Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe en groupe Histoires de sexe viol

Ashley Croft : Aventurière dans l'âme – Chapitre 1

Ashley Croft : Aventurière dans l'âme - Chapitre 1



La jeune fille mâchait son crayon depuis quelques minutes lorsque son professeur la ramena à la réalité, en posant le paquet de feuille qu’il avait dans ses mains d’une manière brutale sur la table quelle occupait.

Mademoiselle Croft, avez-vous au moins écouté ce que je vous ai dit ?

Pardon Monsieur, j’étais distraite.

Assise à sa table, la jeune fille tenait son crayon devant la feuille blanche. A sa gauche et dans son dos, la lumière du jour pénétrait dans la pièce. C’était une vieille bibliothèque éclairée par des lampes diffusant une lumière jaunâtre. En face de la jeune fille, un vieux professeur paraissait plus proche de la fin de sa carrière que le contraire. Ce n’était pas la première fois qu’Ashley était punie par ses professeurs pour son manque de concentration.

Le vieil enseignant posa son doigt sur le livre ouvert près d’Ashley. Elle soupira et continua à écrire. Alors que le soleil déclinait, elle venait de recopier un fabuleux chapitre sur la reproduction des grenouilles. D’un geste las de la main, l’homme qui la surveillait lui permit de s’en aller, à son plus grand bonheur. Ashley pris son sac et le livre, et s’empressa de reposer l’ouvrage là où elle l’avait trouvée. Ce fut en le reposant que la jeune étudiante découvrit une sorte de carnet en cuir noir, caché entre deux encyclopédies. Ashley approcha la main et l’attrapa.

A ce moment-là, la sonnerie retentit mettant fin à sa punition. Ashley se leva et alla remettre sa feuille au vieux professeur. Sans attendre la réponse de ce dernier, elle se dirigea directement vers la sortie. Il devait être aux alentours de 18h, heure à laquelle tout le monde sortait du travail. Ashley soupira en voyant le nombre de personnes attendant le bus et se résolut à rentrer à pied.

Comme chaque soir, elle sortit son téléphone pour regarder ses messages, Ashley s’arrêta devant un vendeur de hot-dogs, en acheta un pour le dévorer sur le chemin du retour. L’icône de l’enveloppe et le texte : " Vous avez deux messages." apparut sur l’écran. Le premier était le numéro de son foyer ; l’autre d’un numéro inconnu. Le premier message était fort simple, " Où es-tu ? " Ashley soupira et sut immédiatement que la fac n’avait pas prévenu le foyer l’obligeant une fois de plus à s’expliquer.

L’autre était plus étrange. Tout d’abord, c’était un numéro masqué. Ashley trouva non loin un banc en bois où elle pourrait tirer cela au clair. Une fois assise, la jeune étudiante et ouvrit le message qui se trouvait être une photo. On y voyait Lara sa sur de profil assise à une table. Il y avait une autre personne méconnaissable en face de sa sur, qui semblait vouloir rester le plus anonyme possible.

Quest-ce que tu fais là ? Retentit une voix.

Ashley sursauta, puis rangea son téléphone en relevant la tête. La jeune fille soupira en reconnaissant David l’un de ses amis. Ce dernier lui fit la bise et l’observa.

Toi, tu n’as pas l’air dans ton assiette.

Ce jeune blond aux yeux bleus semblait connaître tous les détails de la vie dAshley. Mais ce qu’ignorait la jeune femme cétait s’il s’intéressait à elle ou bien à Lara ? Elle n’avait jamais osé lui poser la question de peur de la réponse, bonne ou mauvaise. Comme à son habitude, David prit les devants et alors qu’ils attendaient de pouvoir traverser la rue, le jeune homme se tourna vers elle.

Ça te dit de passer du temps à la bibliothèque ?

Pas aujourd’hui, j’ai dû essuyer une punition et… C’est compliqué… David ouvrit la bouche mais Ashley se leva et se dirigea vers le passage piéton. Plusieurs voitures tentaient d’avancer dans un concert de klaxon.

En entrant dans le foyer, Ashley ferma doucement la porte et tenta de faire le moins de bruit possible. Elle espérait ne pas se faire remarquer et grimpa en vitesse les escaliers pour s’enfermer dans sa chambre. Elle posa son sac à côté de son bureau et s’écroula sur son lit.

Son regard se porta sur sa table de nuit où était posée une photo d’elle et sa sur. La jeune fille sassit et prit le cadre en s’asseyant tandis quune larme brillante coula sur sa joue. Ashley la chassa de son visage du revers de la main et reposa la photo.

Après plusieurs longues minutes sous la douche pour tenter de penser à autre chose, Ashley sortit de la cabine et se regarda dans la glace. Elle savait que lorsque sa sur partait à l’aventure, personne ne savait où la joindre. La jeune fille quitta la salle de bain peu après et retourna dans sa chambre. Elle retira le peignoir et s’observa dans la glace. Ashley était belle, mais pas assez à ses yeux. Sa sur reflétait la beauté même… Lara avait-elle eu des conquêtes ? Combien d’hommes avait-elle à ses pieds ? Était-elle attirée par les femmes ?

Ashley s’allongea, nue sur son lit et prit son téléphone. Plusieurs alertes étaient annoncées par des bips sonores. Il nétait pas loin des dix-neuf heures, quand la cloche sonnant le dîner retentit dans le bâtiment. Elle se leva et en s’approcha de la porte de sa chambre, avant de remarquer qu’elle était encore nue. Elle fit demi-tour et ouvrit son armoire. Elle enfila ses sous-vêtements, un jean, un t-shirt suivi d’un gros pull de sport. Ashley dévala à toute vitesse les escaliers et se rangea dans la file d’attente du self. Le dîner avait l’air peut appétissant. La jeune fille prit un plateau et se servit les premières choses qui se présentaient à elle : une salade de tomates qui semblait dater de la veille et deux clémentines aux formes peu appétissantes. Ashley entra dans le réfectoire. Elle chercha David du regard mais elle tomba nez à nez avec sa pire ennemie : Roxane une gothique aux cheveux noirs parsemés de quelques mèches violettes.

Mais regardez qui voilà ! Ricana-t-elle.

Lâche-moi. Lança Ashley.

Roxane accula sa proie dans un coin et s’approchant d’elle glissa sa main dans le creux de la hanche de sa victime. Ashley n’eut pas le temps de riposter que des lèvres se joignirent aux siennes.

Maintenant on sait tous que les Croft sont gouines… Pas vrai chérie ? Hurla alors la gothique en se retournant les bras levés, sous les rires et les moqueries de ses amis.

Les autres pensionnaires, qui mangeaient, restaient la tête dans l’assiette, même David. Roxane baissa les bras en soupirant, déçue qu’elle n’ait pu récolter plus de joie dans son auditoire. Roxane se retourna vers Ashley et elle reçut un magnifique coup de poing au visage.

Je serais peut-être gouines comme tu dis, si tu n’embrassais pas comme une truie. Répliqua Ashley les poings dressés en position de défense, au milieu des jeunes qui riaient de la malchance de Roxane.

Cette dernière furieuse quitta la pièce, suivie de ses amies alors que tout le monde se ruait autour d’Ashley l’acclamant comme leur libératrice…

La joie qui l’avait entourée quelques minutes plus tôt senvola rapidement. Ashley savait que Roxane, humiliée, avait dû tout raconter à la première personne rencontrée et ainsi de suite jusqu’à la direction. La jeune Croft avait perdue rapidement tout espoir d’être secourue.

Comme sa sur dans certaines situations. La pensée que sa sur pût être en danger et bien plus qu’une simple remontrance d’une directrice acariâtre, lui donna le courage de ne pas abandonner. La directrice, Mme Johns, était une femme ayant dépassée la soixantaine. Ses cheveux gris étaient toujours bien coiffés. Ses yeux amandes étaient cachés par des lunettes qu’elle remontait à chaque fin de phrase.

Ashley Craft ? Dit la directrice.

C’est Croft. Soupira Ashley qui sut que cela allait durer plus longtemps que prévue.

Ah oui ?

La directrice prit un crayon sur son bureau et corrigea la faute.

Bon, voilà qui est mieux … Alors oui, j’ai reçu plusieurs plaintes d’encadrants qui se sont plaints de ton comportement…

Mais… Pourtant je fais au mieux.

Ah oui ? La directrice se mit alors à énumérer de nombreuses entorses au règlement quAshley pensait avoir faites avec un maximum de discrétion.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire