Histoires de sexe Histoires de sexe français

Soumission en stop – Chapitre 3

Soumission en stop - Chapitre 3



Après une bonne douche revigorante, et un repas somptueux, nous sommes allés dormir, Romain et Oliver dans une chambre, moi dans l’autre faute de place.

  Dans la nuit, je n’arrive pas à dormir, je ne cesse de repenser a ce que m’a fait Olivier et a mon envie d’en avoir plus. C’est ainsi que je me retrouve a me lever en plaine nuit pour aller le rejoindre dans le lit. Quand je suis entré, il m’a immédiatement fait une place et m’a embrassé, d’un signe de tête je montre Romain et d’un autre la porte, montrant bien mes intentions. Olivier souris et me montre qu’il dormait nu et que son coloc’ aussi.

  De suite c’est le déclic, ce n’est pas qu’un simple ami… Ce déclic me décoince de sa présence et je descends vers l’entrejambe pour sucer la queue déjà à moitié bandée d’Olivier.

  J’avale son membre avec délice, m’appliquant à lui faire un maximum de bien, sans m’occuper du bruit. D’ailleurs Olivier non plus ne s’en préoccupe pas, sa respiration est saccadée et par moment il gémit légèrement.

  Le mouvement du lit et les gémissements ont vite eu raison du sommeil de Romain, qui, en nous voyant dans cette position, s’est mis à bander comme un taureau et m’a présenté sa pine pour que je le suce a son tour. Ce que je fais rapidement, Olivier se sort de sous moi, et vient se positionner derrière moi pour me lécher et lubrifier l’anus pendant que je suce son copain.

  Au bout de quelques minutes, je sens mon hôte se relever de mon cul pour s’allonger sur mon dos, l’engin à l’entrée de ma rondelle, prêt à la défoncer sauvagement et à jouir en elle.

  "Je rentre…

  – Vas-yyyy!! Baise-moi!! Encule-moii!!"

  – tes désirs sont des ordres".

  Il me pénètre d’un seul coup, m’arrachant un glapissement étouffé et commence à me pilonner le fion avec violence. Chacun de ses coups de reins enfonce un peu plus la queue de Romain dans ma bouche et me fait monter toujours plus haut vers le septième ciel. Je sens et jentends ses boules claquer contre mes fesses et la pine de Romain me limer la gorge, ils me défoncent comme une chienne, fort et vite, ne faisant pas attention à moi, ajoutant ainsi à mon plaisir ressenti.

  Je crie maintenant comme une chienne bien que ma bouche soit bien remplie, chaque coup de bite me fait gémir et je me sens comme au paradis, une pine dans la bouche l’autre dans le cul. Au bout d’un moment, ils changent de place, m’allongent sur le dos, Romain vient me sodomiser pendant qu’Olivier me met son engin dans la bouche, et c’est reparti, Romain me défonce l’anus tandis qu’Olivier me baise la gorge.

  Le premier à venir c’est Olivier, je sens sa verge devenir de plus en plus dure, je le sens aller de plus en plus vite, de plus en plus fort, sa respiration est saccadée.

  "Haaann.. Haaaaannnn!!.."

  De puissants jets de sperme viennent me tapisser la gorge, il gicle beaucoup mais j’avale tout, son sperme est très épais et a du goût, c’est un délice. Je me délecte de sa semence et nettoie minutieusement sa bite.

  Peu après, c’est à mon tour de jouir, emmenant Romain avec moi grâce aux contractions de mon anus. Je me gicle sur le ventre, je ne me suis même pas touchée. Romain lâche son foutre dans mes entrailles, je sens le foutre chaud dans mes entrailles et couler sur mon ventre. Romain sort et je me relève pour nettoyer sa verge souillée pendant qu’Olivier lèche le sperme sur mon ventre et celui qui sort de mon cul.

  Nous nous allongeons ensuite, nous prodiguant des caresses intimes et nous nous sommes endormis ainsi.

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire