Histoires d'inceste Histoires de baise Histoires de sexe fétiche

prise à son propre jeu – Chapitre 1

prise à son propre jeu - Chapitre 1



Cette histoire c’est déroulée il y a quelques année de ça,

Nous avions réalisé quelques trio avec des jeunes hommes de notre âge ( 25/30 ans ), le programme était simple:

Je sélectionnais les type sur un site sérieux que je connaissais.

Je leur donnais rendez vous à 100 mètres de chez nous.

J’allais à la rencontre du type que j’avais soigneusement choisi pendant ce temps, madame attendait, soi nue soi en lingerie provocante, dans la chambre, des fois je lui disais de ce mettre à genoux par terre, d’autres fois dans des positions bien spécifique se masturbant ou jouant avec un gode etc. .

J’allais à la rencontre du type dans la rue et si il correspondait à ma recherche après une petite discussion, on montait s’occuper de madame

Elle avait la surprise du partenaire et devait exécuter mes directives ( c’était la seule façon que j’avais trouvé car si elle avait le temps de réfléchir, elle se dégonflait donc direct dans le feu de l’action … )

Lors de notre dernière rencontre, un jeune homme de 28 ans plein de bonnes intentions était venu mais n’avait pas résister à la pipe que madame lui avait prodigué avec pour résultat une éjaculation faciale et buccale par surprise. Madame était frustrée, par le fait de rester sur sa faim en premier et par le fait qu’il en avait une petite. Elle me disait ne plus être partante car elle était vraiment déçu …

Je lui disais que ce n’était pas grave, que le prochain sera super bien membré mais elle avait perdu l’envie …

Le lendemain, frustré moi aussi du fait qu’elle trouve ces bites trop petites, je me mis sur le site et lançais un concours, je proposais un concours, j’envoyais 5 photos de madame de leurs choix et ils devaient me renvoyer une photo d’eux en ce branlant sur l’une d’elle.

Le gagnant du concours, celui qui avait la plus grosse éjac et la plus grosse queue gagnerait le droit de venir la baiser.

Le concours dura 24 H, j’ai reçu une quinzaine de photos pas très folichonnes en mail puis au dernier moment, je reçu le mail d’un type "seb" qui me disait ne pas avoir le temps de faire de photos mais qu’il en avait une très grosse et qu’il éjaculait en grande quantité, version louche et pas cuillère à café.

Je discutais avec lui, il m’envoya deux photos relativement sympa et je décidais d’enfreindre les règles de mon concours et de lui donner rendez vous.

Je lui dis comment cela devait se dérouler:

Voila tu arrives, on fait connaissance dans la rue, si ok on monte, madame nous attendra dans la position que tu désires, ensuite elle nous sucera tout les deux puis je la baiserai en levrette pendant qu’elle te sucera, suivra un 69 que tu lui prodiguera. Ensuite je veux que tu te mettes derrière elle en levrette, tu lui bloques les hanches et la prends sauvagement à fond, je veux que tu la rentres entière dans sa chatte et que tu la défonces, je veux qu’elle hurle et que tu continues à la défoncer, après tu t’allongeras, elle s’empalera sur ta bite face à toi et moi je viendrai lui mettre dans le cul pour une double. Tu repasseras derrière elle pour la redéfoncer en levrette puis tu la tourneras pour lui gicler sur le visage et le seins , je veux que tu l’inonde de ton sperme.

Il me répondit " OK" et j’aimerai qu’elle soit nue allongée sur le lit avec un gode dans la chatte 8 .

Le soir arrive, je suis terriblement excité, je prend madame par la main, l’attire dans la chambre, je la mets nue puis elle commence à me sucer comme elle sait si bien le faire. Je regarde le réveil, il est 22H35 il doit être là depuis 5 minutes. Je reçois un sms de seb me disant qu’il attend, je demande à madame de s’arrêter prétextant que je dois descendre donner des cigarettes à un collègue qui est en rade et lui demande de m’attendre allongée sur le lit jouant avec son gode, elle s’exécute, je descends à la rencontre de seb, j’arrive, il est grand, au moins 1M90, roux, propre sur lui et sympa, après quelques mots et blagues échangés, on monte, je lui dis de ne pas faire de bruit, de me laisser entrer en premier, de me suivre à 1 mètre et de sortir sa queue pour commencer directement. Je rentre dans la chambre, elle est sur le dos son gode dans la chatte, elle lâche de petit gémissements tout en ce godant puis il rentre, je vois le regard de madame se figer, elle ne s’y attendait vraiment pas, elle arrête de ce goder gênée, je sors ma queue, lui dis de s’asseoir et de me sucer, elle hésite puis vient sur le bord du lit et commence à me sucer, je la regarde et lui dis " sors sa queue et suce le, tu vas être contente " elle me regarde puis tourne la tête , pose sa main sur sa braguette, l’ouvre, le déboutonne, fais tomber son pantalon sur ses chevilles, son caleçon et déformé, il à l’air d’en avoir une énorme, elle baisse son caleçon et là sort une queue hallucinante, même moi je suis surpris elle doit faire au moins 30 cm de long et 8 de diamètre, légèrement ovale, on dirait un cheval.

Il bande comme un âne, elle regarde l’engin, puis présente sa bouche sur celle ci, elle arrive à la sucer, elle remplit toute sa bouche, je prend un plaisir fou à la voir sucer cette queue énorme …

Elle nous suce tour à tour, puis comme convenu, je passe derrière elle et lui prépare la chatte, je lui donne de grand coup de rein et la pousse à la sucer plus profondément: puis il s’allonge, le 69 commence, elle vibre sous ses coups de langues tout en le suçant, des filets de bave s’échappent de la commissure de ses lèvres tellement elle est grosse et qu’elle n’arrive pas à refermer sa bouche hermétiquement sur elle. Puis il se retire, enfile une capote, elle se met à quatre pattes, il présente sa queue à l’entrée de sa chatte, met chacune de ses mains sur ses hanches, puis la position verrouillée, il fait entrer sa queue en elle, un cri sort de sa bouche lors de la première pénétration, il rentre et sort une , deux , trois fois doucement je sens sa bouche se crisper sur ma queue à chaque fois qu’il arrive au fond puis il me regarde comme si il attendait ma permission, je lui fais un clin d’oeil et là je le vois ce cramponner, il rentre sa bite d’un grand coup sec et accélère le mouvement, il la défonce maintenant à grand coup de rein, elle se crispe sur ma queue commence à laisser s’échapper des râles de plaisir puis c’est des hurlements qui s’échappent, tellement il la défonce, elle n’arrive plus à me sucer et lâche ma queue, il la fait hurler, je ne sais pas si c’est de la jouissance ou de la douleur, il n’y prête pas attention et la défonce encore et encore, ses yeux pleurent, son visage ce déforme sous les grand coup de queue, la vue et bandante, ma femme se fait défonce , elle agrippe les draps tellement il la laboure, pendant ce temps, je la crible de photo, il lui prend toute son énergie, puis après 10 bonnes minutes, il ce retire, s’allonge sur le dos, je demande à madame de ce mettre dos à lui et de s’asseoir sur sa queue, je veux la voir s’empaler sur cette queue énorme, elle le fait, elle jouit coup sur coup, elle n’a presque plus de force tellement elle jouit.

Puis je lui dis de se tourner, elle s’empale sur sa bite de nouveau et je présente ma queue à l’entrée de son cul, il remplit tellement sa chatte que j’ai du mal à la mettre mais j’y arrive, s’en suit une double pénétration divine, elle jouit encore et encore, elle est affalée sur lui, comme si elle n’arrivait plus à se tenir, la double dure bien 15 minutes, ses trous sont complètement dilatés. Je me retire, la fais se mettre à quatre pattes, je lui mets ma queue dans la bouche en lui tenant la tête, je me sers de sa bouche comme de sa chatte. Je regarde seb et lui dis " mets lui le coup de grâce, je lui remplis la bouche pour qu’elle ne hurle pas trop fort " il se met derrière elle et la prend sauvagement, il la secoue tellement il y va fort, elle est tétanisée, elle a du mal à se tenir à quatre pattes, il la boudine pendant 10 bonnes minutes puis ce retire, il la retourne, il passe sur elle et ce branle, il lui met sa queue dans la bouche puis la ressort et là je le vois se raidir, il explose dans de longs jets de sperme qui s’écrasent sur son visage le recouvrant, le sperme coule le long de son torse, sur ses seins, son ventre, il l’enduit de sperme, ne tenant plus, je fais le tour, elle ressemble à une poupée de chiffon, elle est épuisée, je mets ma queue dans sa bouche et la baise en lui tenant la tête, sentant que je vais jouir, je donne un grand coup de rein, mes couilles tapent sur son menton, je sens ma queue au fond de sa gorge et je jouis, je sens mon sperme couler dans sa bouche, je la bloque ainsi, je me retire, elle me regarde épuisée et avale mon sperme, je regarde seb, le remercie, il regarde ma femme, lui met sa queue dans la bouche lui demande de le nettoyer, elle s’y applique, il se rhabille et part, je la regarde, lui dis " heureuse ", elle s’est endormie, le lendemain, elle me dit qu’elle ne pensait pas qu’une queue aussi grosse pouvait exister, elle était toute courbaturée , pendant une semaine elle avait du mal à marcher …

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire