Histoires de baise Histoires de sexe gratuites Histoires de sexe viol

Mathilde dans tous ses ébats – Chapitre 2

Mathilde dans tous ses ébats - Chapitre 2



Mathilde se remis debout et essaya de remettre son pantalon comme elle pu mais la déchirure du clou doublée à son bandage improvisé donnait un effet miséreux. Elle renonça en espérant ne croiser personne en ramenant Balsan à l’écurie.

Toujours aussi docile et sans doute calmé par la pipe de toute à l’heure, Balsan la suivi sans difficulté.

Elle referma le box de l’animal et se dirigea vers la sortie. Salt sorti la tête de son box. En voyant le petit poney, elle eut une idée tordue. Elle rentre dans le box et commence à caresser l’encolure de l’animal. Salt, toujours aussi affectueux se laissa faire avec complaisance.

S’accroupissant sous lui, elle retrouva très vite ses repères: 2 énormes couilles et le fourreau qui cache à peine le sexe. Elle caressa le fourreau mais rien ne se passait. À peine Salt avait il l’air de sentir.

D’abord déçue, elle ne voulait pas laisser tomber. L’occasion était unique. Se ressaisissant, elle changea de technique. Après tout, elle n’avait jamais eu à allumer un cheval. Se mettant debout juste devant Salt, elle prit sa crinière à 2 mains et colla les naseaux de Salt contre son petit boxer encore humide de sa jouissance avec Balsan. La réaction ne se fit pas attendre. Les naseaux dilatés, la verge commençait à poindre.

Réalisant que sa seule odeur suffisait à exciter un mâle Mathilde se sentie excitée comme une petite vierge. Elle commença à frotter son con contre les naseaux du poney qui bandait de plus en plus. La verge avait déjà atteint des proportions formidables par rapport à tout ce qu’elle connaissait, sauf Balsan évidement.

Repensant à ce mandrin sans rival, elle fut tentée un instant de laisser Salt pour rejoindre Balsan mais elle s’en voulait aussi de mettre le petit poney dans cet état pour l’abandonner ensuite. Abandonnant ses jeux avec la tête de Salt elle enleva son boxer et revint se mettre à genoux et se penchant sous lui elle commença à le branler.

Elle voulait le sucer un peu lui aussi avant d’exécuter son idée. Elle ramena le sexe face à elle et l’observa, le comparant à celui de Balsan. Moins long et moins large, c’était déjà un bel engin. Elle n’était plus tellement certaine de ce qu’elle faisait. Hésitant encore un peu, elle frotta son visage contre le sexe tendu. Le faisant glisser sur son cou, puis son ventre jusqu’à le plaquer contre son sexe.

Au même moment elle sent un spasme parcourir le sexe et reçoit sur ses pieds un liquide chaud. Heureusement qu’elle ne s’est pas précipitée pour le sucer. Salt vient juste de lui pisser sur les pieds.

Au lieu d’être écurée, elle se sent salope sublime, couverte de foutre et de pisse de cheval. N’y résistant pas elle oriente la fin du jet sur ses cuisses, s’aspergeant de pisse. L’odeur est forte.

Salt n’a même pas tout à fait fini de pisser que déjà elle englouti sa bite. Moins grosse que celle de Balsan, elle la suce plus facilement même si le goût de l’urine lui lève un peu le cur. Salt bande dur et commence à hennir doucement. Dans le box à côté Balsan s’énerve. Mathilde s’arrête avant de se laisser aller à le sucer jusqu’au bout. Elle ose à peine se l’avouer mais elle a adoré se noyer dans le sperme de Balsan et la tentation est forte de réessayer avec Salt.

Se reprenant juste à temps, elle se met à 4 pattes juste à côté de lui et attrape l’énorme sexe entre ses jambes.

Entre la cyprine de tout à l’heure et sa salive sur la queue de Salt, son excitation à se sentir perverse la queue de Salt entre comme dans du beurre. Serrant sa petite chatte autour de ce sexe démesuré elle profite de chaque nouveau millimètre de chair qui s’enfonce en elle. La sensation est exquise, encore meilleure qu’elle ne l’aurait cru. Sentant la queue toucher, non pousser au fond de sa chatte elle commence à aller et venir.

Salt qui avait l’air déjà très excité s’agite. Elle sent la que se gonfler et parcourue de spasmes.

Soudain, sans prévenir elle prend au fond d’elle de longues et abondantes giclées de foutre chevalin. Il y en a trop et le sperme coule le long de ses cuisses se mélangeant à l’urine et la cyprine. Du bout des doigts elle le recueille et le porte à ses lèvres. Le goût est très fort mais pas désagréable.

Salt semble avoir fini. Avec un bruit de succion sa tige est expulsée de sa chatte suivie d"une grande coulée de foutre. Elle se relève sentant sa chatte encore pleine.

Elle renfile son petit boxer et sort du box après une caresse à Salt. Dehors le jour s’est levé et il est temps de retourner au manoir avant que Julie ne la cherche…

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire