Histoires de sexe arabes Histoires de sexe viol Histoires érotiques

Ma voisine: Rose – Chapitre 2

Ma voisine: Rose - Chapitre 2



— Un grand merci pour ces bons moments, maintenant, au boulot

— Marc, ton épouse ne serait pas intéressée par une partie à trois ?

— Je n’en sais rien, je vais lui poser la question, moi oui, suis partant

— Rose, je vais devoir demander un peu d’aide pour la fondation de la douche

— À qui vas-tu demander ?

— Si Moïse est libre c’est à lui que je vais demander

— Quel Moïse ? Je ne connais pas de Moïse

— C’est un jeune zaïrois de vingt-cinq ans, très courageux au travail

— Et ça va me coûter combien ? Je ne suis pas riche

— Oh, il ne demande pratiquement rien, tu ne seras pas ruinée

— Très bien, fait comme il te plait

— Bon, je vais aller voir si Moïse est libre et à demain matin, vers huit heures

— A demain Marc et n’oublie pas de demander à ton épouse pour la partie à trois

— Pas de problème, je demande ce soir, à demain

Le lendemain vers huit heures, je passe chercher Moïse et nous arrivons un peu en retard chez Rose, je frappe à la porte.

— Oui entrez, je suis presque prête, juste mon tablier à passer

— Bonjour, je te présente Moïse

— Appelle-moi Rose et moi je t’appelle Moïse, c’est plus familier

— Oui Rose, pas de soucis

Vers midi, les travaux sont bien avancés, Rose nous appelle :

— Allez les hommes, venez prendre l’apéritif

Moïse s’assied en face de Rose, et moi en bout de table.

— A votre santé les hommes, cul sec, je vous en ressers un autre

C’est un alcool assez fort, après le quatrième, j’ai la tête qui tourne, même Rose bafouille quand elle demande à Moïse :

— Est-ce vrai que les Africains sont réputés pour avoir un gros zizi ?

— Mais non Rose, c’est une légende

— Et toi, ta bite est grosse ?

— Je n’ai pas à me plaindre

— Je peux voir Moïse, s’il te plaît, je n’ai jamais vu de bite noire

— Je dois abaisser mon short pour pouvoir la sortir

— Allez, ne soit pas timide, montre-moi

Nous venons d’avaler le cinquième verre et les propos de Rose deviennent de plus en plus pervers, Moïse baisse son short et montre son sexe.

— Bon sang, quelle belle bite et elle est au repos, j’aimerais la voir quand tu bandes, pose tes couilles sur la table

— Rose, je ne sais pas bander si je ne suis pas excité

Le sixième verre est servi et avalé, Rose est soûle, Moïse pose ses couilles sur la table.

Rose ouvre son tablier et caresse ses nichons, ses tétons sont longs et durs.

— Alors Moïse, mes nichons vont te faire bander, attend je fais le tour de la table, pelote mes nichons, tu vas avoir une grosse queue, ma chatte est déjà mouillée, je me suis rasée hier, Marc, ne reste pas sans rien faire, viens me caresser les fesses, je vais branler la bite de Moïse, Marc caresse bien mon cul, tu peux enfoncer deux doigts dans mon trou de cul, quand j’ai bu je suis une vraie salope, mon mari le disait souvent

Pendant que Rose masturbait Moïse, elle continuait de nous raconter sa vie sexuelle.

— Vers l’âge de soixante ans, le sexe est devenu une habitude, mon mari et moi avons décidé d’organiser des partouzes, je me faisais prendre par plusieurs hommes et je suis devenue la pire des salopes, maintenant je vais te faire une bonne pipe et toi Marc, enfonce un troisième doigt

Rose saisi la bite de Moïse, se l’enfonce sur presque la longueur, masturbe la queue, elle salive, elle pousse son cul pour se faire défoncer l’anus, après cinq bonnes minutes, elle arrête la fellation et dit :

— Allez Marc, c’est à ton tour

— Je dois m’allonger sur la table?

— Non, tu vas sucer Moïse et moi je vais te sucer

— Non Rose, je ne suce pas la bite de Moïse

— Marc, essaie, sinon j’arrête tout

J’enlève mes doigts du cul de Rose, je saisis la queue de Moïse, je la décalotte et je lèche le gland, lentement sa bite s’enfonce dans ma bouche, je commence à sucer, Rose est à genoux et suce ma bite comme une possédée, Moïse bande, sa bite va de plus en plus loin, elle cogne le fond de ma gorge, Rose est sur le point de me faire jouir, j’arrête de sucer Moïse.

— Rose, je vais éjaculer

— Moi aussi, Rose

— Non, ne jouissez pas tout de suite, attendez je vais chercher une couverture, continuer à vous branler

— Voilà! Marc recule la table que je puisse poser la couverture, Moïse couche-toi par terre

Moïse se couche, la bite bien dressée, Rose s’accroupit au-dessus de celle-ci et de sa main la dirige vers son trou de cul.

— Vas-y Moïse enfonce ta pine, oui, force un peu, elle va rentrer, ça y est, pousse

La bite de Moïse est rentrée de moitié, Rose se démène pour l’enfoncer davantage, elle se laisse aller sur le torse de Moïse, les jambes écartées.

— Viens Marc, éclate ma chatte avec ta bite, oui défonce mon trou, oh oui, je sens bien vos bites qui m’éclatent mes trous, putain continuez, Marc suce mes tétons, tire dessus, je suis toute mouillée, Moïse enlève ta bite de mon cul et met là dans ma chatte, deux bites dans ma chatte je vais jouir à fond

— Rose, ma bite est serrée contre celle de Moïse, ton vagin est complètement déformé, je sens que l’éjaculation approche

— Moi aussi, je vais d’inonder le vagin de sperme

— Non, jouissez dans ma bouche, secouez vos bites, je vais tout avaler

A ce moment, nous entendons la sonnerie de la porte.

— Merde, rhabillez-vous, je vais aller ouvrir, oh Véro comment vas-tu ?

— Bien Rose, je suis venue me rendre un peu compte de l’avancement des travaux

— Ça avance bien, ce sont des courageux

— Rose, tu es toute rouge, j’ai l’impression qu’ils ont fait autre chose que travailler

— Oui Véro, l’envie était trop forte, nous avons baisé à trois, si tu es d’accord nous pouvons continuer et si tu veux participer, pas de problèmes

— Ben oui, pourquoi pas

A suivre

A propos de l'auteur

HistoiresDeSexe

Laissez un commentaire