Histoires d'inceste Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe sœur

La villa des culs brisés : Une téléréalité porno – Chapitre 4

La villa des culs brisés : Une téléréalité porno - Chapitre 4



Le lendemain matin, tout le monde se retrouva dans le salon de la maison des culs brisés, après le petit-déjeuner. Julie et Patrick les y attendaient.

Alors, vous avez bien dormi ? commença Julie. J’espère que vous êtes en forme, car voici venu le moment de la première épreuve individuelle. Nous vous expliquerons tout d’abord les règles ici, et ensuite chacun ira de son côté tenter d’accomplir l’épreuve. Ainsi, personne ne saura si les autres ont réussi, et les scores individuels resteront secrets.

Et la première épreuve consiste en… séduire un ou une inconnue ! Vous aurez une journée pour trouver une personne que vous ne connaissez pas, et tenter d’aller le plus loin possible sexuellement avec. Au plus vous accomplissez d’actes sexuels, au plus vous aurez de points.

Vous serez chacun lâchés en voiture à des endroits aléatoires, afin que vous ne puissiez pas vous retrouver ensemble ni tenter de trouver quelqu’un que vous connaissez. De toute façon, vous serez filmés en permanence, et vous n’aurez pas de portable sur vous.

Euh, attendez, est-ce que ce n’est pas hyperdésavantageux pour les hommes cette épreuve ? demanda Johnny. Genre une femme vient chez n’importe qui et elle a tout ce qu’elle veut ?

Effectivement, ce n’est pas tout à fait équitable, répondit Julie, c’est pourquoi vous serez notés chacun en fonction des résultats des autres personnes de votre sexe. Ce sera un calcul assez complexe, mais de toute façon, vous ne connaîtrez pas vos points avant la fin de l’émission, il faudra donc nous faire confiance là dessus.

Ah, et vous aurez aussi un sac avec une caméra cachée, que vous devrez placer à un endroit idéal pour avoir un bon angle de vue sur votre action, pour la diffusion de la saison, vous comprenez. Vous gagnerez plus ou moins de points en fonction de la qualité des vidéos.

Et c’est légal de filmer des gens faire des actes sexuels sans les prévenir ? demanda Matthias. Et encore plus de les diffuser ensuite.

Pour ça, pas de souci, comme il s’agit d’un film porno, nous serons hébergés dans un pays qui n’a pas de loi sur la divulgation d’images pornographiques de gens sans leur consentement.

Vous êtes sûrs que ça existe ? Ça m’a l’air d’être n’importe quoi votre histoire. Et puis même si c’était possible, c’est pas très moral tout ça…

Bon ta gueule l’intello, on s’en bat les couilles de tes conneries, on a une épreuve à faire, alors on y va ou quoi ? intervint Jean Cule, qui commençait à s’impatienter.

Oui, voilà, chacun d’entre vous va suivre un chauffeur qui va vous déposer dans un endroit aléatoire.

10 chauffeurs les attendaient à l’entrée, et ils partirent donc chacun à leur tour, de leur côté. Ils furent donc chacun emmenés et on les déposa dans des quartiers différents, avec un peu d’argent et le sac-caméra.

———————————–

Evie fut la première à trouver quelqu’un. À vrai dire, elle n’avait pas envie de perdre de temps, et elle voulait tester son pouvoir de séduction. Après avoir marché quelques minutes, elle repéra un jeune homme plutôt attirant et se planta au milieu du trottoir devant lui.

Le type eut l’air étonné et voulut dire quelque chose, mais Evie lui attrapa le visage et l’embrassa. Celui-ci sembla étonné, mais se laissa faire. Il la regarda ensuite avec étonnement sans bouger, voulut ouvrir la bouche, mais Evie posa un doigt sur ses lèvres.

Chut, ne dis rien, suis-moi.

La jeune gameuse aux cheveux roses le prit par la main et l’emmena dans un parc qu’elle connaissait non loin de là. Elle connaissait un coin assez reclus, au milieu des buissons, où ils seraient tranquilles. Une fois arrivés, elle déposa le sac caméra à une distance d’où elle espérait qu’il filmerait toute la scène, l’embrassa à nouveau, et commença à lui ouvrir la ceinture. Celui-ci ne disait toujours rien, ayant peur que la moindre de ses paroles puisse annuler une situation qu’il ne comprenait pas, mais qui l’excitait profondément. Avant de s’agenouiller, elle lui chuchota :

J’aime qu’on me prenne l’anus brutalement.

Elle sortit ensuite sa bite et la suça un peu, le temps de le faire bander, ce qui ne prit que quelques secondes. Elle se releva ensuite, baissa son jeans et remua ses fesses en le regardant dans les yeux. Celui-ci n’hésita pas longtemps et avança, l’air hypnotisé. Il approcha sa bite de ses fesses.

Dans mon cul, je t’ai dit ! ajouta Evie d’un ton pressant.

Le jeune homme, qui n’avait de toute évidence jamais pratiqué de sodomie, ne savait pas comment s’y prendre. Evie attrapa alors sa bite et la tira, forçant l’entrée de son anus. Entraîné dans le mouvement, celui-ci commença donc des va-et-vient dans le petit trou de la vicieuse. Il n’avait jamais vécu une chose pareille, et ne comprenait toujours pas très bien ce qui se passait.

Après quelques minutes de ce traitement, Evie sentit qu’il ralentissait. Elle se retira alors et s’accroupit à nouveau.

Mmmh, donne-moi ton sperme, je ne veux pas en perdre une seule goutte !

Elle enfonça sa bite dans sa gorge et il éjacula quelques secondes plus tard. Elle se lécha les babines, avala, et lui montra sa langue et sa bouche vide.

Merci beau gosse, et adieu, dit-elle avant de s’éclipser sans qu’il ne puisse réagir, le laissant planter là, la bite à l’air.

————————————

Pendant ce temps, Vanessa avait été plutôt efficace également. Après quelques secondes à marcher dans la rue, un jeune type de banlieue, en pull à capuche et en jogging l’avait reconnue.

Eh, Mademoiselle, tu serais pas la meuf genre qui… ’fin tu vois, les films, tout ça.

Vanessa, qui d’habitude répondait à ce genre d’interpellation par un sourire mystérieux, décida de profiter de l’aubaine pour gagner des points.

Tu veux vérifier ? dit-elle avec un clin d’il.

Elle lui avait alors demandé de l’emmener chez lui, ce qui était impossible pour lui, car il vivait encore chez ses parents, mais, très motivé, il avait appelé un ami qui avait un appartement. Arrivant devant l’appartement, son ami leur ouvrit la porte :

Yo frérot, c’est quoi l’urgence ? Puis il vit Vanessa. Pwallala, c’est quoi que tu nous ramènes là ? Bonjour, Madame, permettez-moi de me présenter…

Calme-toi vieux type, elle est pour moi OK.

Et qui vous dit que je dois me contenter d’une seule personne, lança Vanessa, déterminée.

Aïe aïe aïe, mais tu déconnes là, ne parle pas comme ça, tu sais pas ce que tu vas prendre, toi.

À partir de ce moment-là, les deux hommes changèrent de comportement. L’effet de groupe et les paroles de Vanessa les avaient excités au plus haut point, et ils devinrent plus brutaux. Ils tirèrent la MILF à l’intérieur et la poussèrent dans la chambre.

On dirait que vous avez compris, les enfants. Allez, sortez-moi vos belles bites.

Haha je sais pas si elles sont belles, mais en tout cas, une chose est sûre, tu vas les bouffer !

Ils la poussèrent à genoux, et sortirent leurs bites, les plaçant juste devant son visage.

En effet, pas les plus jolies que j’ai vues, dit Vanessa.

Allez, tais-toi, ma grande et avale ça, réagit l’autre en lui enfonçant sa bite bien profond.

L’autre garçon, dont elle ne connaissait toujours pas le nom, frustré de voir son ami monopoliser la bouche de Madame, vint par-derrière se mettre en position levrette.

On va voir ce que tu vaux par ici, dit-il. Mais c’est qu’elle mouille déjà, la salope !

Il l’avait alors prise par-derrière pendant qu’elle continuait sa fellation. Les deux jeunes hommes, qui vivaient l’expérience sexuelle la plus excitante de leur vie, ne tardèrent pas à avoir envie d’éjaculer.

Allez, montre-nous ton visage, on va te maquiller, tu vas voir ça.

Ouais t’inquiète pas, tu vas avoir un beau masque.

Ils lui éjaculèrent sur le visage, rigolèrent entre eux et puis ajoutèrent :

Ah lala, tu nous as mis bieeen. Allez, tiens, nettoie bien tout ça et pars vite, avant que ma mère débarque hahaha.

Et pourquoi je me nettoierais, c’est du beau maquillage, ça me va bien non ?

Ah ouais, c’est pire que je pensais, t’es complètement barjot toi.

Attends t’es sérieux, tu l’as jamais vue sur une vidéo, tu sais pas qui c’est ?

Vanessa laissa les deux jeunes hommes parler, et sortit de l’appartement. Elle aimait beaucoup le regard inquisiteur des gens qu’elle croisait quand elle avait du sperme sur le visage. Cela l’excitait énormément. Elle était contente et certaine qu’avec une épreuve pareille, elle aurait de très bons points !

——————————-

Matthias, de son côté, n’en menait pas large. Angela lui avait dit de tester les épreuves individuelles, ça pouvait toujours servir pour que l’un d’entre eux continue s’ils étaient éliminés, mais là, il n’avait aucune idée de comment procéder. Il n’avait jamais été très fort pour draguer des filles, et encore moins en pleine journée, dans la rue.

Florent et Eva quant à eux ne tentèrent même pas l’épreuve. Ils avaient pour ambition de réussir sans être infidèles, et ne comptaient de toute façon pas utiliser les points individuels. Ils attendirent donc la fin de l’épreuve en se promenant.

[Suite de l’épreuve au prochain épisode]

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire