Histoires d'inceste Histoires de sexe viol Histoires érotiques de couples amateurs

Eveil d'une pucelle – Chapitre 10

Dans le parc - Chapitre 1



Je me souviens de mon quarantième anniversaire qui a été très différent des autres.

Jp mon mari a du préparer quelque chose car il est très secret et a beaucoup téléphoné ces derniers temps.

Je m’habille sexy pendant qu’il prépare un sac (je ne dois pas voir), nous allons au restaurant, il est midi, nous buvons un apéritif, mangeons un excellent repas arrosé d’un bon vin. Je commence a avoir des chaleurs.

Au retour JP se gare devant un hotel dont les portes des chambres donnent sur l’extérieur: allons nous faire l’amour ici, je commence a mouiller. Nous entrons dans la chambre 28.

Il me dit de me déshabiller et de mettre une nuisette qu’il sort du sac (elle est bleue, courte et pratiquement transparente et ne cache pas grand chose de mon corps).

Du sac il sort un réveil a piles qu’il pose sur la table de nuit, des bouteilles d’eau, du linge de toilette et ma trousse de toilette et me demande de porter ce qui doit aller dans la salle de bains.

Quand je reviens il a disparu, le sac et mes habits aussi, je vois une feuille de papier sur le lit qui dit entre autres: ne t’inquiètes pas, on va frapper a la porte, tu recevras ton cadeau d’anniversaire, ta tenue ne choqueras pas le livreur, reçois le sans craintes.

14 heures on frappe, j’ouvre en me cachant derrière la porte honteuse de ma tenue, un homme grand et mince entre et referme la porte. Bonjour, je suis votre cadeau d’anniversaire et il me tend une rose. Je suis médusée.

Il s’approche, m’embrasse en me plaquant contre lui et caresse mon corps. Il enlève ma nuisette et commence a se déshabiller: "tu es jolie, ça va ètre un bon moment pour toi".

Allongés sur le lit nous nous embrassons et caressons, ses mains passent de mes seins a ma chatte, je caresse son pénis et ses testicules puis commence une fellation. Il me repousse et s’introduit dans mon ventre qu’il pilonne puis se retire et vient éjaculer dans ma bouche, j’avale sa semence.

Il se remet dans mon ventre et nous remuons en nous embrassant et caressant, le plaisir arrive et il inonde ma chatte et se retire.

Je prends son sexe dans ma bouche et le suce, lui me caresse, il rebande, je me mets sur lui et introduis sa queue dans mon vagin. Nous remuons ensemble en nous embrasant et caressant, je mouille abondamment et ça coule sur lui. Il éjacule en soupirant.

Il regarde l’heure, me dit: "je dois partir", il se rhabille, m’embrasse en me caressant les seins et sort.

Je passe dans la salle de bains, me lave et me refais une beauté.

16 heures on frappe, j’ouvre la porte,un homme racé entre et ferme la porte, il dit:"bonjour bon anniversaire, je suis ton cadeau", il me tend une rose.

Nous nous embrassons, je l’aide a enlever ses habits puis ma nuisette tombe au sol.

Joli le pénis et bien raide, je le prends dans mes mains et le caresse pendant que lui s’occupe de mes seins et de ma chatte, j’ai envie de lui.

Il me bascule sur le dos, se met sur moi et son pénis pénètre dans mon vagin, il me chevauche rapidement, quelques caresses et il se répand dans mon ventre. Il reprend les va et vient, avec les caresses et les embrassades je mouille beaucoup et sens le plaisir poindre dans mon ventre. Au bout d’un bon moment il m’inonde.

Je m’occupe de son pénis et des testicules avec mes mains ensuite je les lèche avant de commencer une fellation. Lui caresse mes seins, titille les tétons et masturbe mon clitoris. Il se remet sur moi et la chevauchée reprend, le plaisir aussi, cela dure un bon moment puis il se laisse aller dans moi.

Je recommence a m’occuper de son sexe et quand il bande je me mets a genoux sur lui et introduis sa verge dans mon vagin, nous remuons ensemble un long moment, quand il se crispe et que je ressens les tressaillements de son pénis dans mon ventre qui dégouline je sais que c’est fini.

Il se rhabille, me dit quelques mots: "c’était bien mais il faut que je parte", il m’embrasse et sort.

Retour a la salle de bains.

18 heures on frappe, j’ouvre un beau jeune homme entre et me récite le mème refrain que les autres.

Embrassades, déshabillage, caresses. Je suce son pénis de dimensions honorables pendant que d’une main il caresse mes seins et énerve les tétons, l’autre main s’active dans ma chatte et sur mon clitoris. Puis c’est sa bouche et sa langue qui s’occupent de mon intimité.

Deux fois il me pénètre couché sur moi, la troisième fois je suis a genoux et lui derrière moi, a chaque fois je le fais bander par une fellation, je mouille énormément et me retiens pour ne pas gémir, il se vide une fois dans ma bouche et deux fois dans mon ventre. C’est un fan du léchage de chatte ce qui me procure beaucoup de plaisir.

Il se rhabille et nous parlons un moment, il a aimé et dit que je suis douée pour l’amour. Il me caresse un peu les seins et le visage, m’embrasse amoureusement, me dit au revoir et quitte la chambre.

Nouveau voyage a la salle de bain. je commence a fatiguer. Mes yeux sont cernés, utile le maquillage.

20 heures on frappe a la porte, j’accueille un homme grand au visage avenant qui débite son couplet.

Embrassades, déshabillage, caresses. Il apprécie mes fellations et soupire beaucoup.

Il ne cesse pas de bander et d’arroser mon ventre, il m’a pris cinq fois (trois fois lui sur moi, deux fois moi dessus) et a peine sucée sa queue est raide, on repart pour une sixième fois, il caresse peu, j’accentue beaucoup mes mouvements sous lui pour qu’il ne mette pas trop de temps a éjaculer. Au bout d’un moment interminable je sens dans mon vagin son sperme gicler. Il se retire.

Il est désolé de devoir me quitter mais son temps est passé. il m’embrasse et part.

De nouveau salle de bains, je n’en peux plus, j’ai le cul en compote, combien d’hommes vont encore me passer dessus cette nuit, je suis inquiète.

22 heures un homme rondouillard se présente.

c’est le roi de la caresse et des embrassades. Cela me fait beaucoup de bien.

Pour le satisfaire je m’applique pour les fellations, a la première il arrose ma gorge puis il me prends trois fois en se mettant sur moi, m’embrassant et me caressant beaucoup, j’éprouve du plaisir, trois fois, il inonde ma chatte.

En se rhabillant il dit: "tu suces vraiment bien, c’est un plaisir de faire l’amour avec toi".

Il m’embrasse longuement, me caresse les seins et le sexe, dit au revoir et me quitte.

Je me lave et suis fatiguée;

24 heures un homme trapu, musclé et pas très grand s’annonce.

Il m’embrasse et se déshabille et je reste bouche bée devant la grosseur de son sexe, heureusement il n’est pas trop long.

Quand je le prends dans ma bouche j’ai la machoire distendue alors j’écourte la fellation et me mets sur le dos, il vient sur moi, approche sa queue de ma chatte et pèse de tout son poids pour la faire pénétrer, heureusement c’est facilité par ce qui s’est passé avec les autres hommes. Il remue pendant que nous nous embrassons et caressons, il tord les tétons de mes seins, j’éprouve des sensations fortes puis ressens la grosse giclée qui vient de se déverser dans mon ventre.

Il bande toujours et reprend ses mouvements un bon moment, il semble étonné quand d’un coup ma chatte s’ouvre comme une huitre et que j’arrose son ventre (quel plaisir j’ai ressenti), il finit par se vider dans mon vagin et se retire.

Je m’occupe de son pénis avec mes mains, ma langue puis ma bouche jusqu’à ce que ma machoire soit victime d’une crampe.

Il rebande, je me mets a genoux la tète dans l’oreiller, lui a genoux derrière moi enfonce sa queue dans mon ventre et commence des va et vient en caressant mes seins, tordant les tétons, puis agaçant mon clitoris, je caresse ses testicules et ses cuisses. Au bout d’un moment je jouis encore et j’arrose sa queue et son ventre.

Je me retire, me mets sur lui et me plante sa queue dans mon ventre, je commence a bouger et lui accompagne le mouvement, nous nous caressons et embrassons, cela dure longtemps, je jouis une troisième fois et lui se vide dans mon ventre quelques minutes après.

Je n’en peux plus, heureusement il ne cherche pas a en faire plus.

Nous bavardons une dizaine de minutes, il se rhabille, je l’embrasse fougueusement heureuse de ce qui m’est arrivé, il part.

Un bon nettoyage s’impose.

2 heures du matin la porte s’ouvre, JP entre en riant: "les cadeaux d’anniversaire ont été a ton gout, tu as eu assez de pénis pour cette nuit, tu es dans un drole d’état".

Moi: "c’était bien mais je suis très fatiguée, mon cul est en feu, j’ai les jambes en coton".

Il mouille mon anus avec les secrétions de mon vagin, élargit l’orifice avec ses doigts en se déshabillant, approche son pénis de son trou préféré (là ou il éprouve le plus de sensations),il s’enfonce dans mon anus, me sodomise, une de ses mains caresse mes seins et l’autre masturbe mon clitoris. Je jouis encore une fois et JP éjacule dans mon corps.

Nous nous allongeons dans le lit et je m’endors rapidement me réveillant vers 9 heures du matin.

En partant il retire une feuille de papier accrochée a un poteau et qui comporte le chiffre 28 au feutre.

C’était vraiment spécial comme anniversaire, une vraie surprise, a ne pas recommencer souvent, une fois reposée j’ai commencer a me remémorer ces moments et a apprécier ce qui s’est passé.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire