Histoires de baise Histoires de sexe viol Histoires érotiques au travail

Ses désirs – Chapitre 2

Ses désirs - Chapitre 2



Mamour sait être une hôtesse attentive : elle offre à boire une liqueur qu’elle partage avec ces trois hommes, bientôt ses amants. Elle ouvre le clic clac, pour que tous ait de la place, elle a même pensé à mettre un fauteuil juste en face d’elle pour que je sois aux premières loges. Je pourrai me branler en la regardant se faire mettre comme elle le désire.

Elle les regarde bien dans les yeux, en enlevant son foulard : ses seins merveilleux sont à la vue de tous. Moi qui les connait bien je les vois gonfler et se tétons durcir : je n’ai même pas besoin de les toucher pour le savoir. Elle se tourne en me faisant face : elle me fait un clin dil complice en enlevant sa jupette. Elle sait qu’elle montre aux autres ses fesses. Le principal sera quand elle se tournera. Elle recule pour buter contre le clic-clac.

Maintenant à Dieu va. Elle se laisse happer par les mains gourmandes. C’est Jacques qui ose le premier : il l’embrasse sur la bouche pendant qu’une de ses mains commence à la peloter. Elle se laisse aller. Pour elle tout commence bien. Je me déshabille aussi : ma bite ne tient plus dans mon slip. Je la laisse seule, sans la toucher, même si de temps en temps le regard de Mamour est sur elle.

Jean, l’inconnu soccupe à son tour du corps de ma femme. Il est plus direct en mettant une main entre les cuisses de Mamour. Elle ouvre ses jambes pour faciliter la prise de sa chatte par une main qu’elle ne connaît même pas. Je regrette de ne pas avoir demandé une fille pour moi.

Je vois la main monter vers la chatte, Mamour commence déjà à gémir. Qu’est ce que ça sera quand elle se fera baiser.

Je ne pensais pas qu’elle soit si peu pudique, elle se donne comme elle offrirait un bonbon.

Paul derrière elle lui caresse le dos, en touchant un sein pour faire arriver sa main sur les fesses. Delà où je suis, il me semble toucher plus que les fesses : il doit lui mettre un doigt dans le cul. Ainsi le début de son rêve est déjà réalisé : une main devant lautre derrière avec deux hommes.

La préparation ne traîne pas tellement : Mamour se couche sur le dos, sur le lit. Elle demande à Jacques de venir la baiser. Ses jambes ouvertes permettent une rapide introduction, comme elle aime. Je vois tout de là où je suis, je bande de voir ma femme se faire baiser par un autre. J’ai envie de me branler, pourtant connaissant la suite je préfère attendre.

Mamour fait tourner son amant pour être dessus. Je vois mieux maintenant son sexe plein d’un bite qui me semble assez grosse, sur de belles couilles. Maintenant elle demande à Paul de venir sur elle. Lui sait ce qu’il lui reste à faire : il va enculer ma femme. Je le vois presque allongé sur son corps, sa pine grosse qui entre doucement dans le rectum. Elle doit prendre son pied à entendre ses gémissements qui ne sont pas de douleur.

Je n’y tiens plus maintenant, je commence à caresser ma bite. Je passe lentement mon pouce sur le gland, je sens un peu de liquide qui coule du méat; je m’en sers pour caresser mieux mon bout. Je prends lentement ma queue dans ma main. Mes va et vient commencent. Je vais les faire durer jusqu’au premier orgasme de Mamour.

Elle est farcie des deux cotés quand le dernier arrive pour lui donner sa bite. Elle est au ciel avec trois bites dans son corps : son vu est réalité. Je me demande comment une femme aime ce genre de baise. Pourtant elle semble prendre un plaisir monstrueux. Je le vois quand son cul a des spasmes : elle doit jouir bien plus que ceux qui la baisent.

Jaccélère mes va et vient pour enfin lâcher mon sperme qui gicle sur mon ventre. J’ai aimé ma semence quand Mamour me la donnait dans sa bouche, je vais la goûter maintenant en la prenant dans les doigts.

Le premier qui jouit est celui qu’elle suce, je vois qu’elle garde précieusement la semence dans le bouche pour la déguster à petites gorgées. Quand il sort de la bouche gourmande Mamour n’a plus que deux bites longues à jouir dans son corps : elle se trémousse, sa tête va de droite à gauche, elle garde la bouche grande ouverte. Elle est au 7° ciel, pas décidée à en redescendre. Elle prend les mains de Jacques qui vaillamment la baise pour qu’il lui caresse les seins. Elle passe une main sur celui qui l’encule pour chercher son trou où sans hésiter elle met deux doigts qui suivent sa cadence. Il semble qu’elle l’excite suffisamment pour qu’il jouisse. Il sort du cul de Mamour avec un filet de sperme qui sort encore du cul. Je peux voir l’entrée de son vagin: elle jouit toujours. Quand le dernier jouit, elle en est dépitée. Elle aurait aimer continuer.

Qui sait, la suite …

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire