Histoires de sexe Histoires de sexe noir Histoires de sexe viol

La soumission de Georges – Chapitre 1

La soumission de Georges - Chapitre 1



Georges, vingt huit ans, est un superbe athlète de un mètre quatre vingt pour quatre vingt cinq kilos. Il vit chez ses parents. Sa mère Solange,très belle femme de trente huit ans et sa soeur, Sophie, âgée de dix-sept ans. Elle est souvent maltraitée par son frère. Elle attend qu’une chose, pouvoir se venger.

Cet après midi là, Georges sors de la salle de bains, une serviette nouée autour de la taille. Sophie révise dans sa chambre. il décide de la taquiner un peu.

Il l’a prend par la taille, l’allonge sur la moquette, et se couche sur elle.

-Alors, petite conne, je t’ai encore eu, hein?

-Arrête, dit-elle, je vais te faire mal un jour.

-Regarde comme je tremble, répond Georges.

Sophie, glisse une main sous le ventre de son frère, jusqu’à son entre jambe.

-Aie, aieeeeeeeeeeee, hurle Georges.

Le bassin de Georges est pris de soubresauts.ses jambes s’agitent dans tout les sens.

Sophie a saisit son frère par les couilles. Elle éclate de rire.

Georges a un handicap, et de taille. Il a un sexe ridicule.

Quatre centimètres au repos, neuf en érection. Avec, dessous,deux petites noisettes.

Plus il essaie de se dégager, plus elle serre. Georges est en larmes.

Sophie lui ordonne de se lever, et d’ôter sa serviette.

ils sont face à face, les couilles de Georges toujours dans la main de sa soeur. Elle le fixe d’un air méchant.

-Ecoute moi bien, petit con, gronde Sophie, à partir d’aujourd’hui, je veux que tu m’obéisse, compris? Sinon, je dis à tout le monde ce qui pend entre tes jambes.

Georges a ses mains appuyées sur les épaules de sa soeur.

La douleur se lit sur son visage. Elle serre un peu plus fort.

-Aie, aieee, crie Georges en sautant d’un pied sur l’autre.

Oui, oui, je ferai ce que tu voudras.

un peu d’urine s’échappe du méat. Une pression plus violente lui fait faire un bond.. Sophie le lâche enfin.

Georges s’enfuit, tout nu…

-Qu’est-ce-qu’il t’arrive mon chéri. Dit sa mère.

-Sophie m’a fait mal, pleure Georges les mains devant son sexe.

-A bon,et qu’est-ce- qu’elle t’as fais pour que tu pleure comme çà, tu es grand maintenant.

-Elle m’a attrapé mon entre jambe, répond Georges.

-Oh, fais voir à maman.

Georges s’approche de sa mère qui est assise sur le canapé, et enlève ses mains de devant ses petits attributs.

-Tes noisettes sont bien rouge, remarque Solange.

Avec deux doigts, elle saisit un testicule, le serre en le tirant vers le bas.

-Ai aie, arrête, s’il te plait maman.

Il tombe à genoux aux pieds de sa mère.

-Tu vois comment les femmes matent les hommes.

-Tu le fais à papa, demande Georges en reniflant.

-Bien sur, quand il est pas sage, répond Solange. Je le descend au sous sol pour pas qu’on l’entende couiner et pleurer. Un homme peut plus rien faire quand il se fait choper par les couilles. Allez, allonge toi mon bébé, maman va te passer de la pommade, écarte bien tes jambes.

Solange s’assied et commence ses massages.

Georges ferme les yeux.

-Dis moi, ta petite queue est toute raide. Dommage qu’il y est que çà. Tu veux que maman te calme?

-Comment? Demande Georges.

-Il y a plusieurs façons, répond Solange. Tu veux que maman te tape une petite queue? Je vais la sucer un peu avant.

Tu verras comme c’est bon.

Solange mouille deux doigts, et décalotte le petit bout de son fils. Elle se penche, et l’engloutit du bout des lèvres.

-Oh maman, que c’est bon, comme ma petite queue se régale.

Sentant que Georges allait éjaculer, elle se retire et continu à le branler avec deux doigts.

-Oui, vas-y, je joui ha..ha..oh maman, ouiii Pendant que Georges se vide, Solange lui enfonce deux doigts dans l’anus. Elle est surprise de la facilité avec laquelle ils sont rentrés.

-Mon chéri, tes copains, ils te font quoi pendant les la douche. Raconte à maman.

-Je suis la risée, maman, çà arrive qu’il y en est un qui m’encule, et souvent j’en suce un autre. Ils jouent avec moi. C’est bon tu sais, j’aime bien. Si tu les voyais, ils ont des bites énormes.

-Ton père aussi, il aime. J’ai acheté un gros gode, et certain soir, je lui donne un coup de queue. Il éjacule à chaque fois, raconte Solange.

Les paroles de sa mère l’excite. Aussi, son petit morceau, tout décalotté se redresse.

-Attend ce soir, poursuit Solange. Arnaud, tu sais, le voisin, il vient donner des cours à ta soeur. On s’amusera un peu si tu veux

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire