Histoires de sexe sœur Histoires de sexe viol Histoires gays

L'écurie – Chapitre 1

L'écurie - Chapitre 1



cela faisait longtemps quÉric travaillait dans le haras et pour tout dire, il y trouvait un certain plaisir car les rencontres qu’on pouvait y faire étaient très intenses, même si elles étaient rares. Tout le monde ne veut pas forcément se retrouver nu dans une écurie au milieu de la paille. Cependant ces derniers temps, il ny avait pas grand monde au haras, on en profitait donc pour permettre aux étalons de couvrir les juments en chaleur.

Éric en était là dans ses réflexions quand un cri le tira de sa rêverie :

— Hé viens là, jai besoin de toi dans la carrière

Cétait Valérie qui venait de lappeler depuis le box de Reine du Val, la jument pommelée. Elle sortit du box tenant lanimal par le licol, memmenant vers la carrière, Éric les suivait de loin. En arrivant devant la clôture, Valérie sarrêta :

— Éric, tu veux bien mouvrir et te tenir là au cas où pendant la saillie.

— Pas de souci Valérie, et Éric savança vers la barrière donnant au passage une claque sur ses fesses galbées.

Valérie lui lança un regard noir puis sourit tout en savançant vers le centre de la carrière en chaloupant des hanches. Eric savait à quoi sen tenir avec elle, ils avaient quelques aventures sans lendemain. Et pendant qu’il repensait à ses étreintes torrides avec Valérie, il ne fit pas attention à létalon qui arrivait, le sexe turgescent, excité quil fût par la jument en chaleur. Et alors qu’il jetait un regard vers Valérie, il vit létalon se retirer, le sexe flasque et la jument lui offrant toujours sa croupe.

— Mais quel égoïste, pensa soudain Éric, il se retire alors quelle en demande encore. Eric rougit de sa pensée et ne sentit pas son sexe se raidir dans son pantalon. Puis réalisant ce qui se passait, il reprit son sérieux et ouvrit la barrière pour laisser passer les deux créatures. Malgré lui, il laissa vagabonder son regard de la croupe de la jument à celle de Valérie, mais il chassa rapidement ses pensées, le boulot avant tout.

Plusieurs jours sétaient écoulés depuis cette saillie et Éric en était toujours troublé, se posant des questions, de plus le haras nen finissait pas dêtre désert et le travail manquait. Réalisant qu’il serait facilement seul, Éric décida de soccuper avec plus dattention des juments, dans lespoir secret den surprendre une en chaleur, exhibant son sexe. Loccasion se présenta plus tôt qu’il ne laurait pensé. Il surveillait depuis deux jours une superbe jument blanche quand il aperçut des signes qui ne trompaient pas.

Éric passe donc voir Valérie pour lui demander la permission de sen occuper :

— Salut Valérie, tu as lair crevé ma vieille.

— Cest çà jeune vieux, tu veux quoi.

— Je voudrai te soulager, sérieux, peux tu me confier le boxe de Opale en plus des autres.

— Tes sûr que çà ne va pas te faire trop.

— Non tinquiète.

— Ok, je vais en profiter pour prendre un repos

Éric nen demandait pas temps, il attendit patiemment que Valérie parte en faisant les autres boxes, et quand il fut enfin seul il se dirigea vers Opale. La jument attendait dans la paille, levant par intermittence sa queue pour accueillir le sexe de son étalon. Éric sapprocha delle doucement, et commença à lui donner les soins habituels. Puis poussé par cette envie il tendit la main vers ses mamelles est commença à les caresser doucement. La jument ne bougeait pas mais nétait pas agressive non plus. Prenant de lassurance, il continua ses massages tout en remontant doucement

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire