Histoires d'inceste Histoires de sexe gratuites

Le récit de ma vie – Chapitre 1

Le récit de ma vie - Chapitre 1



Chapitre 1 – Présentation

Bonjour à tous. Permettez moi de vous exposer ici une partie de ma vie, et plus précisément, les parties les plus croustillantes. L’histoire qui va vous être présentée ici est réelle. Bien évidemment, certaines parties de l’histoire seront enjolivées, ceci surtout dû au fait que je ne me rappelle plus de tout objectivement, et que certains détails m’ont marqués, tandis que j’en ai oublié d’autres. Mais rassurez vous, je tenterai d’être le plus fidèle possible dans mon récit, hormis sur le fait que pour maintenir mon anonymat et celui des protagonistes, je changerai les noms. J’espère que vous me comprendrez.

Laissez moi vous introduire l’histoire :

Les événements remontent à quelques années, alors que jétudiais à la faculté dans une grande ville française. J’avais obtenu mon baccalauréat avec mention, et les différentes filières post-bac m’avaient éloigné de beaucoup de mes amis. Notre promotion était divisée en deux groupes, les amphithéâtres étant trop petits pour contenir tout le monde. Dans mon groupe, j’ai rapidement pris l’habitude de travailler avec un ami du lycée, Thomas, que je connaissais très bien. Nous avons vite rencontré Enzo, qui était du même lycée, et nous avons rencontrés plusieurs autres étudiants qui venaient de toute la région, garçons et filles, dont Maelyne, une jolie jeune fille d’origine asiatique, et Noémie, qui elle aussi avait étudié au même lycée qu’Enzo, Thomas et moi, et qui était plutôt l’inverse de Maelyne, c’est à dire blonde, avec de belles formes.

D’ailleurs, ça me fais penser que je ne me suis pas présenté ! Moi c’est Max, 18 ans à l’époque, 1m83 pour 75kg, plutôt fin mais athlétique, un corps tout en muscle mais très loin du gros musclor adepte des salles de sport, j’étais plutôt type Jet Li que Stallone si vous voyez ce que je veux dire. J’ai les yeux perçants, gris, avec un visage fin, sous des cheveux bruns. J’ai déjà vécu quelques aventures amoureuses au lycée, sans vraiment d’attachement, aimant savourer la liberté de la jeunesse. Et je ne comptais pas changer.

A l’époque des faits, je n’avais pas de petite amie. Déjà parce qu’il y avait beaucoup de travail. Et aussi, c’était la première fois que je quittais le domicile parental. Mes parents et ma sur vivaient assez loin de ma ville d’étude, j’ai donc du louer un petit appartement (cela aura une importance ultérieurement). J’ai donc du me débrouiller pour la cuisine, les tâches ménagères, le travail pour la faculté. Peu de place pour une petite amie, surtout que je voulais garder du temps pour mes amis.

J’ai réussis mon premier semestre, ainsi que presque tout mes amis de faculté, et c’est avec joie que je voyais la fin de l’année arriver, avec malheureusement de nouveaux examens, mais les jours étaient de plus en plus beaux, et je savais que je pourrais profiter de l’été pour me détendre, voir des amis H24, repartir en quête d’une nouvelle relation amoureuse, et pourquoi pas passer des vacances au bord de mer avec mes parents ou mes amis, selon mes envies du moment. Et c’est là, dans cette période de printemps, où les jupes réapparaissent, où les envies de profiter de la vie plutôt que d’étudier se font plus insistantes, que je l’ai rencontrée.

Je devrais plutôt dire revue.

Au hasard d’un couloir, j’ai croisé cette fille, que j’avais aussi connu au lycée, bien que la sommes des phrases que nous nous sommes échangées ne doit pas dépasser un nombre à 3 chiffres. Déjà au lycée, je l’avais trouvé très belle, un peu comme la fille que l’ont sait différente, sans pour autant réussir à savoir pourquoi. Mélissa est une très belle brune aux cheveux long, d’1m65, aux yeux marrons, plutôt du type débardeur/jean que jupe ou robe, en tout cas pour aller à la fac. Elle possède de belles hanches ainsi que de belles formes sous son débardeur, que j’évaluais à l’époque comme du 90B ou C environ. Elle était accompagnée de deux amies de lycée également, Elvina, que je ne connaissais que de vue, et Lindsay, que je connaissais en revanche très bien, pour avoir passé deux ans dans sa classe, et pour avoir fait plusieurs soirées entre amis avec elle. Elles avaient été affectées dans l’autre groupe de notre promotion, et je ne les avais encore jamais vu avant à cause de cette séparation.

Mélissa m’avait apparu sur le coup comme un lever de soleil, une révélation. Je devais sortir avec cette fille. Ma tête s’était vidée. Pendant les mois qui suivirent jusqu’à mes partiels, et encore après d’ailleurs, je me suis employé à essayer de la connaître. Je l’ai revue plusieurs fois, le plus souvent avec des amis de lycée, car elle ne semblait pas vouloir me voir en tête à tête, malgré le fait que nous nous entendions très bien. Parallèlement, j’ai revu Lindsay et surtout Elvina, que j’ai appris à connaître, et qui m’a confié, que Mélissa n’était pas intéressée par une relation amoureuse, et qu’elle n’en avait encore jamais eu. Pour bien la comprendre, il vous faut savoir que c’était une fille joyeuse, toujours d’humeur mesquine, plutôt immature pour son âge, un peu comme si elle avait gardée trop longtemps son âme d’adolescente. C’est toujours celle que l’ont désire vraiment qui est inaccessible, vous êtes d’accord avec moi je suppose ? Je me suis dis que ça lui passerai, les études finiraient par la faire mûrir. Alors je me suis amusé, avec elle, avec les autres, tout en continuant à travailler régulièrement. Si j’avais eu une mention au bac, je pouvais en avoir une pour ma licence.

Ce que je ne savais pas, c’était que cette rencontre anodine, allait devenir le point de départ de plusieurs relations, sentimentales pour la plupart mais pas toutes, et qui allaient me faire prendre confiance en moi, en mes talents pour séduire une femme, et surtout en mes limites. D’autres événements beaucoup plus chauds se passèrent durant cette année de faculté, mais la fin des examens et l’été qui suivi, ça, c’est ce qui a été un tournant dans ma vie sexuelle.

Ce premier chapitre vous a peut être paru pénible, il est vrai qu’il n’y a rien d’érotique encore. Mais sachez que tous les personnages nommés ici auront une importance pour plus tard. Et également que mes sentiments et les événements se sont réellement déroulés comme cela, et ça, je vous ai promis d’être le plus fidèle possible aux faits.

Je vous promets également de nombreux chapitres, que vous ne regretterez pas de lire. Du moins je l’espère. J’ai vécu beaucoup de choses, des choses peu banales, et je suis impatient de les partager avec vous.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire