Histoires d'inceste Histoires érotiques de couples amateurs Histoires gays

Vive le triolisme – Chapitre 11

Vive le triolisme - Chapitre 11



Bonjour à vous tous qui suivez mon histoire de triolisme depuis le début. Dans le 2ième épisode, je vous ai mentionné que ma charmante épouse Gloria avait compris que Richard, mon ami denfance et moi, avions connu tout les deux la même gardienne. Je vous ai aussi parlé de ma cousine Hélène dans lépisode précédent.

Nous avons tous eu la chance davoir Denise comme guide dans nos ébats sexuels.

Ma cousine Hélène avait pratiqué sa première pipe sur moi, en fait, elle sétait complètement donnée à moi lors de cette première soirée. Elle avait aimé le sexe quelle découvrait et était avide de connaître dautres expériences.

Quelques temps après cette merveilleuse soirée, nous avons eu la chance de pouvoir expérimenté à nouveau avec la charmante Denise. Nous nous sommes retrouvés Richard, Hélène et moi ainsi quun autre de mes cousins, Michel, en compagnie de Denise pour le week-end. Nous nous étions habitué à ces petites soirées et dès que les parents furent partis, Denise démarra un petit morceau de musique langoureux et entrepris un striptease des plus excitant. Un délice pour nos yeux et une excitation pour nos bites qui ont rapidement pris du volume sous leffet de ce corps qui se déhanchait nu devant nous. Nos vêtements se sont très rapidement retrouver sur le sol.

Michel a vite entrepris son travail sur le corps de Denise. Il soccupait de ses gros seins et sest rapidement mis en position pour lui lécher la chatte. Nous étions Richard et moi sur le sofa avec Hélène assise entre nous deux. Je vous ai dit précédemment quelle se refusait davoir des contacts avec ses frères mais Michel, notre cousin, nétait pas un de ses frères et la vue quelle avait de lui qui soccupaient de la charmante Denise a eu pour effet dallumer ses sens et elle sest rapidement emparée de ma queue et la prise en bouche. Malgré sa courte expérience, quelle suceuse ma jolie cousine. Quelle chaleur sur ma queue. Machinalement elle sempara de la bite de Richard et commença à le masturber tout en ne perdant pas le but quelle sétait fixée, cest-à-dire me faire jouir au fond de sa gorge.

Richard sest levé et a délicatement retourné Hélène pour placer son beau cul devant lui. Il sinstalla derrière elle et délicatement commença à pousser sa queue dans lorifice de ma cousine offerte à lui sans restriction. Il commença son va et vient ce qui eu pour effet de désorienter Hélène qui perdit ma bite pour un cour instant juste au moment ou je commençais à déverser mon nectar. Elle en reçu sur son visage et ses seins mais elle réussie tout de même à me reprendre en bouche et en avaler une bonne partie. Denise, en voyant cela sest approchée delle et a collée ses lèvres sur celle dHélène. Un baiser passionné sen suivi.

Par la suite, Denise lécha le sperme du visage de ma cousine ainsi que sur ses seins. Pendant ce temps, Richard continuait à la pistonner pour finalement jouir au fond de son magnifique petit vagin presque neuf. Aussitôt retiré delle, Denise sauta sur sa queue et elle la nettoya du sperme et de la cyprine dHélène, elle se retourna ensuite vers ma cousine qui sétait allongé sur le sofa et elle plongea entre ses jambes et commença à boire le sperme de Richard qui sécoulait de son vagin. Tout ces coups de langues ont eu pour effet de faire jouir Hélène. À cet instant précis, un spectacle des plus inusité et tout à fait inconnu ses offert à nous. En effet, Hélène sest mise à gicler comme un homme. Cétait une première pour nous tous car aucun de nous navait encore vu une femme jouir et giclé ainsi. Hélène était une femme fontaine, ce quelle venait de découvrir elle même. En fait, à lexception de Denise, nous étions tous en mode découverte.

Denise nous a expliqué ce qui venait de se passer et que Hélène était ce que lon nomme une femme fontaine et que nous ne verrions certainement pas beaucoup de femme fontaine dans notre vie. Nous avons donc profité de ce spectacle tout à fait magnifique et hors du commun.

Après avoir bien jouie des coups de langues expertes de Denise, Hélène en redemandait et elle voulait une queue immédiatement. Je me suis donc placé derrière elle et je lui ai planté mon pieu directement dans son anus. Jétais tellement excité par ce que je venais de voir que je nai pas eu la délicatesse dy aller doucement. Un seul coup, une seule poussée et je me suis retrouvé les couilles collés à ses fesses. Je crois quelle aussi était encore très excité car elle sest immédiatement mise à faire des va et vient de plus en plus rapide. Soudainement, elle sest cabré et elle a jouie. Elle sest retourné et ma embrassé et ma dit merci. Jai jouis par derrière comme Denise.

Ma cousine venait de connaître sa première jouissance anale. Nous étions heureux tout les deux. Je lui ai demandé si elle voulait essayer une double pénétration. Elle sest tournée vers Denise comme pour chercher son approbation et de lassurance. Denise la regardé et lui a dit que si elle croyait en être capable, elle aurait une sensation incroyable et une jouissance presquimpossible à décrire.

Elle ma regardé et a demandé à ce que je sois celui qui la prenne par larrière. Michel, qui navait pas encore eu sa chance avec ma cousine, sest placé sur le dos et Hélène est monté sur lui pour sempaler sur son pieux. Après quelques aller retour au fond de son vagin, je me suis placé derrière Hélène et jai doucement poussé dans sa merveilleuse rondelle qui souvrit facilement.

La sensation de nos bites frottant lune contre lautre avec seulement les parois vaginales et anales de ma cousine les séparant était tellement excitante que nous navons mis que quelques minutes avant de verser notre liquide au plus profond de Hélène qui sest mise à avoir des spasmes qui nous ont quelque peu surpris Michel et moi. Quand elle a finalement cessée, elle nous a alors regardée et nous a avouée spontanément que cette jouissance surpassait de beaucoup toute les autres jouissance quelle avait connu.

Une fois nos esprit contenu, Hélène et moi sommes allés au lit ensemble pour une seconde fois et avons passé la nuit ensemble.

Au matin, cest elle qui a eu la surprise dêtre éveillé par des coups de langue. Je lai dégusté ainsi jusquà ce quelle jouisse et quel surprise pour moi. Elle ma arrosé de son nectar. Ma cousine, cette femme fontaine. Quelle sensation que de recevoir tout ce liquide.

Une fois terminée, elle est grimpée sur moi et sest empalée sur mon pénis bien droit en cette matinée. Nous avons jouis ensemble et nous sommes endormis à nouveau. Quelle belle matinée.

Depuis nos tout début ensemble, ma cousine adore nos rencontres qui sont devenu plutôt rare maintenant que nous sommes devenu adulte et que nous avons chacun nos vies mais je dois vous avouer que nous ne pouvons nous rencontrer sans tout mettre ne uvre pour avoir une bonne baise.

Hélène ma avouée quelle se masturbe souvent en pensant à nos soirées et quelle adore se goder en repensant à cette première nuit ou elle ma tout donnée. Moi aussi, je dois ladmettre, jy repense très souvent et je ne peux que me masturbé sur ces images merveilleuse qui me revienne à lesprit.

Ma fixation sur le triolisme vient certainement de ces magnifiques expériences avec Hélène, Denise et mes cousins.

Merci Denise de mavoir fait connaître cela.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire