Histoires de sexe travesti Histoires de sexe viol

Un acteur et sa body-guard – Chapitre 1

Un acteur et sa body-guard - Chapitre 1



Elle s’appelle Marie, 21 ans, elle est militaire. Ce jour là elle devait être la garde du corps d’un homme de 53 ans, Steve. Un acteur américain doublant des jeux vidéos ainsi que des séries animés, dont une dont elle était très friande. Fan de cet acteur et de cette voix, elle était toute excitée et émue à l’idée de le voir, pour le protéger. Bien que ce n’était qu’une mesure de sécurité. Il avait une voix grave qui la faisait fondre. Célibataire depuis un an, elle s’était déjà caressé en pensant à lui.

La journée s’était bien déroulé, il devait signer des autographes et répondre à des interviews, il était très sympa et parlait un peu le français, ils avaient vite sympathisé. Elle souriait à chaque fois qu’il lui disait quelque chose, un américain qui parle français, c’est horriblement sexy!

Elle doit le conduire jusqu’à sa chambre, c’était la règle.

— Entrez! Vous prendrez bien un verre!

Son cur ne fis qu’un bond….

— Hum… je… je n’ai pas le droit…

Il regardait dans le couloir de lhôtel, et hocha la tête.

— Allez… la journée à été longue.

Elle fait oui de la tête et entre donc dans cette chambre spacieuse. Il lui offre un verre et l’invite à s’asseoir dans le salon. Cet habit militaire lui donne chaud et elle transpire beaucoup, ce qui la met mal à l’aise. Il s’en rends compte.

— Tu peux aller prendre une douche si tu veux!

Il a toujours le sourire aux lèvre. Elle n’ose pas.

— Non…. je ne vais quand même pas abuser de votre hospitalité!

— J’insiste!

Comment ne pas fondre avec une voix pareille… Il se leva et l’emmena donc dans la salle de bain, en lui faisant une légère pression dans le bas du dos. Une fois dans la salle de bain il ferme la porte.

— Bonne détente!

Elle lui sourit, il était vraiment très sympa!

Une fois la douche fini elle se rendit compte que ses habits avaient disparus… elle pris peur… comment rentrer chez elle… pas toute nue quand même! Elle enroula la serviette autour de sa poitrine, les cheveux à demi sec et sortis la tête de la salle de bain…

— Mr B…. ?

— Oui?

Il est là, devant elle, en jean et torse nu… Elle eu un hoquet de surprise, pour son age il est vraiment très bien conservé. Il avance vers elle et ouvre doucement la porte.

— La femme de chambre est venus prendre vos vêtements, elle les amènera demain matin, propres.

— Mais… j’en ai besoin! Je ne vais pas…

Elle est surprise, il lui mis ses mains sur ses bras. Il a les mains chaudes et très douces.

— Calmez-vous, vous pouvez dormir ici…

C’était un fantasme qu’elle s’était toujours interdit de penser… Perdue dans ses pensées il allait derrière elle et se pencha un peu pour l’embrasser dans le coup. Elle en avait des frissons partout. Sa barbe de 3-4 jours la chatouillait.

— Tu es belle… je n’ai pas arrêter de te regarder aujourd’hui.

Elle déglutis avec difficulté en entendant ces paroles. Elle se trouvait un peu ronde. Elle sent les mains de Steve descendre sur ses hanches, elle soupire, penche sa tête vers l’arrière au contact d’une épaule relativement musclée.

— Steve… je… je n’ai pas le droit…

Il continua pourtant.

— Tu es marié? Un petit copain…

Elle fit non de la tête, incapable de se soustraire à ces caresses, pour l’instant encore sur la serviette qui l’habillait. Plus pour très longtemps. Il défait le nud qui la retenais autours de la poitrine et la serviette tombe. Dans un mouvement de surprise, elle croisa les jambes et mis ses mains pour cacher sa poitrine. Il sourit et la souleva en la portant et la pose délicatement sur le lit.

— Ne tinquiète pas… je ne vais pas te manger tu sais….

— Je… je sais mais…

Il la fit taire en posant ses lèvres contre les siennes. Oh mon dieu! Il embrasse à merveille! Il neut pas besoin de forcer beaucoup pour atteindre le "french kiss". Leurs deux langues valsaient tendrement ensemble. Il mis sa main sur son ventre, elle eu un sursaut.

— Ne t’inquiète pas…

Sa main la caressait et descendait vers son pubis, tout épilé.

— Tu es belle Marie, je veux te faire mienne…

Il avait enlevé son jean. Elle vit une grosse bosse dans son slip, le gland dépassait et elle vus un détails qui lui plaisait: il était circoncis… Les caresses continuaient vers sa chatte. Elle écarta presque machinalement les cuisses mais il n’alla pas sur son sexe. Ses caresses le contournait sans le toucher ce qui la fit mouiller… elle en était gênée…

— Steve….

Elle commence à avoir envie et le montra en caressant cette bosse, qui était juste sous ça main.

— Il est à toi, fait en ce qu’il te plaira.

Elle descendit le slip et l’enleva. Un beau pénis se dressait fièrement, il était épais et long, elle commence à le branler et il soupire de plaisir… puissance crescendo…

— Touches moi, lui dit elle.

Il n’en fit rien… elle bougeait le bassin pour augmenter les probabilités de contact entre sa chatte et la main de Steve qui lui caressait les cuisses mais il savait ce qu’il faisait… Pour se venger elle met son braquemart en entier dans sa bouche et commence à le sucer… comme il le faut…

— OHHH!

Ça l’avais surpris… Il faillis tomber. Elle caresse les fesses de Steve tout en le suçant, dans les règles de l’art, et en gorge profonde.

— Je… je savais que les française était…. MMMFFF bonnes mais là….

Elle arrêta et souris… puis il la caressait, elle était toute ruisselante de cyprine. Il mis quelques doigts juste à l’entré du vagin. Elle bougeait le bassin, elle avait envie qu’il la pénètre avec ses doigts. Ce qu’il fit quelques minutes plus tard. tout en lui léchant le bouton. Elle n’en pouvait plus. Elle fait un pond avec son dos, le plaisir était trop grand, après un an sans sexe.

— HAAAAAAAAAAAAAN !!

Elle agrippait le coussin sous sa tête.

— Steeeeeeeeve! J’ai… j’ai envie de toi…

Elle avait les yeux fermé, elle le sentis se placer entre ses cuisses et frottait sa bite contre sa chatte.

— mmmmmmh….

Elle s’en mordait les lèvres… Il la pénétrais doucement et s’allongea sur elle. Il était très tendre et très doux. Elle entoure son bassin de ses cuisses, voulant ce moment éternel. Il la pilonnait de plus en plus vite. Son épaisse bite était bien plus grosse que celle de son ex et ça lui faisait vraiment du bien.

— T’aimes ça hein ?

— OHHH!!!!!! OUIIIIIII…. OUIIIIIIIII

A chaque coup de butoir elle jouissait de plus en plus fort.

— Tu va en avoir ma belle.

Il parlait avec cette voix qui la faisait fondre…

— ENN… ENCOOOOOOOORE !!

Il arrêta pour la mettre en levrette et re-pénétra son vagin en massant sa rondelle avec son pouce. Elle y avait déjà gouté et aimait la sodomie, son cul s’ouvrait facilement…

— HUMMMMMMM t’es parfaite Marie!

Il sortis de sa chatte et pénétra son vagin doucement mais très facilement. Sa bite recouverte de cyprine était très bien lubrifiée.. Tout en lui pilonnant le cul lui lui triturait un téton qui était bien dur et de l’autre main lui caressait le bouton.

— MMMMMMMMMMMMFFFFFF STEEEEEEEEEEEEEVE !

Elle s’ouvrait de plus en plus. Dans un orgasme continuel elle se laissait prendre sans problème, aimant sentir cette grosse queue dans son cul.

— HAAAAAAAHAAAAAAAAAHAAAAAAAAHAAAAAAHAAAAAA

Il se vida dans des coups de rein très puissant, ce qui ne fit quaccroître l’orgasme de Marie. Il s’allongeait ensuite sur elle après s’être retirer.

— Laisses moi te regarder.

Elle se retourna et fut surprise, il commençait à la tête… en malaxant l’autre sein.

— MMMMMMMF….

S’en était pas fini de se plaisir…. Elle passait sa main dans les cheveux de l’acteur qui releva la tête pour lui offrir un baiser…

— merci de cette faveur…

Ils passèrent ensuite la suit ensemble. Une nuit inoubliable pour les deux amants

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire