Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe viol

une relation des plus secrète – Chapitre 1

une relation des plus secrète - Chapitre 1



Ce vendredi soir, Benjamin et Laura étaient seuls à la maison. Leurs parents étant de sortie : fin de semaine et détente oblige ! Les parents nétant pas là, cest une soirée pique-nique devant un bon film qui simpose. Lorage commence à se faire entendre de loin. Le repas se termine et on entend maintenant très distinctement lorage qui gronde.

— On va se coucher surette ?

— Moi je veux bien mais je dois avouer que lorage me fait un peu peur :

je peux venir mallonger avec toi ?

— Oui bien sur. Jsuis ton grand frère après tout. Cest mon devoir de te réconforter ma puce.

Benjamin était plus grand autant par lâge que par la taille. Il avait 20 ans, faisait bien 1m85 et avait une carrure digne dun joueur de rugby. De belles épaules massives, des pectoraux superbes, de très jolies fesses, une bouille dange au sourire enjôleur tous ce dont peut rêver une femme en réalité.

Quant à Laura, elle était magnifique comme son frère mais différemment bien sur ! Elle était âgée de 18 ans, avait les mêmes cheveux brun foncés et les mêmes yeux verts que lui. Autrement, physiquement, ils étaient les parfaits contraires. Lui, avait une allure robuste, bien virile. Elle, ne dépassant pas les 1m70, paraissait plutôt chétive à coté de ce frère quelle aimait tant. Laura était harmonieusement proportionnée ; Une jolie poitrine haute et ferme, de jolies fesses bien fermes et arrondies, de longue jambe douce tous ce dont peut rêver un homme en fait.

— "Tu veux qu’on dorme ensemble ?

— Ha oui ! Tu nauras pas à me le proposer deux fois ! "

Ils se sourient joyeusement. Ils se connaissent bien après tout. Pourquoi avoir honte de dormir ensemble, même si ça faisait longtemps que ça ne leur était pas arrivé, ils lavaient fait à maintes reprises étant petits.

-" Allez, file te mettre en tenue pour dormir. Je tattends dans ma chambre. Jai pas besoin de venir thabiller quand même ?"

Benjamin lui avait lancé ce petit pic avec un air coquin. Ce même air coquin que Laura connaissait bien et qui lui valait parfois des petites vannes par-ci par-là lui rappelant quelle nétait que la petite sur face à son grand frère.

— "Non non, ça ira ten fais pas ! Mais restes pas loin quand même le noir me stress et vu que tas éteint le compteur avec lorage

— Ban Viens je taccompagne jusquà la salle de bain si tu veux

— Merci grand frère "

Ils se dirigent facilement dans la maison. Ils la connaissent par cur, évitant les petits pièges où les pieds pourraient se cogner, les endroits où il ne faut surtout pas poser la main, etc. Ils arrivent devant lescalier qui mène à létage et donc aux chambres à coucher. Benjamin laisse passer Laura devant. Ils montent sans difficultés les marches qui craquent sous leur poids les unes après les autres. Ils arrivent enfin sur le palier du premier étage.

-" Bon maintenant que je tai amené jusque devant la porte de la salle de bain je pense que tu vas pouvoir te débrouiller ma puce. Je tattends au chaud sous la couette. A tout de suite !"

Laura lui répond par un sourire. Benjamin arrive à le saisir grâce à un rayon de la Lune éclairant le visage de sa jolie petite sur. Lorage fait toujours rage dehors. Parfois on entend lécho dun volet mal accroché qui claque. Pendant que Laura se change, Benjamin se glisse en boxer dans son lit et regarde le plafond, légèrement perdu dans ses pensées.

— "Voila ! Je suis prête ^^ je te plais comme ça ?"

Laura était entré dans la chambre de son frère en nuisette et shorty noirs. Elle sétait détaché les cheveux et démaquillé. Ces cheveux ainsi libres, un peu en bataille, lui donnaient dautant plus de fraîcheur.

— "Tu sais très bien que je te trouve toujours très belle surette !

— Merci Benjamin :$ heu tu me fais un peu de place ?

— Oui, viens !"

Benjamin est allongé sur le dos et écarte dun revers du bras un bout de la couverture pour que sa jolie petite sur puisse sy réfugier. Laura se glisse sous la couverture et se colle à son frère mais finalement se retourne et reste sur le coté, dos contre lui.

-" Je peux éteindre le lumière ou tu as trop peur ?"

Benjamin lui avait encore lancé cette phrase sur un ton mesquin Laura nen tins pas compte.

— "Non tu peux léteindre ^^ blagua t elle.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire