Histoires d'inceste Histoires de sexe arabes Histoires de sexe sœur

Un maillot de bain trop court – Chapitre 2

Vive les soirée en couple - Chapitre 1



Depuis le début de nos vacances, nous passons nos après midi à la rivière. Il s’agit d’un endroit calme et isolé que nous fréquentons régulièrement et la veille, j’avais remarqué qu?un inconnu la dévorait des yeux lorsqu?elle était vêtue de son maillot de bain. Elle ne se doutait pas qu’elle le provoquait autant en jouant les allumeuses. Notre spectateur se délectait pourtant de la vue des formes mise en valeur par ses attitudes.

Le jour suivant, nous arrivons à notre emplacement habituel et je constate que des gens ont fait un feu sur l?herbe. Les restes de cendre traînent autour d?un cercle de pierre. Nous sommes contraint d?installer nos affaires un peu plus loin, là ou la rivière fait un virage serré. L?eau a creusé une rive abrupte assez haute en face et sur notre rive, l?espace ensablé est très réduit et juste au bord de l?eau les pierres sont moins stables. C?est moins confortable car l?endroit est à peine suffisant pour mettre nos nattes mais pour cet après midi cela nous conviendra en attendant de trouver un autre endroit. J?installe nos affaires tandis qu?elle se change tranquillement. Aujourd?hui, sous ses vêtements, elle porte déjà son vieux maillot deux pièces rose avec des volants aux cuisses. Je lui ai choisi ce maillot car il est échancré mais surtout les élastiques vieillissants sont très distendus et les bords du maillot ne plaque pas ainsi c?est pratique si je dois la montrer. Déjà quand elle plonge, son maillot glisse et elle le perd facilement. En un geste rapide je peux en tirant le baisser facilement ou en chahutant je peux glisser la main sous le tissu. Je m?allonge sur la natte et scrute les environs, je suis étonné de l?absence de notre inconnu mais sans doute il a du retard. L?endroit est moins agréable car autour de nous les fourrés sont denses et la rive abrupte en face est très haute, cela donne l?impression d?être dans un espace fermé.

Elle se baigne dans l?eau fraîche et je la regarde s?ébattre. Le tissu du maillot une fois mouillé est bien moins transparent que son maillot blanc mais les élastiques détendus par l?eau ne serrent plus assez à la taille et aux cuisses. Le tissu entre les cuisses ne plaquant pas laisse entrevoir parfois son intimité et l?élastique à la taille semble avoir des faiblesses aussi car elle remonte sans cesse son maillot qui glisse laissant voir la naissance de la raie des fesses.

Cela fait deux heures que nous sommes arrivés et personne ne s?est manifesté, je suis un peu déçu de cette absence. Je l?appelle pour qu?elle sorte de l?eau afin de venir manger un gâteau. Elle me rejoint, se sèche et s?assois en tailleur sur sa natte pour manger la part de gâteau que je lui tends. Sa position est troublante car assise en tailleur on distingue nettement son intimité que le tissu détendu ne couvre pas assez.

Un bruit de pas m?alerte et quand je me retourne, j?aperçois mon inconnu qui s?approche. Je me redresse, le salue et elle se lève pour lui faire la bise. Je le présente comme un vieil ami et l?invite à se joindre à nous, il me remercie puis s?assoit avec nous. Je me trouve bête ne connaissant même pas son prénom, ce qui est étonnant quand il doit s?agir d?un ami. Mais heureusement, elle ne s?en occupe pas et continue de grignoter son gâteau. En se rasseyant en tailleur, elle a pris moins de précaution et cette fois le maillot fermant mal aux cuisses laisse entrevoir sa fente. Je constate que mon invité doit même mieux la voir que moi car il est assis un peu de côté. Ses yeux rivés sur ce sexe ne cachent pas son intérêt et je sens une troublante excitation m?envahir. Je ne regrette vraiment pas de lui avoir fait mettre ce vieux maillot mais alors que j?avais pensé à ce qu?il pourrait laisser entrevoir, je ne m?étais pas imaginé que j?allais offrir cette vue parfaite. Je me lèv e pour prendre des boissons fraîches dans la glacière et je jette un coup d?oeil en passant derrière mon invité. Je constate qu?en effet, il en voit bien plus que moi assis à cette place, sous le tissu on voit nettement sa vulve légèrement entrouverte grâce à la position en tailleur. J?imagine l?effet que sa vulve offerte produit sur son admirateur car moi-même cette indécence me trouble. Je me rassois en discutant avec lui et il me répond gentiment sans quitter des yeux l?entrejambe qu?elle expose. Je m?étonne même qu?elle ne se doute de rien tant son regard fixe sa vulve sans équivoque. Elle se désaltère un peu puis se lève pour aller dans l?eau. Je sens mon invité un peu déçu de la voir s?éloigner et je n?ose lui demander ce qu?il en pense. Toujours silencieux, nous la regardons se baigner dans l?eau de la rivière. Puisque nous ne discutons pas, je m?allonge pour lire un moment le laissant la contempler assis au bord de l?eau. Je réfléchis plus que je ne lis, je me demande comment aborder le sujet avec lui, et surtout pourquoi je n?ose en discuter. En effet, sans aucune gêne, je lui offre la vue de son intimité et pourtant je suis hésitant d?en parler. Lui aussi d?ailleurs ne m?aide pas, il reste silencieux les yeux rivés sur elle, scrutant le moindre mouvement qui dévoilerait son intimité avec ce maillot mal ajusté.

Je sors de ma torpeur en entendant les rires et me redresse pour les observer. Ils sont tous les deux dans l?eau et ils s?amusent en nageant avec un ballon. En plongeant elle perd son maillot comme je l?avais prévu et elle se retrouve cul nu le temps de se réajuster. Durant un instant elle laisse voir ses fesses dénudées ou si elle est de face, on aperçoit en partie son sexe, c?est très excitant de la voir exposée presque nue. Notre ami se régale de la vue et bien sur s?arrange pour l?obliger à plonger pour attraper le ballon. Je m?amuse de le voir jouer les maladroit juste dans le but de la voir plonger et elle est très aguichante avec ce maillot mal ajusté. En levant les yeux, j?aperçois une forme accroupie derrière les herbes denses et une dizaine de mètres à côté dans les fourrés je distingue une forme debout en t-shirt blanc peu discret pour se cacher. Je suis vraiment excité de savoir qu?elle fait l?objet d?autant d?intérêt et je n?imaginais pas surprendre autant de mon de entrain de l?observer. C?est finalement troublant de savoir qu?elle montre son intimité devant ces inconnus qui ensuite vont la croiser au village lorsque nous faisons les courses. Je les laisse tranquillement à leur observation en me disant que les vacances sont bientôt terminées mais qu?elle laissera le souvenir de son impudeur puis je me replonge dans mon livre. Le soleil décline derrière les arbres, la fin d?après midi survient et je les appelle pour rentrer. Elle sort de l?eau et se sèche en se frictionnant. Elle va pour enlever son maillot mais je lui demande de la garder pour rentrer en voiture et elle enfile seulement son débardeur. Le tissu du maillot lui rentre dans la fente et je vois l?excitation de mon invité dans ses yeux tandis qu?il se sèche tranquillement. Une fois tous habiller, nous nous dirigeons vers la voiture en file indienne, elle marche devant suivie par notre invité et je ferme la marche. Nous avons tous les bras chargés de nos affaires et en ma

rchant les bras occupés, elle ne peut remonter son maillot qui glisse. Notre invité aperçoit la naissance de ses fesses qui dansent sous ses yeux et semble ravi de cette situation. Dans le chemin, nous passons à côté de la camionnette du boulanger et je comprends qu?il doit être un de nos participants. Je suis amusé, demain lorsque nous irons à la boulangerie, elle mettra sa robe la plus courte pour voir sa réaction. Cette idée me séduit et connaissant son intérêt, je vais avoir un regard différent en lui achetant le pain. Arrivé à la voiture, je range dans le coffre avec notre invité et d?une voix étranglée, je lui demande comment le contacter de nouveau. Après quelques instants d?hésitation, il me communique son numéro de téléphone en insistant sur ma discrétion. Je le rassure en lui donnant mon numéro et en lui indiquant que nous avons le même souci concernant la discrétion et je lui promets de l?appeler pour l?inviter un soir à la maison. Nous rentrons tranquillement che

z nous.

Le soir même le téléphone sonne et agacé, je devine que c?est notre invité de l?après midi. Je décroche et en effet c?est lui qui m?appelle, il veut simplement me remercier de cet après midi. Le téléphone finalement me rassure et je me décide à lui demander ce qu?il en pense. Lui aussi semble plus à l?aise à distance et me complimente sur son corps. Je lui explique que j?aurais souhaité lui en montrer davantage mais que dans ces circonstances, c?était peu facile. Il me rassure en disant avoir pu bien observer son intimité et qu?en nageant dans l?eau avec elle, il a même eu l?occasion de l?effleurer furtivement. Je m?en étonne et devant mon changement de ton, il me rassure en me disant qu?elle s?est doutée de rien car il n?insistait pas. Nous continuons de parler un moment et je lui promets de l?appeler pour l?inviter.

Avant de se coucher, je lui demandais comment elle trouvait mon ami et si elle avait passé un bel après midi. Elle me répondait qu?en vacances tous nos après midi sont agréables et que nous ne nous ennuyons pas puis au sujet de mon ami, elle le trouvait simplement sympathique mais vieux. Je n?insiste pas à lui poser d?autres questions et nous allons nous coucher.

Au lit, je repense à ses paroles au téléphone et de savoir qu?il connaît la douceur de sa vulve pour l?avoir touchée, m?excite un peu. A cette pensée, je me dis que je pourrais en effet l?inviter chez nous afin de lui en montrer davantage. Je m?endors enfin après avoir pris la décision d?arranger une rencontre. Mais avant cela, il faut aller à la boulangerie le lendemain et j?ai trouvé un excellent stratagème pour que notre boulanger se régale.

mholla@caramail.com

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire