Histoires d'inceste Histoires de sexe en groupe

Séverine, une mère de famille attentionnée… – Chapitre 6

Séverine, une mère de famille attentionnée... - Chapitre 6



Suite :

Le soleil me chauffe la peau au fond de mon jardin depuis un moment tandis que mes enfants vaquent à leurs occupations. Hugo est passé me mettre de la crème, ainsi que quelques doigts, mais na pas insisté car Théo était dans le coin. Il ne savait pas ce qui sétait passé dans la chambre et je comptais bien lui faire la surprise au moment opportun !

Chloé ma rejoint un peu après en portant un maillot très sexy, une sorte de mini bikini le haut ne masque que lessentiel de ses seins et le bas est un string tellement court quil laisserait voir les poils pubiens si elle en avait Je ne me souviens pas lui avoir acheté ça je ne laurais pas toléré ! Elle sassoit sur une chaise longue à coté de moi et se dore au soleil. Sa plastique est parfaite et je la vois à présent comme une femme. Une femme qui mexcite !

Vers midi, rien de spécial ne sest passé et je me lève pour préparer des casse-croûtes pour tout le monde. Mais Hugo me dit quil sort manger un kebab avec des copains et quil revient juste après. Nous sommes seuls dans la cuisine et ce petit salaud en profite pour membrasser et me sortir les seins de mon maillot. Il les pelote, les lèches, me mordille les tétons, puis glisse finalement sa main dans mon slip. Il commence à me masturber, me titille le clito et menfile directement 2 doigts pour me branler. Me sentant prête, il me place derrière le bar, me retourne et baisse son short en écartant dun doigt mon maillot.

— tu es fou, Hugo, pas ici !!

— cest de ta faute, tu mexcites depuis ce matin.

— arrête, quelquun pourrait rentrer dan la cuisine !

— tinquiètes pas, jen ai pour 2 minutes

Nécoutant pas mes avertissements, il mécarte une fesse et enfonce son sexe dun coup dans ma chatte. Il me défonce contre le bar en faisant remuer tous les objets dessus, me chope les tétons et me les pinces. Je veux crier à la fois de plaisir et de douleur mais il me plaque une main contre la bouche et redouble de vigueur dans mon vagin. Au bout de 5 petites minutes, il se retire et me demande de le finir avec ma bouche. Totalement excitée par cette sorte dagression sexuelle, je me mets à genoux sans réfléchir et le pompe avec force. Il vient en quelques secondes et me rempli la bouche de foutre chaud. Javale la totalité de sa liqueur avec le même plaisir quà chaque fois et mapprête à me relever. A ce moment, Théo fait son entrée dans la cuisine et demande à Hugo, derrière le bar, sil sait où je suis. Je reste muette et ne sais pas sil voit quHugo a le short baissé derrière le bar. Hugo lui répond quil nen sait rien et jentends Théo repartir.

Je me relève, soulagée, et dis à Hugo :

— Je te lavais dit ! Tu deviens imprudent, Hugo

— Je suis sûr que Théo ne sera bientôt plus un problème, haha !

Et sur ce, il remonte son short, se dirige vers la sortie et me souhaite bonne chance pour ce que jai à faire. Jessaie de le retenir :

— attends, tu ne vas pas me laisser comme ça, sans me faire jouir ??

— Demande à Théo, il sen chargera avec plaisir !

Puis il sort en me faisant un clin dil.

Lorsque je ressors dans le jardin avec les sandwiches, Théo est torse nu, en train de passer de la crème sur le dos de sa sur. Je constate que Chloé a retiré son haut. A sa demande, il insiste sur les fesses et larrière de ses cuisses. Il est rouge comme une pivoine et dissimule assez mal une belle érection.

— Casse-croute pour ceux qui veulent ! annonçais-je à mes enfants.

— Cool, sécria Chloé qui se lève et expose sans complexe ses seins à Théo et moi.

Nous mangeons un peu puis reprenons notre intense séance de farniente. Chloé est allongée sur le dos et montre sans gène sa belle poitrine. Elle a les bras croisés sous la tête, ce qui lui fait des seins bien ronds, le ventre plat et les hanches creusées. Elle est absolument magnifique dans cette position. Théo est juste en face de nous en train de jouer à la PSP mais jette un il toutes les 2 secondes sur les seins de sa sur. Moi-même jécarte un peu les jambes pour attirer un peu son regard sur moi. Je sens quil nen peut plus de cette exhibition ! Chloé me conseille de faire du topless comme elle pour éviter les traces de maillots. Daccord avec son point de vue, jenlève mon haut et me retrouve à mon tour seins nus devant Théo. Histoire de lexciter un peu plus, je demande à Chloé de me remettre de la crème.

Elle me tartine donc le corps de crème, insiste bien sur mes seins, mes hanches, me masse le ventre. Nous échangeons un regard complice et Chloé se met à parler de mes seins :

— ouah, maman, tes seins sont vraiment superbes pour ton âge !

— merci pour lâge !! Mais les tiens sont beaucoup plus fermes, dis-je en les massant à mon tour.

— Et mes fesses ? Les garçons disent que jai un gros cul dit-elle en me les montrant.

— Elles sont parfaites ma chérie !

Je soupèse ses belles fesses, les écartent un peu et lui mets une petite tape coquine. Nous nous complimentons ainsi tout en nous caressant alors que Théo, feignant lindifférence, ne peut sempêcher de nous regarder. Je décide de passer la vitesse supérieure.

— Chérie, est-ce que tu te rase le sexe ? demandais-je à Chloé en pointant son string

— En fait je mépile, cest beaucoup plus doux.

— Cest vrai ? Je peux toucher ?

Elle baisse alors son string et me laisse lui caresser le sexe devant Théo qui ny croit pas ses yeux.

— Effectivement, cest très doux. Moi je nai jamais osé, du coup jai mon petit ticket de métro

— Fais voir

A mon tour de me retrouver le sexe à lair. Etant allongée, je lève mes jambes bien haut pour enlever mon slip, expose ainsi mes lèvres à Théo puis rallonge mes jambes. Chloé me caresse la courte toison et me demande si je laisse les poils autour de mes lèvres.

— Non, là je les rase complètement, regarde

Et, avachie sur la chaise longue, juste en face de Théo, jécarte mes jambes mon montrer à Chloé mes lèvres glabres et déjà luisantes de mouille. Elle commence alors à me caresser le sexe, dabord gentiment puis en rentrant un doigt.

— Hooo ma chérie, cest excellent, continue demandais-je en écartant un peu plus les jambes sans me soucier de Théo.

Celui-ci, loin dêtre dupe, sait quil a droit à un show et commence à se branler en nous regardant. Chloé a, à présent, 2 doigts dans ma chatte et me masturbe efficacement. Moi-même, je glisse ma main entre ses jambes et lui caresse le minou.

— Mmmmh, tu mouilles ma chérie. Amène ton cul par là.

Elle se place alors sur moi en 69 et me broute le minou pendant que moi-même lui lèche le clito et le enfonce ma langue le plus loin possible dans le vagin. A nouveau mon doigt saventure dans son anus, avec un peu moins de résistance que la première fois. Soudain je ne sens plus sa langue sur ma chatte et je détourne la tête pour voir ce qui se passe. Japerçois alors Théo débout face à nous en train de ce faire sucer par Chloé. Satisfaite de la tournure des évènements, je reprends mon broutage de minou.

Après quelques instants ainsi, je vois Théo se placer à coté de moi et me présenter son sexe luisant de bave. Sans quil ait à me le demander, je lui prends par la main, pose mes lèvres sur son gland et enfonce doucement son long membre dans ma bouche en jouant avec ma langue. Je mapplique pour lui faire la meilleure pipe quil nait jamais eu. Chloé a reprit son léchage et Théo, qui est décidément moins timide que je ne pensais enfile un doigt dans la chatte bien ouverte de sa sur et commence à la branler.

Cette situation est terriblement excitante et jen veux plus. Je demande à Théo :

— Tu veux bien me baiser ?

— Jattends que ça depuis 2 jours !! Jétais sûr que tu mexcitais exprès

— Alors prends-moi !!

Chloé se redresse alors, sans enlever ses fesses de mon visage et roule une grosse pèle à son frère qui se place entre mes jambes. Oh mon dieu !! Je sens le gland de mon fils de glisser dans ma chatte alors que ma fille plaque son vagin sur mon visage et me recouvre de mouille. Lidée même de cette situation maurait révoltée il y a 2 semaines aujourdhui cela suffit à peine à mon appétit de salope !

Théo continue de senfoncer et son sexe me semble magnifiquement long et dur.

— Oh putain, maman, tu es trempée ! Et tu es large, y a de la place pour plusieurs, là dedans !

— Ooooh mon chérie, défonce moi ! Prends moi aussi fort que tu peux !

Nous avons baisé ainsi pendant plus dune demi-heure. Théo a dabord joui en moi rapidement puis, calmé, nous a repris, moi et Chloé, à tour de rôle et dans toute les positions. Il était infatigable, il sortait de la chatte de sa sur pour aller dans ma bouche et vice versa. Nos sexes nétaient que 2 trous béants et dégoulinants qui attendant une queue. Chloé, assez sensible et sans doute excitée par le fait de se faire baisée par son frère, a joui 2 fois et moi même, jai eu un bel orgasme alors que Théo me limait frénétiquement et que Chloé me doigtait le cul.

Le temps passait vite et un élément qui métait sortit de la tête intervint alors : Hugo. Nous étions, Chloé et moi, à quatre pattes dans le salon (nous voulions un peu de fraicheur pour nos corps bouillants) tandis que Théo passait de chatte en chatte avec sa bite quand Hugo fit irruption dans la pièce.

A suivre…

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire