Histoires d'inceste Histoires de sexe noir Histoires de sexe travesti

La vie d'Adya, escort girl Indienne – Chapitre 1

La vie d'Adya, escort girl Indienne - Chapitre 1



Avertissement : ce 1er chapitre ne contient pas de scène sexuelle explicite car il ne sert que dintroduction à celles qui auront lieu dans les chapitres suivants. Si cela ne vous dit rien, je vous invite à commencer lhistoire à partir du 2ème chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture et de passer un bon moment.

  Cette histoire que je vais vous raconter, je lai en partie vécue et quant au reste, je lai entendu de la bouche de sa protagoniste principale dont je nai aucune raison de douter de la sincérité. Je vous prie de mexcuser de ne pas y mentionner mon nom car cela serait inconvenant vu ma situation actuelle. Je vous dirai juste que je suis anglais, unique héritier dun célèbre magnat de limmobilier et que, lorsque cette histoire mest arrivée, je venais de terminer avec mention mon graduat en économie à Oxford. Côté amours, étant donné mon statut social avantageux et ma relative beauté (je mesure 1m80, les cheveux blonds et le corps sculpté par la pratique quotidienne de laviron), javais pu collectionner quelques aventures dun soir dans les pubs dOxford mais je navais jamais vraiment eu de liaison sérieuse.

  Comme le veut la tradition britannique, une fois mon diplôme en poche, jai entrepris de réaliser le tour du monde durant un an afin délargir mes horizons avant de rentrer dans la vie active. Mais je naurais jamais pu prévoir à quel point cette expérience allait bouleverser tout le restant de ma vie. Tout se passa lorsque je suis arrivé après quelques mois de voyages à New Delhi. Comme dhabitude, jallais loger dans un somptueux palace dune chaine internationale dhôtels car je faisais très peu confiance aux hôtels locaux. Lorsque je me suis présenté au comptoir, le réceptionniste minforma quil ne leur restait plus que 2 chambres disponibles : une au rez-de-chaussée avec un lit simple et une au 8ème étage avec un lit double. Je choisis cette dernière afin de pouvoir profiter de la vue sur la ville. Le soir venu, je mapprêtais à me mettre au lit, exténué par mon voyage du jour, lorsque jentendis toquer à la porte de ma chambre :

— « Quest-ce-que cest ? » Demandais-je

— « Cest le service de chambre » me répondit une belle et douce voix féminine

— « Je nai pourtant rien demandé »

— « Ce nétait pas nécessaire », me répondit la voix, « en Inde nous savons anticiper vos désirs »

Intrigué, jouvris la porte et je vis là une jeune Indienne qui de toute évidence ne faisait pas partie des employés de lhôtel. Je lui ai donc demandé de partir mais, à ma grande surprise, elle se jeta alors à mes genoux et me supplia de la laisser rentrer et de rester au moins une heure sans quoi, me dit-elle, il la battrait à mort. Au début, je ne comprenais pas ce quelle voulait. Mais, soudain, la lumière se fit et jai réalisé que le réceptionniste de lhôtel en voyant un jeune célibataire commander une chambre avec lit double a cru bon « danticiper les désirs » de ce riche client en lui envoyant cette jeune fille qui devait donc être une sorte descort girl.

— Ecoutez, lui dis-je alors, je comprends pourquoi vous êtes ici mais cest une méprise et de toute façon, je suis bien trop crevé pour faire lamour ce soir

— Je vous en prie, me répondit-elle toujours à genoux devant moi, laissez-moi au moins rester une heure sinon il me battra

— Non, je suis crevé, je vais dormir et je nai pas de temps à perdre avec vous, dis-je en fermant la porte

— Attendez, sécria-t-elle dune voix suppliante, si vous me permettez de rester, je pourrai vous raconter une histoire, mon histoire et, qui sait, peut-être quelle vous donnera envie.

Elle dit ces derniers mots en levant vers moi son beau visage qui arborait un petit sourire coquin et je ne pus mempêcher pour la première fois de la dévisager plus attentivement. Elle devait mesurer environ 1m70 avec une taille de mannequin, sa peau était dune délicate couleur noisette claire, ses longs cheveux blonds foncés lui tombaient dans le dos, son visage formait un ovale parfaitement proportionné doù ressortaient ses lèvres pulpeuses et il était comme illuminé par ses magnifiques yeux dun bleu azur. Elle ne portait comme seul vêtement quune fine robe de soie blanche qui laissait clairement deviner sa poitrine généreuse. Je me suis alors dit que ce serait un véritable gâchis quune telle beauté se fasse battre et, sans résister davantage, je lai autorisé à rester et à me raconter son histoire, ce quelle fit.

  Elle sappelait Adya et avait 23 ans au moment où je lai rencontrée mais seulement 18 au commencement de son histoire. Elle était originaire dun petit village reculé de létat de lUtar Pradesh. Sa mère était une modeste tisserande et elle navait pratiquement pas connu son père car il avait quitté sa mère alors quAdya navait encore que 3 ans. Malgré ses nombreux prétendants, Adya était encore vierge à 18 ans car elle ne voulait épouser que lhomme idéal qui serait à la fois riche, beau et courtois et elle comptait réserver à cet homme le privilège de prendre sa précieuse virginité.

  Adya avait un grand frère qui, tout comme elle, était reconnu dans toute la région pour sa grande beauté mais qui, contrairement à elle, collectionnait les aventures dun soir. Mais, un jour, son grand frère disparut brusquement du village en ne laissant derrière lui quune lettre dans laquelle il expliquait quil était parti au loin pour vivre son amour interdit avec la fille dun riche propriétaire terrien de la région dune caste bien supérieure à la sienne. Cette affaire causa un scandale énorme dans le village et le père demandait réparation de nimporte quelle manière. Mais la mère dAdya navait rien pour payer et le conseil des anciens du village prit dès lors cette décision incroyable : étant donné que le frère dAdya avait volé lhonneur de la fille, justice serait rétablie si le père volait à son tour lhonneur de la sur. Adya fut donc condamnée à être violée par cet homme quelle navait même encore jamais vu !

  En attendant lexécution de la sanction, Adya fut séparée de sa mère et enfermée dans une hutte vide. Mais, laffaire prit alors mauvaise tournure car une ONG en avait eu vent et elle menaçait de dénoncer dans les médias et auprès du gouverneur de létat cette sanction quelle jugeait absolument démente et illégale. Les anciens se dirent alors que tout serait quand même plus facile si Adya pouvait signer une déclaration selon laquelle elle acceptait la sanction qui devait lui être infligée mais bien sûr, elle ne le ferait jamais, à moins que et une idée leur vint.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire