Histoires d'inceste Histoires érotiques Histoires érotiques de couples amateurs

chantal,adrien,magali et moi – Chapitre 1

chantal,adrien,magali et moi - Chapitre 1



Cela faisait 2 ans que je connaissais Chantal, c’était l’assistante sociale de mon secteur elle était plus âgée que moi, un visage qui ne cache pas son âge mais qui était très agréable à regarder et par dessus tout un corps magnifique qui faisait sans doute la jalousie des femmes plus jeune, un corps qu’elle avait pris l’habitude de m’offrir pour notre plus grand plaisir à tous deux, lors de ses visites à mon domicile lorsque ma femme n’était pas là. Ayant apprit ma séparation 2 jours plus tard elle me téléphona pour m’annoncer qu’elle avait pris son après-midi pour me voir et qu’elle serait là a 12 heures tapante.

A 12 heures pile on frappa à ma porte et c’était Chantal qui avait tenu promesse, elle était vêtu d’une robe d’été spécialement acheté pour l’occasion et au vu de sa transparence je devina qu’elle ne portait rien en dessous, à peine rentré elle me sauta au cou et chercha mes lèvres pour un bisou très enflammé pendant ce temps je glissa ma main sous sa robe et dirigea celle ci directement vers son intimité, là mes doigts n’eurent aucune peine à la pénétrer tant elle était inondée de sa mouille, pour me rendre la politesse elle glissa sa main pour attraper son outils à jouir comme elle l’appelait et se mis à me branler ne tenant plus j’enlevai ma main de son sexe et lui enleva sa robe elle fit de même pour mes affaires et sans plus attendre se mis en levrette dans mon couloir et se laissa prendre sans retenue comme elle avait l’habitude de faire,

lorsque je me vida en elle, Chantal tomba à plat ventre dans un dernier gémissement de plaisir. Après avoir repris ses esprits nous nous dirigeâmes vers le salon et cest mise assise sur moi à califourchon se pencha et reprit notre fougueux baiser, sentant mon sexe durcir à nouveau elle me sourît, se leva légèrement l’attrapa et le guida de nouveau dans son vagin déjà bien trempé de sa mouille et de mon sperme, cette fois c’est elle qui mena la danse tout en ronronnant comme une chatte jusqu’au moment ou je la pris par les hanches et accéléra le mouvement, ces gémissements de plaisir m’encouragèrent à accélérer le mouvement, lorsque je me vida une deuxième fois elle s’écroula sur le canapé et s’endormit. Voyant son corps ainsi je ne pus m’empêcher de lui faire un cuni rien qu’a sentir sa mouille mêlée à ma semence je pris beaucoup de plaisir à tout lui lécher, lui fourrant ainsi ma langue au plus profonds de son vagin ce qui la sortis de sa somnolence, elle se redressa ,encore un peu vaseuse et alla prendre une douche. A son retour ayant plus ou moins récupérer elle saisit mon sexe et le pris en pleine bouche pour voir s’il ne restait pas encore une goutte, mais en vain. Voulant me revêtir elle me demanda de rester nu avec elle et me précisa me rien regretter avec moi, car depuis son divorce elle n’avait rien connu d’aussi intense sauf pendant les vacances ou elle n’avait pas peur de se lâcher mais c’était 1 mois sur 12 dans un camping du sud ou tout était permis entre adultes consentant et m’avoua avoir eu en 1 mois pas loin de 11 partenaires et qu’elle en avait bien profité.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire