« -Tu comptes t’appliquer petite Pute ?

-Oui Maitre, excusez-moi mais ce n’est pas une gifle claque a nouveau sur son visage

-Tu comptes t’appliquer ?

-Oui Maitre excusez-moi.

-Bien Salope alors reprend et montre-moi ce que tu vaux réellement. »

Elle reprend de plus belle accélérant le mouvement de sa bouche sur sa queue. Même si elle ne l’avait jamais fait avant, elle tente d’avaler totalement le membre de son Maître mais n’y arrive pas. Après quelques minutes de ce traitement, il bande dur et sent son jus monter. Il décide d’accompagner le mouvement du visage de sa soumise en la tenant par les cheveux. Il imprime le rythme et la profondeur et elle le laisse faire sans un mot. Il accélère et est proche de venir. Il appuie fortement sur la tête de sa chienne et se décharge dans sa bouche.

Totalement vidé, il relâche l’étreinte et elle se relève et le regarde implorant de ne pas avoir à avaler. Il ne parle même pas et lui fais un signe de tête. Elle comprend et avale ! Même si le goût n’est pas somptueux, elle apprécie d’avoir réussi à se dépasser pour lui.

Il lui ordonne alors de se remettre en place et écarte son string. Elle est ouverte et trempée. Il là doigte quelques instants en caressant son clito. Elle commence à gémir et écarte un peu plus les cuisses.

C’est le moment qu’il choisit pour lui ordonner de se rhabiller :

« -Ta copine attend juste à côte. Tu es une balle salope de sucer un quasi inconnu en la faisant patienter à quelques mètres. J’espère que tu as compris ce que je pouvais t’apporter. Rentre chez toi et penses à ta soirée. Si tu en es heureuse, envoie-moi un sms demain matin et nous déciderons ensemble de la suite à donner ».

A la fois honteuse et heureuse, elle sort du véhicule de son Maître. Elle se sent vivre et ne crois pas une seconde que la femme dans cette voiture, c’était elle.

A suivre

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire