Histoires d'inceste Histoires de sexe viol

Mamie Monique – Chapitre 3

Mamie Monique - Chapitre 3



Le lendemain, je me lève vers 10 heure du matin et je pense à la journée que j’ai passé hier, cétait tellement intense. Je descend dans la salle à mangé sans faire de bruit et je vois ma mamie qui fait la vaisselle, elle portait un haut rose, sans soutien-gorge avec un gros décolleté où l’on pouvait bien apercevoir sa grosse poitrine flasque, et un leggings blanc avec un string rose que l’on voyait au travers, ça lui faisait de bonnes grosses fesses, elle était parfaite. Mon grand-père est parti péché, la voie est libre. Je m’approche d’elle, dans son dos et je lui attrape les seins par surprise. Elle poussa un petit cri mais elle sut directement que c’était moi, donc elle me laissa faire. Je continuai à lui malaxer ses gros pendant que je l’embrassai dans le cou, ma verge grossissait dans mon pyjama et ma mamie le sentit parce qu’elle avait le cul collé sur mon bassin. Elle laissa la vaisselle en vrac, se tourna et me fit des bisous de la bouche au bas du ventre. Quand elle arriva au bon étage, elle baissa mon pantalon, m’attrapa la verge et me branla tout en me suçant les couilles. Après, elle me fit une bonne fellation pendant une dizaine de minutes puis j’ai tout craché dans sa bouche, elle avala tout d’un trait. Elle se relève, on s’embrasse puis je la soulève et je la pose sur la table où elle s’y couche. Je lui enlève le leggings, lui mordille la fesse puis je lui met une fessée qu’elle adora. Puis, je lui enlève son string et je contemplai sa chatte, j’y met un doigt mais elle me dit que ça fait mal. Je lèche son vagin, je crache dedans et je remet le doigt puis un autre mais rien à faire, elle a trop mal. D’un coup une idée me vint à l’esprit. Je lui dit :

"Mamie, passe moi les clefs de la voiture et ta carte de crédit s’il te plaît.

-Pour faire quoi ?

-C’est une surprise !" Elle me passa tout et je partis à la ville la plus proche.

Sur mon téléphone, je cherche "sex-shop" et il m’indiquera la route. Arrivé là bas, je prend du lubrifiant normal pour la chatte à ma mamie et un autre anal, ça peut toujours servir, et une boite de viagra. En entrant dans la voiture, je prend un cachet pour l’avoir dure en arrivant. Arrivé à la maison avec un membre prêt à exploser, je me déshabille, enduis ma bite de lubrifiant et j’entre dans la maison. J’appelle mamie et je lui dit que la surprise est arrivé, elle me dit de la rejoindre à l’étage, dans sa chambre. Je dévale les escaliers et j’ouvre la porte de sa chambre et je la vois allongée sur le lit, toute nue, prête à m’accueillir.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire