Histoires d'inceste Histoires de baise Histoires de sexe hétéro

Sexe Copines et Voisine – Chapitre 5

Sexe Copines et Voisine - Chapitre 5



Dimanche 7 Août, 1h00

Je suis allongé à côté de Cécilia, dans son lit. Nous discutons de ce qui vient de se passer. Je lui avoue avoir fantasmé et bandé bien des fois pour elle, je lui raconte comment je lai espionné la veille dans sa salle de bain. Elle en rigole. Elle me révèle quelle a été charmée par mes attentions et lintérêt que je lui portais et quelle aussi a souvent fantasmé sur moi. Lorsquelle ma surprise dans sa chambre à fouiller ses vêtements elle sest dit quil fallait tenter le coup. Un coup qui a réussi !

Ses petites confidences et les caresses doucereuses de Cécilia ont éveillé à nouveau mes envies. Mon sexe est à nouveau tendu et exige une activité sexuelle torride. En bonne maîtresse expérimentée, Cécilia sest glissée sous les draps pour venir sucer ce membre qui réclamait ses lèvres. Puis elle remonte vers moi en déposant sur mon ventre et mon torse des baisers enchantés. Collés lun à lautre je glisse ma main gauche entre nos 2 sexes et entame des caresses sur son clito. En peu de temps la respiration de ma partenaire sest accélérée, son corps tremble et son con est complètement détrempé. Elle est prête à me recevoir.

Jenfile alors un nouveau préservatif, je me cale sur elle et je la pénètre en douceur. Je commence par des mouvements légers et lents, me concentrant plutôt sur les baisers que nous échangeons et les caresses que nous nous prodiguons. Puis les mains de Cécilia semparent de mon cul et me poussent à aller plus vite. Jentame alors des allers retours plus rapides et plus puissants qui font de plus en plus gémir ma petite salope. Puis nous changeons de position. Elle se met sur le ventre, cul relevé pour que je la prenne par derrière. Je pose mes mains sur son cul, mon gland glisse sur sa fente avant de la pénétrer à nouveau. Cette fois je veux quelle jouisse la première. Tout en continuant de limer sa chatte je pose ma main droite sur son clito et du bout des doigts lui malaxe son bouton. « Oh oui cest bon ! Continue, vasy » mencourage telle. Puis elle libère son plaisir et jouit sous mes coups de reins. Je me retire de son vagin, enlève mon préservatif et me masturbe devant son visage. Quelques instants après je déverse lintégralité de ma jouissance sur son visage et sur ses seins. Après quoi elle vient sucer ma queue tout en caressant de sa main mes bourses.

« Hummm que cétait bon ! Ton sperme est délicieux »

« Tu es si désirable Tu me rends dingue »

« Je te plais tant que ça ? »

« Oh oui, et bien plus encore ! »

Elle se met à rire.

« Bon je vais aller me rincer dans la salle de bain »

Alors que Cécilia est sous la douche je réalise ce qui vient de passer. Quelle soirée et quel plaisir de réaliser son fantasme. Mais il est temps maintenant de rentrer chez moi.

« Ou tu vas ? »

Cécilia, dans une nuisette rose, est revenue de sa douche.

« Je rentre chez moi, non ? »

« Ha comme tu veux »

« Non mais si je peux rester je préfère autant »

« Alors reste »

Je mallonge sur le lit, elle vient se blottir contre moi, la tête sur mon épaule. On discute un moment puis le sommeil nous emporte tous les 2.

Dimanche 7 Août, 10h00

Je me réveille en douceur, Cécilia dort toujours le dos tourné. Je retire le drap qui nous couvre afin dadmirer, à la lueur du jour, les belles courbes de ma déesse. Sa nuisette est remontée sur ses hanches laissant apparaître son joli petit cul nu. Je pose ma main sur sa cuisse et la caresse avec tendresse. Son corps est chaud, sa peau délicate et satinée me procure une douce sensation lorsque je passe ma main sur elle. Je me colle à elle, ma main passe sur le devant, caressant son ventre et son bas ventre. Ma bouche se pose sur sa nuque pour y déposer une multitude de baisers.

« Hummm, bonjour bel amant »

« Bonjour Cécilia »

« Tu sembles bien en forme dis donc »

« Oui jai envie de toi là »

Elle se retourne pour se trouver face à moi.

« Alors prends moi »

Elle se saisit de mon sexe pour le caresser et lui donner une belle grosseur, puis elle lui enfile sa protection et minvite à venir sur elle. Je me glisse sur son corps, je lembrasse. Elle sempare de mon sexe et le pousse vers son vagin. Je donne un petit coup de rein et la pénètre dun coup, lui soutirant un long gémissement. Puis jondule du bassin lentement jusquà ce que sa mouille soit abondante et facilite ma pénétration. Ensuite je force lallure jusquà ce que la jouissance nous emporte tous les 2 une fois de plus.

Après quoi nous nous levons et prenons le petitdéjeuner ensemble. Je réalise alors que Lyse devait rentrer ce matin !

« Merde faut que je rentre ! Lyse doit se demander ou je suis passé »

« Tu vas lui dire quoi ? »

« Que javais rencard avec une déesse »

Cécilia sourit.

A SUIVRE

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire