Histoires d'inceste Histoires de sexe voisins

Mon amour de moniteur – Chapitre 1

Mon amour de moniteur - Chapitre 1



Mon histoire s’est passée l’année dernière. J’avais 20 ans et je préparais mon permis de conduire.

Ce jour-là, je me rends avec joie à l’une de mes dernières heures de conduite que j’ai avec Julien, mon moniteur. Il est magnifiquement beau et ses yeux bleus et cheveux noirs en pétard ne me rendent pas indifférente. Ce jour-là il fait très chaud et je porte une robe noire moulante qui met ma poitrine généreuse en avant.

La leçon démarre et je sens rapidement le regard insistant de Julien sur moi. Après quelques manuvres et des lignes droites, nos regards se croisent de plus en plus souvent, et je remonte un peu plus ma robe à chaque feu rouge.

Au détour d’un virage, Julien me fait arrêter la voiture. Il détache ma ceinture et m’embrasse fougueusement.

" Il faut passer à la pratique maintenant " me susurre-il à l’oreille.

Je mouille déjà, rongée par l’excitation. Il dégrafe son pantalon, descend son caleçon et me présente son sexe,déjà tendu devant moi.

" Suce moi " dit-il.

Je ne me fais pas prier et gobe sa grosse bite. Plus il gémit et plus je le suce. Mes doigts roulent sur son sexe tendu et ses couilles que je palpe.

Julien gémit de plus en plus.

" viens là " me dit-il en me relevant la tête.

Je soulève ma robe pleine de transpiration et m’emballe sur lui. Je fais des mouvements de va et vient et vais au rythme des gémissements. Après quelques minutes à gesticuler de plaisir sur mon prof celui-ci me stoppe et me fais descendre de la voiture. Nous nous dirigeons dans un champ,et j’enlève enfin ma robe pleine de mouille.

J’empoigne son sexe et recommence à le sucer. Il ne tient pas longtemps et éjacule toute sa semence dans ma bouche tendue. Il me regarde, la bouche ouverte, tout avaler. Ça l’excite encore plus. Il m’allonge dans l’herbe, et m’embrasse le long du corps. Il se retrouve très vite entre mes jambes et me lèche. Je mouille et gémis de plaisir. Il s’y prend comme un dieu et il ne me faut pas plus de 2 min pour jouir, sa langue toujours sur mes lèvres brûlantes.

Julien me fait mettre à quatre pattes, et m’insère deux doigts dans le cul. Je ne sais pas s’il le sait, mais j’adore la sodomie. Alors qu’il me doigte avec sa main gauche, sa main droite me touche les seins.

" tu aimes ça ? "

" fais moi jouir "

Julien ne se fait pas prier. Il approche son sexe de l’entrée de mon cul, et me pénètre violemment. Les mouvements de va et vient sont rapides, et le plaisir est à son maximum. Je sens sa bite chaude à l’intérieur de mon cul, et plus il gémir, plus je crie de plaisir. Alors qu’il sent mon orgasme arriver, Julien se retire et se met sur le dos. Je monte sur lui et m’emballe sur sa bite tendue. Alors que je m’active sur lui, Julien me lèche les seins et mordilles les mamelons. Cette dernière action m’achève et très vite je suis prise d’un orgasme mémorable. Je continue de plus belle sur lui, mais Julien m’attrape la tête. Il me positionne face à son sexe et je comprend son geste. Je le suce, gobe son sexe pour ne rien laisser dépasser. Julien gémit, cri.

" termine moi ". Je continue de le sucer. Alors que je sens son orgasme venir, je saisis son sexe entre ma main et le branle sur mes seins. Julien jouit sur mon corps dégoulinant de sueur et me regarde apprécier le spectacle.

Il part chercher un mouchoir dans la voiture et m’essuie sensuellement le corps.

Nous nous rhabillons et il me dépose chez moi,après m’avoir embrassé.

Julien a prétexté une panne pour justifier notre retard. J’ai passé le permis deux semaines après et l’ai eu. Je suis partie étudier à Reims et ne l’ai plus revu.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire