Histoires d'inceste Histoires gays

Un hammam naturiste avec une équipe Suédoise de Handball – Chapitre 1

Un hammam naturiste avec une équipe Suédoise de Handball - Chapitre 1



Jétais en voyage à létranger pour me divertir une semaine et je venais darriver dans la belle ville de Eottterland en suède. Magnifique culture, pleine de sagesse, de noblesse et de raffinements. On y trouve de multiples facettes du stéréotype scandinave dans toute sa splendeur et notamment de magnifiques lieux pour se détendre. Par exemple lun deux ma frappé, les hammams et saunas mixtes.

Loin de notre culture bien trop classifiée et catégorisée, jai découvert une liberté pleine de vie et je sais maintenant ce quest de vivre à la suédoise.

Après une longue journée de visite dans la ville et ses rues, jétais lasse de magiter et je voulus me détendre allègrement au hammam de mon quartier. Seulement il était déjà 21h et à cette heure ces endroits sont assez déserts. Jai néanmoins tenté laventure. Je me change et enfile une culotte qui fera office de maillot de bain pour loccasion. Légèrement échancrée, elle sapparente plus à un tanga quà un string et laisse apparaître mes deux fesses bien colorées contrastant avec le blanc. Jenfile également un soutien-gorge blanc qui je le saurai plus tard a la faculté de se fondre dans lhumidité, vous comprendrez.

Jarrive aux vestiaires et entends parler dans lenceinte, pas mal de voix ensemble comme une équipe sportive. Je sors la tête pour observer et découvre une dizaine de jeunes hommes avec des maillots, il est inscrit sur leur habit « équipe de handball SUEDE ». Quelle surprise, moi qui adore le handball et qui en ai fait plus tôt dans ma jeunesse, jai envie daller leur poser quelques questions mais me voilà déjà prête et changée pour aller au hammam.

Au moment de sortir je maperçois quils se changent en fait tous dans la partie que je vais devoir traverser, ils nont pas pris la peine daller dans des cabines étant donné lheure. Je mate sans le vouloir comme une petite cochonne ces grands athlètes bourrés de muscles et aux abdos bien dessinés, je me sens fautive mais inconsciemment mon regard est attiré vers ces dieux du stade méconnus du grand public. Mon regard sabaisse maintenant à leurs parties génitales et déjà je sens ma culotte qui commence à se mouiller alors que se dévoilent devant moi plusieurs membres assez conséquents. De belles couilles bien rondes et qui me paraissent pleines et prêtes à exploser bordent leurs pénis pendants, qui paraissent fatigués davoir été mouvementés dans tous les sens.

Je continue malgré tout dans la direction originelle, vers le bain turc. Je ne peux plus faire demi-tour. Dun coup ils saperçoivent quils ne sont plus seuls et quune femme découvre leur nudité. Poliment ils se couvrent tous à leur tour et la plupart du groupe madressent en anglais leurs plus sincères excuses, ils ne savaient pas quune dame était présente. Ils semblent décontenancés par laudace quils ont cru prendre. Mais il nen est rien et je les rassure, je nai pas été choqué et cest aussi ma faute de venir si tard. Je leur souris et les félicite pour leur match, puis en souriant je descends le regard et les félicite également pour le spectacle. Ils sourient à leur tour un peu timidement et comprennent que jen ai profité pour les mater, cela les fait rire et je continue mon chemin. Derrière moi je sens leurs regards qui se dirigent sur la silhouette qui se profile en marchant, devant eux, avec au fond devant moi une lumière aveuglante. En contre-jour je dois leur apparaître comme une comète qui tournoie au fond de soleil. Étrangement jaime cette sensation à cet instant, se sentir « contemplée » et pas vulgairement matée comme le font tous les rustres dhommes quon trouve sur cette terre, il faut apprendre à être gentleman et cest le charme qui fait les pays scandinaves. Une éducation riche de respect et de classe, cest ça quune femme aime avoir.

Lorsque jarrive devant lentrée du hammam, je découvre un symbole qui montre un baigneur sans maillot et écrit en suédois une légende. Il sagit en fait de nudisme, javais oublié quici les hammams sont naturistes… je rentre quand même avec mon maillot et je verrai bien à lintérieur.

Pour y voir, je ny vois rien, un épais brouillard enfume le lieu et même à un mètre on ny voit rien. Le hammam est très grand il y a plusieurs salles et latmosphère est extraordinaire, des éclairages lumineux ornent par endroits ce magnifique lieu féerique. Je mallonge sur un banc et vais enfin pouvoir me détendre.

La chaleur est douce et jenlève maintenant mon soutien-gorge qui de toute façon devenait transparent. Quel bonheur de pouvoir toucher mes seins à lair libre qui prennent toute la vapeur du hammam. Sans le faire exprès cela commence à mexciter et dans un silence omniprésent mon esprit peine à rester dans la réalité du temps présent ; trop occupée à me remémorer ces beaux athlètes dil y a quelques minutes. Leurs belles queues libres qui se dévoilaient devant moi sans apparat, dans leur plus belle nature ; jen reste tout excitée. Je sens en moi une chaleur qui monte et mon string qui devient de plus en plus mouillé. Dun coup, un spasme me surprend et je glisse vite ma main sous mon string pour y coller mes doigts sur ma chatte. Je lâche un cri de plaisir et je caresse en même temps mon clitoris pour faire monter un puissant désir…

La vapeur deau se dépose sur mon corps, sur mes seins, sur ma bouche et mon visage. Je continue maintenant à me caresser en pensant à ces beaux hommes qui malgré eux mavaient plongé dans cet état incontrôlable. Leurs belles chevelures blondes et leur carrure imposante, avoisinant les deux mètres mavaient impressionnée.

Au bout de quelques minutes, je minterromps alors que cela me fait un bien fou mais je sens quil faut que je fasse une pause. La chaleur devient étouffante. Je remets mon haut de maillot et sors pour aller faire un tour dans le jacuzzi à côté. Je passe devant le sauna où jentends des gens parler, et tout à coup le silence apparaît comme je découvre ces mêmes hommes à lintérieur, eux aussi sont stupéfaits de me voir à travers la porte vitrée qui nous sépare et puis nous éclatons de rire les uns les autres tous en même temps tellement cette scène est cocasse.

Lun deux est vraiment magnifique, ses yeux vert-bleu clair me percent tout entière et je sens son désir dans la flamme qui vit dans ce regard. Je parviens à échapper à son regard qui mattirait comme un aimant et continue mon chemin jusquau jacuzzi. Passant devant le miroir je me rends compte que ma peau bronzée contraste avec mon maillot de bain blanc et que de plus le haut est totalement transparent on peut voir mes seins entièrement ainsi que mon téton. Même ma chatte est visible à travers mon string. Je remonte le regard et en me regardant dans les yeux jéclate de rire et au fond, cela mamuse tellement cette situation est irréelle.

Je me plonge dans le jacuzzi et décide denlever tout mon maillot, haut et bas. Après tout cest la coutume ici.

Je ne sais pas ce qui se passe mais tout ça ma donné une envie de baiser. Jai été complètement retournée par le regard de ce suédois et jai adoré sa manière délicate et en même temps virile de me regarder. Je me passe la main sur les seins et sans le vouloir mon autre main monte pour me mettre un doigt dans la bouche. Mes sens sont tous en éveil et le goût sy met aussi. Jai envie de sucer une queue, de la sentir au fond de ma gorge et den recueillir tout son jus. Mais je ne vois pas comment il va être possible avec tout ce groupe de pouvoir misoler avec un seul de ces sportifs pour me satisfaire de mon désir.

Les bulles du jacuzzi remontent le long de mes fesses et titillent également mon anus et ma chatte. Je suis dépravée par toute cette savante alchimie qui me plonge dans une énergie sauvage et sexuelle. Je suis nue dans un jacuzzi et me touche. Est-ce la réalité ???? Sérieusement ??? Cest ça la Suède, le voyage dune étonnante expérience.

Tout à coup jentends le groupe de cette dizaine dhommes qui sort du sauna et qui se dirigent vers le hammam. Ils passent dans mon dos et peuvent voir que je nai plus mon maillot, qui est posé sur le bord du jacuzzi. Jaimerais tellement quils viennent dans mon jacuzzi et sentir leurs corps bouillir avec le mien. Mais ils passent et pas lun deux ne sarrête pour me rejoindre.

Quelle élégance ! Cest tellement agréable de se sentir respectée, pas lun deux na été lourd ou désobligeant envers moi et cela mexcite encore plus, jai littéralement envie de me donner. Je veux aller au bout de mon rêve, je naurai guère dautres occasions plus tard de revivre cette même scène.

Je prends mon courage à deux mains et je me dirige maintenant vers le hammam. Ils sont déjà tous à lintérieur et lépaisse fumée cache mon entrée discrète. Ils continuent de parler tous ensemble. Alors que japproche au centre pour aller masseoir sur une partie inoccupée, lun deux m’aperçoit passer. Alors que je minstalle et que pourtant la fumée mentoure je sens des yeux qui se braquent sur moi. Un court silence puis les conversations reprennent. Je savoure ce moment terrible où je peux me caresser en toute impunité sans que personne ne me voie ou ne me dérange.

Au milieu de ces hommes nus je me trouve moi aussi nue toute mouillée allongée à me toucher. Et je suis tranquille, pas emmerdée… cest si bon de pouvoir me mettre un doigt au fond de la gorge puis un autre au fond de ma chatte. Je commence à couiner sans men rendre compte et le feu commence à prendre en moi.

Dans lépaisse fumée japerçois un trou dans le brouillard et je vois lun des Suédois qui est debout de profil. Sa queue est assez belle et ses couilles bien fortes. Je salive à lidée de les lécher et de les sentir taper contre mon clitoris.

Dun coup de folie je le siffle et il se retourne, il maperçoit dans le trou de fumée qui va bientôt disparaître et me cacher complètement. Il ne voit plus que mes seins et ma main qui les caresse, et mon visage qui lui dit de venir. Il hésite puis dans un nuage de fumée il disparaît. Quelques secondes plus tard il sapproche de moi, debout face à moi, et je lui fais signe du doigt de ne pas faire de bruit. Je me redresse et lui attrape la queue avec ma main pour le rapprocher de moi. Je la branle un peu et elle devient très très dure en un instant, épaisse et grosse comme je lavais imaginée. Une bonne massue viking 🙂 je la glisse sur mes deux seins et japerçois son visage tout crispé qui sempêcherait de sortir un râle de plaisir. Je lui titille le gland avec ma langue et engouffre par de petits à coups, avec mes deux seins qui entourent sa queue, son gland dans ma bouche. Il approche peu à peu ses mains sur ma tête et me tient par les cheveux au rythme de ma bouche qui laisse entrer et sortir ce pénis tout gonflé. Au bout de quelques minutes je lentends lâcher un cri et sens dans ma bouche tout son sperme qui éjacule de sa queue, je continue à le branler et le sucer en laissant sortir de petites salves de ma bouche pour vidanger tout son jus épais et chaud qui coule le long de mon sein. Son visage sadoucit et il esquisse un sourire puis sen va.

Cétait bon, extrêmement bon davoir en moi toute sa puissance et me sentir inondée de plaisir littéralement. Je mallonge à nouveau pour savourer cet instant qui était délicieux alors que tout à coup trois de ces beaux athlètes sapprochent de moi, je distingue leurs visages et ils me demandent si jai besoin de quelque chose en anglais. Je baisse le regard et vois trois belles queues toutes prêtes au-dessous de merveilleux corps musclés, dune rangée de six abdos parfaitement dessinés. Je remonte jusquà leurs visages et leur fais signe de venir. Je ne crois pas à cet instant mon audace, que suis-je en train de faire ? Je dois vraiment avoir lair dune salope mais tant pis, cest lexpérience unique que je ne vais pas laisser passer. Oh non ! Trois belles queues pour moi toute seule, quelle fucking chance !!

Je massieds et en prends une dans ma bouche puis masturbe les deux autres avec chaque main. Ils se sourient lun à lautre et semblent aux anges. Lun me caresse délicatement les cheveux, lautre les seins, cest une atmosphère douce et magnifique. Jalterne dune queue à une autre pour satisfaire tous leurs désirs et prendre soin de leur corps fatigué par le sport. Une queue au fond de la gorge je lâche malgré moi des gémissements de plaisir. Jen veux encore plus, je sens mon vagin inondé de mouille et qui réclame une verge dure. Dans un élan inconsidéré je me positionne les genoux sur le banc et les mains sur le mur en leur demandant de me baiser : « fuck me please oh please »…

Celui du milieu savance et tranquillement pose son gland à lentrée de mon vagin, il sourit et regarde ses amis les interrogeant de leur autorisation. Je nen peux décidément plus, je sens sa queue toute prête à lentrée et je désire plus que tout aspirer au fond de moi cette verge. Je recule à mon tour mon bassin pour menfiler sur lui et je lâche un énorme cri de jouissance. A son tour, surpris, le suédois lâche un « oh fuckkkk ! » et mempale de son gros pénis tout au fond de ma chatte. Je nen ai jamais senti daussi long, cest incroyable ! Je sens des mains qui me caressent les fesses, les seins, une queue qui sapproche de ma bouche, que je prends avec plaisir. Par de gros va-et-vient je menvole au septième ciel, je tiens avec ma main lhomme contre moi pour aller encore plus fort et plus loin en moi et je sens dun coup une folle salve de jus au fond de moi ! Sa queue ressort puis tout de suite une autre la remplace, pas de mi-temps !

Je crie et désormais je ne peux plus me retenir je suis devenue une chienne incontrôlable. Je vide une autre queue dans ma bouche et alors je regarde autour de moi et maperçois que la fumée a diminué. Pour ne pas sétouffer la fumée a été réduite et japerçois autour de moi tous ces yeux qui me regardent, toute léquipe est autour de moi. Rien que pour moi ! Je leur fais signe de venir et leur demande de prendre chacun leur tour, je les veux tous pour moi !

Un des hommes se glisse sous moi pour menfiler sa queue et je découvre en face de mon visage lexceptionnelle beauté que javais vue tout à lheure. Celui qui a fait monter en moi toute cette fougue est là, à membrasser, à me caresser les seins et il mintroduit sa queue au fond de ma chatte. Ohhhhh ce désir si intense, si parfait, je saisis sa nuque et saute sur sa queue en levant mes fesses et cet étalon a en plus de sa beauté une putain de grosse queue.

Je narrête pas de mouiller et je peine maintenant à me concentrer, je crie et sens au fond de moi tout cet espace libre qui se remplit, je sens comme mes yeux qui gonflent et tout mon corps qui se contracte. Je me retourne furtivement et je découvre quun autre est en train de me mettre son sexe dans mon anus. Cest pourquoi je me sentais explosé. Mon allure se calme et cest maintenant chacun deux qui alterne un coup dans mon vagin un coup dans mon anus. Je suis entièrement dilatée et pleine, toute pleine. Je sens des couilles qui tapent et deux queues qui me pénètrent, je navais jamais senti ça auparavant dans ma vie et cest fabuleux. Tu as limpression dêtre comblée au paroxysme, au maximum de tes capacités. Tous tes sens sont en action. Je ne peux mempêcher de crier au moment où très vite je sens une décharge de sperme envahir mon cul, après de frénétiques coups de queue contre mes fesses. A ce même moment un fulgurant orgasme me transperce et un jet de mouille sort de ma chatte, mobligeant à me redresser et sortant la queue de mon ténébreux amant. Je jouis intensément et mon homme me tient par la main le visage et le colle au sien, puis membrasse fougueusement. Je sens une décharge de 20 000 volts qui me foudroie au fond de moi et à ce même moment une autre queue qui rentre une nouvelle fois en moi. Mon homme se dégage de dessous moi et se met sur le côté pour me caresser le visage pendant que je me fais foutre.

Je lui demande sa queue que je veux sucer, je veux sentir son jus sur mon visage.

Derrière chacun alterne une fois mon anus une fois ma chatte et ils se vident tous dans mon cul. Mon petit trou est rempli de jus et dégouline de temps en temps mais chacun nen a que faire, ils prennent tous leur pied et moi aussi.

Quant à moi je suce, je ne marrête pas, jaspire la queue de mon homme, ce regard ténébreux qui magite, jusquà le faire perdre haleine. Tout à coup je sens son corps qui se contracte, une fulgurante série de jets senchaîne et se déverse sur mon visage et dans ma bouche. Je distingue son regard qui se crispe et qui lâche un spasme de quasi-souffrance, dune faiblesse instantanée. Cest fabuleux de pouvoir procurer une telle sensation.

Je garde encore sa queue et en léchant ses couilles, pendant que les derniers finissent de me baiser. Autour de moi, chacun a eu sa dose et ils sont maintenant allongés tranquillement dans le hammam qui reprend un peu plus de fumée. Le dernier sportif me met une dernière dose dans mon cul en agrippant mes deux fesses et me lâchant une petite fessée et un mot en suédois, tout en mattrapant par la nuque, comme une bête féroce. Ce qui ne me laisse pas insensible et une autre petite décharge de mouille sort de mon vagin, mes yeux se ferment et mon visage se contracte, le dernier orgasme de cette longue série.

Il part sallonger avec les autres et je mallonge à mon tour, du sperme qui séchappe de mon vagin et mon anus, tout chaud. Je métends et profite de cet instant pour me reposer et repenser à ce qui vient de se passer. Jai été baisée par une dizaine de mecs qui ont tous été majestueux dans leurs attitudes, leur gentillesse et leur énergie.

Un voyage aux confins dun monde merveilleux, unique et imprévisible, voici mon histoire indescriptible.

Peu à peu ils quittent le hammam me saluant et me remerciant pour ce merveilleux instant, jusquà ce que mon doux et ténébreux bel homme me salue et me susurre à loreille en anglais « nous allons dîner en ville demain soir encore, rendez-vous au Tannerskozb si le cur ten dit… le restaurant de notre hôtel ! »

Une belle prochaine nuit à venir ! (Au prochain épisode)

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire