Histoires d'inceste Histoires de sexe fétiche Histoires de sexe noir

Mon meilleur ami Jessy – Chapitre 1

Mon meilleur ami Jessy - Chapitre 1



Je tiens à préciser que cette histoire est purement fictive 🙂 Bonne lecture à vous !!!!!!!  ;)

Tout d’abord une petite présentation s’impose. Petite black métisse des îles de 19 ans aux cheveux noirs mi long et bouclés, je me prénomme Kimberley. Du haut de mon 1m60, la nature fut assez généreuse avec moi étant donné que j’arborais un bon 90 D, accompagné d’un fessier bien ferme et rebondi. Plutôt athlétique et dynamique, mes yeux marrons/vert me donnait cette beauté exotiquement sauvage qui allait de paire avec mon tempérament de feu.

Il est 23h58, et mes amis m’attendent pour que je souffle mes 20 bougies. Parmi eux il y a mon meilleur ami Jessy, un beau black d’1m80, super mignon, musclé comme je les aime et qui, je dois le reconnaître, me faisait complètement fantasmer et encore plus depuis l’épisode de la piscine où je l’avais surpris nu en train se faire sucer par sa petite amie du moment. Mais cela est une autre histoire que je vous conterais une autre fois.

En ce jour spécial, moi, Kimberley, plutôt garçon manqué ayant un style plutôt streetwear, avait décidé pour une fois de marquer le coup et de faire une entrée fracassante. Finissant de me maquiller j’enfilais une jolie robe courte dos nu de couleur noir et or accompagné de petits escarpins noir. Cette robe je dois le reconnaître épousait parfaitement mes formes et mettait en valeur ma belle poitrine et mon joli petit cul bombé. Apprêté, je descendais enfin les escaliers d’un pas assurément sensuel. Lorsque mes amis me virent ainsi, tous furent subjugué par ce changement soudain et les compliments ne mirent pas longtemps à fuser.

Après avoir soufflé mes bougies et avoir mangé un peu de gâteau sous le regard toujours médusé de mes amis, nous filions directement en boîte histoire de s’éclater comme il se doit. Durant tout le trajet nous chantions, bougions sur le rythme de la musique histoire de se mettre dans l’ambiance. Mais je remarquais très vite que Jessy qui était toujours le premier à s’amuser et à déconner restait silencieux dans son coin à me regarder d’une manière inhabituelle. Lorsque mon regard croisait le sien, il détournait les yeux puis recommençait à me regarder. Interpellé par cela, je fini par lui demander pourquoi il restait dans son coin à me regarder comme ça alors que c’était sensé être mon anniversaire et donc qu’on était la pour s’amuser.

Et à ce moment là, à ma grande surprise il se rapprocha de moi, balayant mes cheveux délicatement il plaça sa main sur mon cou et de manière plutôt directe me susurra à l’oreille que ce soir j’étais divinement sexy et qu’il était subjugué par ce qu’il voyait. Ses mots restèrent ancré dans mon esprit jusqu’à la fin du trajet.

Enfin arrivé en boîte, adorant danser et étant assez douée dans ce domaine, je me précipitais avec ma copine Keysha sur la piste pour danser et bouger sur de la musique Dancehall pendant que les autres commençaient à commander du champagne et s’installer. Vu mon talent certains pour la danse et la tenue dans laquelle j’étais venue, une multitude de yeux ne mirent pas longtemps à se braquer sur moi. D’ailleurs je commençais à me faire draguer plus qu’à l’accoutumé. En voyant ça, Jessy qui me regardait intensément ne tarda pas à me rejoindre sur la piste. Au début nous dansions en solo en s’effleurant de temps en temps jusqu’au moment où la séquence musique zouk love commença. M’apprêtant à aller m’asseoir, Jessy qui, jusque là, gardait une certaine distance avec moi me tira par la main et me prit dans ses bras. Surprise je me laissais tout de même faire. Je tiens à préciser au Jessy zoukait divinement bien.

Lui qui me tenait dans ses bras, me prit par la taille et commença à me guider. Une jambe entre les miennes nous commencions à nous frotter l’un contre l’autre, je waynnais (ondulation du bassin faisant un peu le mouvement d’un 8 lorsque l’on danse le zouk), bougeais mon corps sensuellement, nous nous caressions, nous frôlions de plus en plus et le fait de sentir son léger souffle dans mon cou ne manquait pas de me faire frissonner. Tout cela m’émoustillais. Mais mon excitation augmenta considérablement lorsque Jessy commença à faire glisser ses mains de mes reins à mes fesses en les caressant délicatement avec insistance tout en me chuchotant à l’oreille que de mots doux. La chaleur montait en moi et je sentais que mes tétons commençaient à durcir. Puis je senti que cette danse lui faisait autant d’effet qu’à moi. En effet, Jessy commençait à m’embrasser dans le cou commençait à devenir plus fougueux et commençait même à avoir un début d’érection, qui, à ma grande surprise ne me dérangeait pas du tout, bien au contraire cela commençait de plus en plus à me faire mouiller. Déstabilisé par la réaction de mon corps en plein milieu de cette foule de gens, j’essayais de me contrôler et de ne rien laisser paraître jusqu’au moment où Jessy commença à frôler ma petite minette fraîchement épilée au travers mon string.

Et là, il compris au contact de mon string humidifié que lui aussi m’excitait monstrueusement, c’est d’ailleurs au contact de mon string mouillé que je senti que le sexe de Jessy était en dès à présent en total érection. Son sexe au contact de mon corps était dur comme de la pierre, ce qui accentuait les petits papillonnements que je ressentais à mon bas ventre. Jessy au contact de ma chatte bien mouillée n’en pouvait plus tout comme moi et ne pu s’empêcher d’écarter mon string avec une main pour passer son doigt le long de ma fente histoire de le lubrifier et aussi par la même occasion de jouer avec mes nerfs en faisant monter mon plaisir. Je continuais à onduler des hanches, nos respirations se faisait de plus en plus forte.

Tout ce que j’attendais c’était qu’il me doigte sans vergogne. C’est ainsi qu’il commença à m’enfoncer délicatement un premier doigt qui me fit pousser un cri de plaisir, il enchaîna avec de petit vas et viens, puis il inséra un deux doigt, ma cyprine coulait le long de ma jambe. A cet instant mon esprit commençait petit à petit à se vider. Je sentais que si la musique ne s’arrêtait pas, je serais capable du pire en m’arrêtant de danser afin de déboutonner sa ceinture histoire de laisser sa verge respirer afin et d’entamer de long vas et viens pour ensuite porter son gros sexe à ma bouche devant tout le monde. Mais heureusement ou plutôt malheureusement la session zouk love s’arrêta et comme réveillé subitement par la musique plus dynamique nous nous arrêtâmes brusquement étant un peu gêné d’avoir dépassé les limites du convenable et de notre amitié. Désormais, je me sentais gêné mais je ne regrettais absolument pas ce qu’il venait de se passer c’était juste l’endroit qui ne se prêtait pas à la situation.

Toujours un peu sonné par ce qu’ils venaient de se passé je me dirigea vers les toilettes histoire de me rafraîchir d’ailleurs lui aussi disparu à un moment donné. Peut-être était-ce pour se dégorger la bête !!!! Après cette séquence danse nous avons passé le reste de la soirée à ce regarder puis voyant la situation et l’atmosphère que cela créait entre nous deux, je me dirigea vers lui pour lui proposer d’avoir une petite discussion après la soirée sur ce qui venait de se passer. Il hocha la tête pour acquiescer.

La soirée se fini, nous étions tous sur les rotules après avoir dansé toute la soirée. Chacun rentrait chez soi sauf Jessy qui rentra avec moi étant donné qu’il était prévu qu’il dorme chez moi comme à l’accoutumé étant donné que je vivais seul et lui encore chez ses parents.

N’ayant qu’un lit, quand il venait dormir chez moi Jessy et moi dormions dans le même lit mais vu ce qu’il venait de se passer précédemment en boîte, j’étais très tendu et imaginative à l’idée de ce qu’il pourrait se passer.

La suite prochainement…..

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire