Histoires d'inceste Histoires de sexe fétiche

Ma mère, mon amour. – Chapitre 1

Ma mère, mon amour. - Chapitre 1



Je me présente je m’appelle Jacques et j’ai 36 ans.

L’histoire que je vais vous raconter s’est passée voilà près de vingt-ans.

C’était un dimanche après-midi, mon père était parti au football et je regardais la télé avec ma mère. Elle portait un tailleur rose et des collants, nous étions côte à côte sur le divan.

Soudain elle me dit qu’elle était fatiguée et s’allongea en mettant ses pieds sur mes genoux. En se couchant, sa jupe remonta sur ses belles cuisses et j’apercevais le début de sa petite culotte blanche.

Elle ne tarda pas à s’endormir. Je ne pouvais plus détacher mon regard de sa petite culotte et je pris le risque de remonter encore un peu plus sa jupe. En dormant elle se retourna sur le ventre et je voyais tout son beau cul avec sa belle culotte en dentelle et son collant, n’en pouvant plus je sortais mon sexe de mon short et commençais à me masturber. Cela ne dura pas longtemps et j’ai éjaculé sur ce beau postérieur. En voulant essuyer mon sperme avec mon mouchoir elle se réveilla et constata sa position et mon sexe encore à l’air. Elle me dit que j’étais un gros cochon mais que c’était normal à mon âge de vouloir savoir certaines choses sur le sexe. Je lui ai dit que je l’aimais très fort et qu’elle était pour moi la plus belle. Elle me regarda en souriant et je vis dans son regard quelque chose d’étrange, elle se leva et rajusta sa jupe puis me dit de la suivre à la salle de bain. Arrivés près du lavabo elle retira son collant. Je voyais sa culotte, je lui dit que j’aimais bien ses sous-vêtements, elle me dit que dorénavant elle me les montrerais tous les jours avant de partir travailler mais que ce serait notre secret, mon père ne rentrant que le vendredi (représentant), puis elle m’embrassa sur le bord des lèvres et m’empoigna le sexe. Elle me dit que je serais son petit bébé et qu’elle allait me gâter toutes les semaines là dessus je rebandais. Elle me masturba doucement en me disant qu’elle m’aimait et que je pouvais toucher ses fesses par dessus la culotte mais je lui ai fais remettre son collant parce que j’adore et je lui ai pétri les fesses en lui disant des mots d’amour. J’éjacula assez vite dans sa main, elle porta sa main à sa bouche et la lécha. On entendit la porte du garage s’ouvrir c’était mon père qui rentrait, on se réajusta et nous sommes retournés regarder la télé.

Je vous contenais la suite bientôt.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire